Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Chrissie Hynde

The PRETENDERS - Ii (1981)
Par ERWIN le 27 Septembre 2012          Consultée 1123 fois

Le succès consistant du I des PRETENDERS précipite la demande exacerbée d’une fan base déjà acquise, mais qui est peu encline à l’attente. Deux singles vont donc sortir dans la confusion entre deux concerts et des sollicitations de représentation permanente. Nous allons toutefois les retrouver sur cet album, sorti fin 81, un an et demi après leur premier bébé.

Il s’agit en premier lieu du classique "Message of love", hymne des prétendants, ou la voix de Chrissie est irritante à souhait – notez le "Like Brigitte Bardot !" -, mais le superbe refrain entraînant fait rapidement oublier ses détails mesquins. Puis nous avons droit à "Talk of the town" à l’identité plus soft, une composition mignonne mais certainement pas transcendante. Les sonorités de la guitare notamment donnent au groupe cette identité rock/new Wave assez originale.

L’album va sortir quelques mois nanti de ses deux singles. Dieu merci, nous avons sur le II d’autres mets à nous mettre sous la dent, et puisqu’il s’agit de bouffe, j’évoquerai en premier lieu la croquante et craquante "The adultress" au rythme endiablé et carrément Punk. Pour le coup, aucun doute sur les influences qui traînent par là. Et Miss HYNDE qui assume le statut avec la classe et l’aisance qu’on lui connait, du haut de ses bottes de Cowgirl yankee. Puis une basse groovy donne le ton assortie d’un coup de fouet sur "Bad boys get spanked"… On continue sur la lancée… Je vous laisse deviner ou chercher la traduction du titre… Bien à l’image qu’elle se donne, la chanteuse leader des PRETENDERS est une vraie dominatrice… Il parait qu’il y a des mecs à qui ça plait… Le titre, lui, est bien sympa.

"Pack it up" est un chouette rock’n’roll. Les guitares bien grasses de "The english roses" sonnent particulièrement bien, même si le morceau n’est que moyen. Dans un trip Rock’n’roll, l’album se clôt sur "Louie louie" qui n’est pas une resucée du classique des KINGSMEN, mais une compo originale ou les Hammond, gratte et Basse sont à l’unisson et soutenus par une efficace section de cuivres… et Un solo de Slide de Honeyman-Scott. "Birds of paradise" nous emmène sur des contrées slows déjà entendue. Vous y noterez certains trémolos spécifiques à Chrissie, qui rendent son chant si original mais aussi parfois irritant. Pas terrible. Le slow de cet opus est incontestablement "I go to sleep", véritable standard des anglo-américains. "Waste not want not" œuvre dans un tout autre style, autre marque de fabrique du groupe, une guitare lente sur un rythme qui emprunte pas mal au ska ou au reggae, tout dépend comment on se positionne. Intéressant. Je ne suis pas fana de "Day after day" et "Jealous dogs" aurait tout aussi bien pu ne pas être sur l’album.

Tout cela est bien sympa, mais je l’aime moins que le premier… Les fans vous diront que c’est le dernier avec le Line up mythique originel… Ok, ouais, mais ça ne changera pas ma note de 3/5.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


LEVEL 42
True Colours (1984)
On y est




EURYTHMICS
Sweet Dreams (1982)
Les fabuleux rêves doux


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. The Adultress
2. Bad Boys Get Spanked
3. Message Of Love
4. I Go To Sleep
5. Birds Of Paradise
6. Talk Of The Town
7. Pack It Up
8. Waste Not Want Not
9. Day After Day
10. Jealous Dogs
11. The English Roses
12. Louie, Lou



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod