Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Blackberry Smoke, Doc Holliday
- Membre : Uriah Heep
- Style + Membre : Lynyrd Skynyrd
 

 Site Officiel (568)

BLACKFOOT - Tomcattin (1980)
Par ERWIN le 14 Septembre 2012          Consultée 1278 fois

Cette pochette… C’est la classe non ? Je rappelle à toutes fins utiles qu’il ne s’agit pas là de l’album à la panthère… En effet, précisons que nos Pieds noirs sont originaires du sud des USA, et que les seuls félins prédateurs du nord du nouveau monde sont les pumas et les jaguars. Il s’agit donc évidemment d’un jaguar noir. Après la vivacité du serpent à sonnettes, nul doute que nos potes de Jacksonville ont souhaité souligner la force du jaguar comme élément déterminant de leur musique. Il s’agit de leur quatrième opus, et nous sommes déjà en 1980.

L’album s’ouvre sur « Warped », comme presque toujours sur les œuvres de BLACKFOOT, l’accent est instantanément positionné sur l’agressivité. Pour le coup voila qui est réussi, on en prend plein les oreilles, des riffs de malades et des soli qu’on imagine plus tirés de soirées arrosées d’eau de feu que de calumet de la paix. Afin de bien s’époumoner avant d’entamer les classiques nous continuons avec l’atomique « On the run », histoire de bien réaliser que BLACKFOOT est bel et bien le plus hard des combos de Southern Rock. Classique donc ? Aucun doute : vous trouverez au détour des microsillons « Gimme gimme gimme », son avalanche de riffs et cette slide de fou furieux, c’est le moment de rappeler que Charlie Hargrett et la réincarnation de Wakantanka qu’est Ricky Medlocke manient la gratte comme leurs ancêtres maniaient le tomahawk… Avec un cœur et une précision phénoménales. C’est Rock’n’roll, gai et superbement exécuté. Avec un peu de bol, vous tomberez ensuite sur « Every man should know », si vous n’aimez pas la guitare la dessus, c’est que la cérémonie de la danse du soleil n’est pas faite pour vous, pauvre occidental ignorant que vous êtes, et que les vertes prairies de l’autre monde vous seront interdites à jamais. Bref, c’est du grand art. Tels sont les deux standards du skeud.

Mais n’arrêtez pas de suite votre lecture : le plus intéressant reste à venir : Vous aimez les ambiances crépusculaires avec de grandes mésas sur un soleil rouge, le désert de l’Arizona et le canyon du Colorado sont les posters de votre chambre ? dans ce cas précis, je vous ordonne l’écoute attentive de « Spendin cabbage », dans laquelle Ricky empoigne une de ces national steel guitar et crée une ambiance sublime de fin de journée sur les grands espaces de son pays de cœur. Comme ça dépote les gars, cette chanson est un véritable chef d’œuvre. Dans un tout ordre d’idée, « Fox chase » renoue avec la tradition puisque Shorty le Grandpa Rattlesnake Medlocke est à nouveau a l’harmonica sur l’intro, et le riff de son petit fils dépote ensuite avec énergie, sur ce titre enlevé de qualité. Les soli sont à la hauteur pour conclure l’album. Aucun doute nous sommes dans la lignée de « Strikes », c’est la grande classe. Il nous reste à évoquer les hardisantes « Street fighter » « In the night », et « Reckless abandonner » qui proposent à nouveau les trademarks habituels des rythmiques tellement originales et propres à nos hommes rouges aux pieds noirs.

Bref, vous avez entre les mains un grand album de Rock sudiste, la super classe de BLACKFOOT au sommet de son art. Pas moyen d’être déçu par cette galette qui est pourtant super mal positionnée entre les deux chefs d’oeuvre, l’emblématique « Strikes » et le mythique « Marauder ». Un solide 4.

A lire aussi en BLUES-ROCK par ERWIN :


BLACKFOOT
Medicine Man (1990)
Crazy Horse is back




ZZ TOP
Eliminator (1983)
Le zizi au top de sa forme

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Warped
2. On The Run
3. Dream On
4. Street Fighter
5. Gimme, Gimme, Gimme
6. Every Man Should Know (queenie)
7. In The Night
8. Reckless Abandoner
9. Spendin' Cabbage
10. Fox Chase



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod