Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Chrissie Hynde

The PRETENDERS - Break Up The Concrete (2008)
Par ERWIN le 17 Décembre 2012          Consultée 853 fois

Je me demande toujours comment Chrissie fait pour trouver des titres aussi peu ragoûtants… Ce depuis toujours. Un épiphénomène certes, mais c’est amusant, ainsi après les aventures du « tournevis perdu », nous voilà face au « béton cassé » sous la botte –encore les panards décidément- de la belle brune ? Nous sommes donc ici confrontés à la dernière aventure discographique des PRETENDERS, parue en cette fière année 2008, et six longues années se sont écoulées depuis l’album au tournevis.

Le titre éponyme est donc un titre au look proto punky, avec des guitares rugueuses et incisives, et évidemment le chant habituel de l’icône d’Akron. A défaut d’être génial, c’est vraiment raw et sans concessions. Il sortira dans l’indifférence générale en single de l’album. Le premier single sera cependant « Boots of chinese plastic », excatement dans la même veine musicale, on se croirait revenu en 77, la révolution en moins mais une belle énergie à souligner… Et cette coquine de Miss Hynde en pleine forme, plus proche de ses roots que jamais. La production elle-même est étonnante, plus minimaliste tu meurs … Cela dit, même si je suis admiratif devant la démarche, je reste de marbre face à ces compositions finalement moyennes. Voyons donc le troisième et dernier single : il s’agit de « Love’s a mistery », au ton beaucoup plus mainstream, un mid tempo agrémenté d’une lap steel guitar, bon… C’est juste gentillet.

Toutes les compos sont de la môme, hormis « Rosalee » au ton résolument bluesy, petit intermède dans la pop rock déployée tout au long de cet album. Le petit folk de « The nothing maker » est assez réussi et doté d’une ambiance à la Chris ISAAK, crépusculaire et au thème éminement américain, mon titre préféré de l’opus. « The last ride » est dans cette même exacte lignée. Dire qu’il fut un temps où les prétendants étaient un des groupes leaders de la new wave ! Le slow « Don’t loose faith in me » est de bon aloi de même que son alter ego « One thing never changed ». Enfin, nous retournons vers des considérations beaucoup plus rebelles avec la philosophique « Don’t cut your hair », du Rock’n’roll à la sauce punky. Bref, tout ceci ne révolutionnera pas votre vision du Rock, et ne changera pas les opinions des fans et des détracteurs sur le groupe de Chrissie Hynde.

Le dernier PRETENDERS ne sera pas celui avec lequel je vous conseillerais de découvrir ce groupe fort attachant. Néanmoins, il reste d’un niveau honorable, et permet à la brunette de confirmer une belle fin de carrière ... Pour le moment.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


John MELLENCAMP
The Lonesome Jubilee (1987)
Du folk rock de première bourre




Axel BAUER
Personne N'est Parfait (2000)
Imparfait mais sonne bien


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Boots Of Chinese Plastic
2. The Nothing Maker
3. Don’t Loose Faith On Me
4. Don’t Cut Your Hair
5. Love’s A Mistery
6. The Last Ride
7. Almost Perfect
8. You Didn’t Have To
9. Rosalee
10. Break Up The Concrete
11. One Thing Never Changed



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod