Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK PROGRESSIF  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1999 S.m.p.t.e
2000 Live In America
2001 Bridge Across Forever
2003 Live In Europe
 

- Membre : Spock's Beard, The Flower Kings , Marillion, Liquid Tension Experiment, The Winery Dogs
- Style + Membre : Neal Morse , Flying Colors
 

 Site Officiel (1421)

TRANSATLANTIC - The Absolute Universe (2021)
Par ELK le 30 Janvier 2024          Consultée 640 fois

Pour leur cinquième, et probablement dernière collaboration en Studio, les quatre complices de TRANSATLANTIC se devaient de faire fort en mettant les petits plats dans les grands. A la tête déjà d’une discographie de grande qualité, il n’était pas question que ce nouveau projet, miraculeusement intégré dans les interstices des agendas surchargés et gorgés de projets divers et variés de nos quatre mousquetaires, vienne dévaloriser l’ensemble. C’est donc à une œuvre monumentale que Neal Morse, Roine Stolt, Pete Trewanas et Mike Portnoy se sont attaqués, allant jusqu’à en publier pas moins de 3 versions (sans compter celle ultérieure du Live At L’Olympia) : une version abrégée de 64’ intitulée The Breath Of Life, une version étendue de 96’ parue sur support blu ray, et celle que nous allons évoquer ici, en format double album d’un peu plus de 90’ que je vous conseille. Attention toutefois, les différences entre les versions sont loin d’être négligeables, les chanteurs et parfois les mélodies varient, et les divergences sont suffisamment notables pour mériter de s’y arrêter.

Bon, la version que nous abordons ici contient néanmoins largement de quoi se sustenter. The Absolute Universe est une grande fresque musicale composée et interprétée par des musiciens d’exception, dont la complicité et la complémentarité atteint son apogée sur cet opus. Sur la base d’un Rock Progressif parfois pop, parfois musclé, très teinté des sonorités et de la liberté harmonique et rythmique des 70’s, nos lascars mettent leur virtuosité instrumentale et vocale (ils ont tous des passages de chant lead sur le disque, même si Neal Morse et Roine Stolt se taillent la part du lion) au service d’une oeuvre ébouriffante. Celle-ci est remarquablement composée et arrangée pour nous offrir un résultat assez prodigieux : 90’ de musique ininterrompue, les titres se suivant sans temps mort et s’enchainant parfaitement pour maintenir l’intérêt d’auditeurs séduits par la variété et l’inspiration de l’ensemble. A noter enfin que certains thèmes et motifs reviennent et se croisent tout au long du disque, apportant à l’ensemble une belle continuité.

Parmi les nombreux grands moments traversés, citons sur le disque 1 "Ouverture" qui installe une ambiance intense et assez épique, et aborde quelques grands motifs de l’œuvre. "Heart Like A Whirlind" et "Rainbow Sky" sont de beaux moments pleins de fraicheur et d’un agréable feeling pop, alors que "Higher Than The Morning" et "Swing High Swing Low" se répondent joliment, l’un porté par la voix de conteur de Roine Stolt, l’autre par le chant plus "pur" de Neal Morse. "The Darkness In The Light" met notamment en valeur le formidable jeu de basse de Trewanas au service de mélodies impeccables. "Bully" est très courte mais bien pêchue effet garanti sur scène, alors que "Looking For The Light" à l’ambiance plus lourde est peut-être ma préférée du lot et un beau moment de chant pour Mike Portnoy grâce entre autres à un refrain sublime. "The World We Use To Know" débute par une masterclass de Mike à la batterie, et distille de superbes ambiances sur plus de 9’, chacun y allant de son moment fort pour un résultat superbe et bourré de feeling.

Le disque 2 est probablement plus intense encore : les harmonies vocales à la Beatles sur "The Sun Comes Up Today" le lancent superbement avant un développement de nouveau très catchy et largement pop. "Owl Howl" est un gros temps fort, titre porté par de superbes parties instrumentales avant que Roine Stolt ne vienne nous entraîner dans un récit fascinant. Et que dire de "Solitude" où le chant fragile de Pete Trewanas, bien soutenu par les lignes si musicales de Stolt à la guitare, distille une superbe émotion ? "Lonesome Rebel" est un peu dans la même veine, la mélodie y est magnifique et Stolt impressionne encore pas son expressivité. "Looking For The Light" revient dans une jolie version musclée avec forces chœurs et roulements de batterie, avant que "The Greatest Story" vienne en quelque sorte résumer l’album dans une version instrumentale superbement troussée. Il reste "Love Made A Way", épitaphe du groupe sur plus de 8’ qui nous permet de retrouver tout ce que l’on a aimé chez TRANSATLANTIC synthétisé dans une seule pièce.

Ce qui est finalement remarquable dans ce disque c’est l’absence totale d’esbrouffe, et l’enthousiasme avec lequel chacun des virtuoses qui composent le groupe a su se mettre au service exclusif de la musique. L’ensemble de l’œuvre est du coup étonnamment légère et miraculeusement digeste pour un travail aussi élaboré et qui aurait pu s’avérer beaucoup trop long. TRANSTALANTIC n’est tombé dans aucun des défauts usuels reproché à tels Supergroupes, notamment celui de ne constituer finalement qu’une somme d’individualités disparates.
Pour toutes ces raisons, nous tenons une oeuvre de référence qui mérite la meilleure notation, avec le regret que ce soit (très vraisemblablement) la dernière pour un combo voué à devenir légendaire.

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par ELK :


PORCUPINE TREE
Stupid Dream (1999)
Un style affirmé et plus pop




LAZULI
11 (2023)
Du talent à l’épreuve du temps


Marquez et partagez





 
   ELK

 
  N/A



- Neal Morse (chant, claviers, orgue, guitare acoustique)
- Mike Portnoy (batterie, percussions, chant)
- Roine Stolt (chant, guitares, ukulele, claviers, percussions)
- Pete Trewavas (basse, chant)
- + Quelques Invités


- disque 1
1. Overture
2. Heart Like A Whirlwind
3. Higher Than The Morning
4. The Darkness In The Light
5. Swing High, Swing Low
6. Bully
7. Rainbow Sky
8. Looking For The Light
9. The World We Used To Know
- disque 2
10. The Sun Comes Up Today
11. Love Made A Way (prelude)
12. Owl Howl
13. Solitude
14. Belong
15. Lonesome Rebel
16. Looking For The Light (reprise)
17. The Greatest Story Never Ends
18. Love Made A Way



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod