Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1999 S.m.p.t.e
2000 Live In America
2001 Bridge Across Forever
2003 Live In Europe
 

- Membre : Spock's Beard, The Flower Kings , Marillion, Liquid Tension Experiment
- Style + Membre : Neal Morse , Flying Colors
 

 Site Officiel (633)

TRANSATLANTIC - The Whirlwind (2009)
Par TARTE le 17 Février 2014          Consultée 2376 fois

Transatlantic est un de ses mastodontes nés d’une réunion improbable. « Supergroupe » est le nom donné à ses créatures et elles prennent parfois des dimensions vertigineuses, citons pèle-mêle Emerson, Lake and Palmer, Blind Faith, SMV, Colonel Claypool's Bucket of Bernie Brains et enfin Rockestra, dont la liste de participants donne à elle seule le tournis. Mais revenons à notre mouton bien fat. Le groupe est né d’un croisement entre Dream Theater, Spock’s Beard, The Flower Kings et Marillion. Vous y êtes ?

« The Whirlwind » est le troisième album de Transatlantic, et perpétue la vieille tradition des groupes de Prog : les morceaux à grands gabarits. Car oui, si beaucoup de groupes s’éclatent sur un format de 16-20 minutes, nos compères atteignent allègrement le 25-30 minutes. Et ils font encore mieux avec le présent skeud, car « The Whirlwind » est conçu comme un morceau unique de 77 minutes, les transitions entre chaque piste étant merveilleusement travaillées.

Gérer de tels morceaux s’apparente à un casse-tête infernal (ça l’est). Le groupe est donc attendu à chaque tournant, et Dieu sait que les virages sont nombreux. Mais le travail de composition est tel qu’aucune sortie de route n’est à déplorer. L’album présente en grandes pompes les thèmes de l’album dans le titre éponyme. Et il faut avouer que d’entrée de jeu, on est happé par ce tourbillon sonore. Le son est soigneusement taillé dans ses moindres détails, donnant aux instruments une dynamique tout à fait saisissante, bref, dans la forme, c’est du très lourds.

Les compositions s’enchaînent donc sans aucune interruption. Les premières écoutes sont assez déroutantes, tant l’album est riche. Et même passé ce fameux moment où la musique est apprivoisée, elle délivre toujours une impression de renouveau. La cadence change sans cesse, les mélodies voguent et la structure globale se met lentement en place. « The Whirlwind » enchaîne les passages épiques et tragiques, curieux et merveilleux. Notons le cas de « Rose Colored Glasses » où les gammes majeures et mineures suivent le flux des paroles pour aboutir à un frissonnant crescendo. Uh !

Le groupe se plaît à exploiter ses motifs jusqu’à plus soif. Cela pourrait faire peur si l’exécution n’eût été à la hauteur et le dosage un brin négligé. Mais force-est de constater que les musiciens placent la barre très haute. Malgré quelques instants de « remplissage » (« Is It Really Happening ? »), Mike Portnoy apporte son jeu précis et puissant, suivit de près par Pete Trewavas dont le jeu de basse n’est pas sans rappeler celui du Yes de Chris Squire. Neal Morse gratifie la musique de sa voix suave et de ses claviers certes frôlant à quelques moments le « too much » mais se fondant parfaitement dans l’ensemble. Roine Solt, enfin, déchaîne sa guitare sans trop de retenues, merci à lui. La cohésion est pour ainsi dire impeccable.

Dans sa version spéciale, l’album est accompagné d’un second disque exposant des morceaux originaux et des reprises. Les excellents inédits du groupe (« Spinning », une pépite) côtoient Genesis, Procol Harum et George Harrisson dans un intéressant patchwork.

Les plus pointilleux d’entre vous déploreront un sentiment d’écouter une musique trop parfaite, dépourvue d’accidents, ainsi qu’un album totalement mégalomane. Ces deux remarques sont très justes, Transatlantic propose une musique très écrite et parfaitement exécutée, ce qui, en somme, constitue sa plus grande qualité comme son plus grand défaut. Mais tant qu’il y a de l’ivresse…

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par TARTE :


VAN DER GRAAF GENERATOR
Godbluff (1975)
Coup de maître?




MAGMA
K.a. (kohntarkosz Anteria) (2004)
Rock progressif


Marquez et partagez





 
   TARTE

 
  N/A



- Neal Morse (claviers, guitare acoustique, percussions, chant)
- Mike Portnoy (batterie, chant)
- Roine Stolt (guitares électriques, chant, percussions, mellotro)
- Pete Trewavas (basse, chant, synthétiseurs)


- the Whirlwind
1. Overture / Whirlwind'
2. The Wind Blew Them All Away
3. On The Prowl
4. A Man Can Feel
5. Out Of The Night
6. Rose Colored Glasses
7. Evermore
8. Set Us Free
9. Lay Down Your Life
10. Pieces Of Heaven
11. Is It Really Happening?
12. Dancing With Eternal Glory / Whirlwind (reprise)



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod