Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK HARDCORE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Gbh, The Exploited , Bad Brains
 

 Site Officiel (406)

DISCHARGE - Realities Of War (1980)
Par RED ONE le 9 Août 2013          Consultée 824 fois

DISCHARGE est créé en 1977 à Stoke-On-Trent dans le Staffordshire, par Terry "Tezz" Roberts (chant) et Roy "Rainy" Wainright (guitare). Bien vite, Rainy migre au poste de bassiste et le groupe recrute alors le frère de Tezz, Tony "Bones" Roberts pour assurer la guitare. Divers musiciens au rôle éphémère complèteront la formation durant ces premiers temps d'existence, comme le bassiste Nigel Bamford ou bien le batteur Tony Axon. Malgré cette situation instable, le groupe commence déjà à faire parler de lui et tourne déjà en première partie des CLASH et des DAMNED. Une première démo assez étrange est enregistrée immédiatement avec Terry Roberts au chant. Mais personne n'est vraiment convaincu par cette mouture initiale du groupe, et très rapidement, c'est un obscur roadie inconnu, Kelvin "Cal" Morris, qui va s'emparer du micro. Terry Roberts est alors vite relégué au poste de batteur. Le DISCHARGE "classique" est né. La légende peut commencer.

Pendant deux ans, DISCHARGE affûtera ses couteaux. L'année 1980 sera donc en définitive le véritable démarrage de la carrière de nos Britanniques. Une année 1980 réellement très importante, avec la sortie de pas moins de trois EPs en l'espace de quelques mois. Ce qui correspond grosso merdo à l'équivalent d'un album entier enregistré et publié en plusieurs fois. Le premier d'entre eux, c'est donc celui qui nous occupe ici, Realities Of War, sorti en février 1980. Un EP à la pochette toute sobre, mais qui pose déjà les bases de la bichromie noir et blanc propre aux futures publications classiques de DISCHARGE. Le célèbre logo du groupe apparait d'ailleurs déjà en bas ...

L'arrivée de Kelvin Morris au sein du groupe a changé beaucoup de choses pour les punks de Stoke : par rapport à sa première démo sortie trois ans plus tôt, DISCHARGE s'est en effet considérablement radicalisé, et d'un style punk anglais assez classique, encore proche de l'esprit 1977, en est arrivé à celui d'un groupe foncièrement plus brutal. Les textes sont ici plus directs et beaucoup plus simplistes, ce qui s'accompagne d'un durcissement général du son. La guitare est ainsi archi-saturée, la basse est suramplifiée et Kelvin Morris braille plus qu'il ne chante réellement. D'ailleurs à l'époque notre lascar chante encore de façon très agressive et ne part pas dans les aigus. Nous ne sommes certes pas encore en 1982, année où le génie UK 82 éclatera à la face du monde entier, mais déjà, la tendance à l'extrémisme d'une bonne partie de la scène punk anglaise est bien visible.

Ce premier vinyle signé DISCHARGE nous présente donc un groupe encore assez marqué par le son punk rock de la vague originelle de 1977, mais plusieurs éléments nous renseignent déjà sur les futures orientations du groupe : ainsi les fugaces solos anarchiques de Tony Roberts sur "Realities Of War" et "Society's Victims" sonnent-ils déjà un peu heavy metal, et globalement la rythmique est très lourde, ce qui va continuer d'aller croissant au fil des ans et des parutions. Les 4 titres de ce premier EP sont sans concessions, et le groupe ne fait réellement aucun cadeau à l'auditeur.

C'est donc un groupe plein de rage que nous découvrons ici sur cette première publication qui n'a comme seul défaut que l'aspect un peu brouillon de son contenu. On sent que le groupe possède un potentiel déjà énorme, mais il va falloir encore quelque peu affiner la formule avant de la voir éclater au grand jour.

A lire aussi en PUNK-ROCK par RED ONE :


BLACK FLAG
Damaged (1981)
Black Flag réussit enfin à passer en format long.




COCKNEY REJECTS
Greatest Hits Vol. 1 (1980)
Fuck la new wave !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Kelvin Morris (chant)
- Tony Roberts (guitare)
- Roy Wainright (basse)
- Terry Roberts (batterie)


1. Realities Of War
2. They Declare It
3. But After The Gig
4. Society's Victims



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod