Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE FRANCAISE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (593)

Les FATALS PICARDS - Septième Ciel (2013)
Par GEGERS le 13 Octobre 2013          Consultée 2575 fois

Coming Out nous avait laissé un petit goût d'achevé, comme si les FATALS PICARDS avaient tenté de contrôler leur rock-folk-ska-punk déjanté et en avaient épuisé les ressources essentielles, à savoir les textes et ce côté "fun" qui ne transparaissait que bien trop peu sur la sixième offrande du groupe. Deux ans plus tard, Septième Ciel vient nous réconcilier pleinement et sans réserve avec le quartet.

Ce septième album des FATALS PICARDS est très rock, c'est certain, et se veut plus axé sur les guitares et les riffs que n'importe lequel de ses prédécesseurs. Ce renouveau bienvenu, qui témoigne d'une fraîcheur renouvelée, permet au groupe de mêler la candeur juvénile de ses débuts avec un savoir-faire musical et littéraire acquis au fil des années. Le groupe nous gratifie ainsi de quelques surprises, à commencer par "Punks au Liechtenstein", titre agressif (à noter une belle performance vocale de Paul Léger), composé par le groupe lors de ses balances avant concert. Enregistré en duo avec Didier Wampas, ce titre constitué de jeux de mots plus ou moins approximatifs nous met dans l'ambiance d'un album maîtrisé de bout en bout. Morceau choisi : "Si un éléphant prend la défense d'un autre, est-ce de l'altruisme ou du vol ?"

Les titres les plus agressifs constituent ainsi le liant de l'album, et offrent de véritables bons moments, à l'image du déjanté P.P.D.E., rock enflammé dédié, comme son titre ne l'indique pas, au destin funeste d'un petit poisson d'élevage ("La mort aura demain le goût que tu n'as pas même relevé d'aneth"). "Pogo d'amour", sorte de mix bien senti entre Motörhead et Dave ("Allons donc faire un tour du côté de chez slam"), ou encore cette excellente reprise du "Sans contrefaçon" de Mylène Farmer prouvent que les FATALS PICARDS en ont encore sous la pédale se sont capables de bien mieux que le fade Coming Out.

Les titres plus calmes fonctionnent également à merveille. "Gros con", titre dans la pure veine du groupe (on pense au "Combat ordinaire"), consacré à la maltraitance faite aux femmes, est un grand moment tout comme l'entraînant "De l'amour à revendre", sur l'amour qui s'étiole, titre doté d'un refrain imparable. Comme le groupe en a pris l'habitude, il propose un morceau plus sombre et sérieux. Sur Septième Ciel, "Robert" joue ce rôle à merveille. La mélodie, lancinante, offre le parfait support à un texte consacré à la descente dans les affres de l'alcoolisme d'un homme qui pourrait être vous ou moi ("Dieu existe, il est mis en bouteille en France").

La force des FATALS PICARDS, contrairement à un Didier Super, est ainsi de faire de la déconne un art à part entière qui, pour séduire et fonctionner, se doit de reposer sur des bases musicales solides et un talent littéraire évident. A l'exception de la prévisible "Manouche" (malgré des textes d'actualité) et la dispensable "Ernestine", qui se la joue trop vieille France pour convaincre, le groupe réaffirme ainsi qu'il maîtrise cet art à la perfection. En renouant avec la tradition de la piste cachée, les FATALS PICARDS nous proposent également quelques petits sketchs bien sentis (ah, ces reprises voix/batterie de Michel Sardou) qui viennent compléter avec réussite un fort beau tableau. Un retour en grande forme pour un groupe qui, peu soutenu par les médias, reste une valeur sûre de la scène française !

A lire aussi en VARIETE FRANCAISE par GEGERS :


Francis CABREL
D'une Ombre à L'autre (1991)
L'homo moustachus en goguette




Georges BRASSENS
Le Vent (1953)
Que souffle le vent !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Paul Léger (chant)
- Laurent Honel (guitare)
- Jean-marc Sauvagnargues (batterie)
- Yves Giraud (basse)


1. Atomic Twist
2. Gros Con
3. Punks Au Liechtenstein
4. De L'amour à Revendre
5. Manouches
6. Robert
7. Ernestine
8. P.p.d.e. (petit Poisson D'élevage)
9. Hortense
10. Sans Contrefaçon
11. Pogo D'amour
12. Le Dimanche Au Soleil



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod