Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : The Marshall Tucker Band , The Outlaws
- Membre : Dickey Betts , The Derek Trucks Band , Duane Allman
- Style + Membre : Gregg Allman
 

 Guide Allman Brothers Band (305)

The ALLMAN BROTHERS BAND - Where It All Begins (1994)
Par BAYOU le 4 Mars 2014          Consultée 1191 fois

Where It All Begins porte presque bien son nom, car il annonce la résurrection définitive des Allman au milieu des années 1990. Après bien des errements, des absences/retours, remplacements, disputes, le line-up est enfin stabilisé, avec Gregg Allman, qui est sorti de ses problèmes de défonce, un duo de guitaristes fantastiques, Dickey Betts et Warren Haynes, le bassiste Allen Woody et les deux batteurs Jaimoe et Butch Trucks, renforcés par Marc Quinones aux congas et percussions. Tom Dowd le producteur des premiers albums est revenu aux manettes et c’est une excellente nouvelle. Gregg Allman et Dickey Betts se partagent l’écriture des morceaux, le premier a co-écrit quatre des pistes et Betts écrit ou co-écrit cinq autres.

Dès le début on sent que le groupe est revenu, même si les deux premiers titres sont peu marquants, on retrouve avec "Back Where It All Begins" la structure des morceaux anciens, avec un échange constant entre les deux guitares, longue suite de presque dix minutes, mélangeant le rock-blues et southern-rock, Dickey Betts sonnant plus heavy que par le passé, et parvenant (enfin !) à imposer ses préférences musicales, avec l’aide d’un guitariste exceptionnel : Warren Haynes, qui sait tout jouer superbement, les deux hommes se partageant également les parties de slide. Ce morceau qui prendra toute sa dimension en live est suivi d’un autre titre superbe, "Soulshine" , certainement un des préférés de Warren, qui l’a écrit, et qui le joue encore maintenant avec l’ABB et Gov’t Mule.

La voix de Gregg a retrouvé toute son ampleur, son charme, sa profondeur, et c’est encore plus frappant sur « Temptation Is A Gun », le morceau qui clôture l’album. "No One To Run To" et "Mean Woman Blues", deux morceaux écrits par Betts, sont assez réussis, le premier ressemblant à "Dark Star" du GRATEFUL DEAD par instants, le second inspiré de "Crossroad" comme le jouait CREAM en live. Même si Dickey a écrit de meilleures compositions par le passé, celles-ci ont le mérite de ressouder le groupe autour de thèmes « classiques » qui retrouvent le son des grandes années. Il est en cela bien aidé par le fabuleux travail à la basse d’Allen Woody et des batteurs percussionnistes qui s’en donnent à cœur joie.
« Change My Way Of Living” reste dans la même veine, et le duo Betts/Haynes est sacrément bon dans sa façon de se répartir les solos, de prendre le lead. On sent un immense respect mutuel, une absence de compétition et une volonté de servir la musique, uniquement la musique ! C’est d'ailleurs le retour aux fondamentaux qui a fait la réputation du groupe, des guitares lyriques qui chantent et dialoguent, de longs morceaux où les interventions se succèdent, une assise rythmique irréprochable, des nappes d’orgue qui tissent le décor et l'émouvante voix de Gregg qui reprend les sonorités de « l’homme du Sud ».

Et, c’est la très bonne surprise, l’album a très bien vieilli. Il n’est pas daté, le son est excellent, on reconnait la patte magique de ce sorcier de Tom Dowd. Surtout, cet album qui connut à sa sortie un assez bon succès commercial, remet définitivement le groupe sur orbite, les concerts reprennent, comme ceux donnés chaque année au Beacon Theatre de New York, et qui entreront dans la légende.
A noter aussi que cet album - qui date pourtant de vingt ans - est l’avant dernier en studio du groupe avant Hittin’ the Note! Et il n’y en aura hélas pas de suivant...

A lire aussi en BLUES-ROCK par BAYOU :


The MARSHALL TUCKER BAND
Take The Highway (2016)
Le mtb a son meilleur niveau




Gary JEFFRIES
Middle Class Man (2011)
Un grand disque de southern-rock


Marquez et partagez





 
   BAYOU

 
  N/A



- Gregg Allman (orgue hammond, piano, chant)
- Dicky Betts (guitare solo et rythmique, guitare acoustique, cha)
- Warren Haynes (guitare solo, rythmique, slide, chant, chœurs)
- Butch Trucks (batterie, percussions, choeurs)
- Jaimoe (batterie, percussions, chœurs)
- Allen Woody (basse, basse 6 cordes, chœurs)
- Marc Quinones (percussions, congas)


1. All Night Train
2. Sailin’ Cross The Devil’s Sea
3. Back Where It All Begins
4. Soulshine
5. No One To Run With
6. Change My Way Of Living
7. Mean Woman Blues
8. Everybody’s Got A Mountain To Climb
9. What’s Done Is Done
10. Temptation Is A Gun



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod