Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Booze Brothers, Bodh'aktan

CELKILT - On The Table (2014)
Par GEGERS le 28 Juin 2014          Consultée 1315 fois

Les CELKILT grossissent, et cela fait rudement plaisir ! En quatre ans, les petits Français sont devenus des incontournables de la scène rock celtique hexagonale, s'imposant comme le groupe actuel le plus probant en la matière. Explosif en live, accompli en studio, le groupe fonce tête baissée vers le succès, déployant sa formule faite d'énergie, d'audace, de savoir-faire et de beaucoup, énormément même, de bonne humeur. En parlant de bonne humeur, On The Table, quatrième offrande du groupe, présente la particularité d'être le premier album doté d'une pochette à colorier. Crayons de couleurs en main (fournis par le groupe), l'amateur peut laisser libre cours à son inspiration pour mettre en couleurs les entrelacs qui constituent le logo du combo. Une riche idée, qui témoigne de la facette la plus fun des cinq rockers en kilt.

L'album démarre de manière somme toute traditionnelle, le morceau introductif "We never try" rappelant ostensiblement un "What's under your kilt" des familles. Tous les éléments qui constituent la force du groupe son présents : l'alternance refrain rock / couplets plus calmes et mélodiques, les choeurs fédérateurs, et bien entendu les instruments traditionnels (violon et cornemuse) qui boostent l'ensemble et rendent ce titre imparable. A noter la présence accrue au chant, sur ce morceau et sur l'ensemble de l'album, de la voix rugueuse de Loïc MacWind, dont le timbre contraste fort bien avec celui, plus mélodique et clair, de Titou MacFire. "Enough about me" vient ensuite en rajouter une couche. Renforçant son côté rock (quelle intro !), CELKILT propose un titre efficace et direct, dont le violon sautillant et les choeurs imposants constituent la clé de voûte. Du grand art. Les velléités plus traditionnelles, mais toujours très dansantes, du morceau-titre "On the Table" sont un moment de bonheur pur et intense. Quelle ligne mélodique, quelle conviction ici déployée ! Les 5 membres du groupe additionnent leurs talents pour proposer un titre à la fois percutant et au refrain persistant. Du grand art en matière de rock celtique.

Après s'être fait un peu moins convaincants en la matière sur leur EP Everyday's St Patrick's Day, les CELKILT nous proposent de nouveau de superbes ballades, à commencer par "Going down". Dotée d'une montée en intensité bouleversante, cette pépite permet à Titou MacFire de démontrer l'étendue de ses (très grandes) capacités vocales, et dégage une émotion proche du morceau "Lay me down", présent sur le premier EP du groupe. Un morceau savoureux, à classer parmi les plus grandes réussites du groupe. Les facettes folk et rock du groupe se retrouvent sur "The only road", porté par une guitare acoustique et une flûte céleste qui évoque les paysages de la verte Irlande. A nouveau un moment de bonheur intense.

L'instrumental "G-Grill" met en valeur le talent de la violoniste Solene MacFive, dernière arrivée dans le groupe, tandis que "My dirty Mazurka" poursuit la tradition des chansons à boire instaurée par le groupe depuis ses débuts, ce dernier se plaisant à en proposer une sur chaque album. Coincée entre "To be the one" et ses ambiances punk et le tendre instrumental final "Hellobye", cette mazurka se fait finalement la pièce la moins mémorable d'un album qui, par ailleurs, ne manque pas d'atouts.

Affirmant un peu plus sa personnalité, CELKILT renoue avec la qualité mélodique de ses deux premiers EP et propose une sortie toute en nuances, constituée de titres percutants et variés, qui confirment tout le talent du quintet. Le rock celtique proposé par les Français n'est plus en formation, il est parfaitement opérationnel, et témoigne d'un groupe inspiré et parfaitement sûr de son fait. Indispensable pour les amateurs du genre.

Ecoutez "Enough about me" : https://www.youtube.com/watch?v=YSDu4Sij-J0

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


CREEDS CROSS
Gods & Fighting Men (2014)
Distorsion et violon font bon ménage !




SEVEN AGES
Lyssa (2014)
Le rock du 21è siècle ?


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Titou Macfire (guitare, bouzouki, chant)
- Rem's Macground (batterie, bodhran)
- Drik Macwater (basse, hamonica)
- Loïc Macwind (cornemuse, flûte, flûte traversière, basse)
- Solène Macfive (violon)


1. We Never Try
2. Enough About Me
3. On The Table
4. Going Down
5. The Only Road
6. G-grill
7. To Be The One
8. My Dirty Mazurka
9. Hellobye



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod