Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

Questions / Réponses (1 / 0)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Paddy And The Rats, Soldat Louis, Irish Moutarde, Fiddler's Green, Sir Reg, Celkilt
 

 Interview Robert Langlois (287)

BODH'AKTAN -  Tant Qu'il Restera Du Rhum (2013)
Par GEGERS le 13 Janvier 2014          Consultée 2762 fois

La tolérance musicale, cela s'apprend, se cultive, s'entretient. Arrive parfois néanmoins qu'un album vienne mettre à bas toutes les bonnes intentions, tous les discours préfabriqués ("Il n'y a pas une musique, mais des musiques"...) et vous rende aussi intolérant qu'un renard des neiges face à un (pourtant splendide) manteau de fourrure. Le genre d'album qui vous fait dire que, finalement, tout ce qui n'est pas lui n'est qu'étrons sans intérêt.

L'enthousiasme imbécile de la découverte passé, ses esprits retrouvés, il reste néanmoins que Tant Qu'il Restera du Rhum, deuxième album des Québécois de BODH'AKTAN, constitue un coup de pied aux fesses capable de vous balancer en orbite ! Alors que ces sept petits gars venus de la Belle Province nous avaient déjà proposé, en 2011, un premier album finement ciselé et fort convaincant, les voici qui remettent le couvert avec un deuxième opus (ne comptons pas l'anglophone Against Wind And Tides, réenregistrement dans la langue de Molière d'Au Diable Les Remords) qui frappe encore plus fort. C'est bien simple, le rock celtique du groupe, mêlé d'influences punk, ska, folk et traditionnelles, se fait délectable de bout en bout grâce au talent combiné de bonhommes dont l'enthousiasme et l'énergie communicative n'ont d'égal que la maîtrise instrumentale et un sens précis et immédiat de la composition.

Tant Qu'il Restera Du Rhum est un album multi-facettes, c'est bien entendu cela qui constitue sa force et son intérêt. Si guitares (acoustiques et électriques), chant et violon constituent une base musicale pour l'ensemble des titres ici présentés, un ensemble d'éléments bien sentis viennent se greffer sur cette ossature, comme autant de terminaisons nerveuses qui font de l'album une entité vivante, une créature de grande beauté. L'introductif « La bouteille est agréable », ses percussions imposantes et sa ligne frénétique de cornemuse, se veut une sautillante et imparable chanson à boire, qui évoque l’enthousiasme quasi-juvénile des Paddy and The Rats ou des Celkilt. L'énergie déborde, et l'auditeur virevolte, s'embarque dans l'univers rock celtique débridé des Québécois qui tirent d'entrée une de leurs meilleures cartouches.

Fort heureusement, le chargeur est plein ! Encore plus énergique, encore plus survolté, le groupe propose avec « Dance Hey ! » un brûlot imparable, chanté en duo avec Alan Doyle (Great Big Sea). Ode à l'amitié entre Canada et Québec (« Une chanson pour Fleur de Lys et Maple Leaf ») est un moment de bonheur pur et intense. Les mélodies, limpides, les lignes de chant fédératrices et une production mettant en valeur chacun des instruments confèrent à l'album un aspect « chef-d’œuvre » ébouriffant. Un effet renforcé par l'absence totale de faiblesse : le maritime « Les fantômes de l'écoutille », qui renoue avec le côté « flibustier » plus marqué du premier album, « La démone », qui rappelle l'univers de Soldat Louis ou encore « La Sainte Nitouche », titre folk-punk doté d'une flûte dansante poursuivent le travail de rouleau compresseur (à voir ici ici en live).

Amateur de la scène rock celtique française, comme il l'avait déjà prouvé en reprenant le « Du Rhum des Femmes » de Soldat Louis sur son précédent opus, BODH'AKTAN rappelle cette fois à notre bon souvenir le « Lambe An Dro » de Matmatah avec une version qui fera plaisir aux amateurs du groupe défunt, puisqu'elle se voit agrémentée de la présence de l'excellent Tristan Nihouarn, qui rajoute à l'intérêt d'un titre déjà convaincant grâce à son break retravaillé et son violon hypnotique.

Tous les morceaux mériteraient d'être décrits et cités, tant ils se font délectables et convaincants. Notons néanmoins « La racaille », rock rugueux et vindicatif à l'encontre des financiers, responsables également de la crise au Québec, « Hoompa Hoopma Yeah », titre ska-punk survolté, ou encore « Trash Tombola », titre doté du refrain le plus percutant et persistant de l'album, marqué par une forte identité traditionnelle, et qui se voit agrémenté par la présence au chant et à la narration d'Yves Lambert (La Bottine Souriante).

Rien à redire, donc. Tout comme Sir Reg est parvenu également à le faire en 2013, BODH'AKTAN livre un album impeccable de bout en bout, qui se voit magnifié par les écoutes successives, permettant de découvrir son immense richesse. Ce deuxième album des Québécois est un coup de maître, tout simplement, et d'ores et déjà un essentiel du rock celtique. Pas de quoi lui refuser la note maximale, donc. Quel pied !

NB : L'ensemble des albums du groupe est disponible en téléchargement via Itunes ou en streaming sur Spotify et Deezer. Qu'on se le dise !

A lire aussi en PUNK-ROCK par GEGERS :


BOOZE BROTHERS
Hang On (2008)
La france tient son groupe de punk rock celtique..




IRISH MOUTARDE
Raise 'em All (2013)
Ensemble, réinventons le punk celtique !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Alain Barriault (guitare, voix)
- Luc Bourgeois (guitare, cornemuse, mandoline, flute, bouzouki, vo)
- Eric Gousy (batterie, voix)
- Robert Langlois (basse, voix)
- Jonathan Moorman (violon, mandoline, voix)
- Alexandre Richard (guitare, flute, bouzouki, voix)
- Eric Tanguay (accordéon, guitare, voix)


1. La Bouteille Est Agréable
2. Dansez (dance Hey!)
3. Les Fantômes De L'Écoutille
4. La Démone
5. La Sainte-nitouche
6. Lambé An Dro
7. Salut Les Disparus!
8. Le 31 Du Mois D'août
9. La Racaille
10. Hoompa Hoompa Yeah!
11. Trash Tombola
12. Le Set De Balais (down The Brooms)
13. La Finale



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod