Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1977 Music For Pleasure
1979 Machine Gun Etiquette
1980 The Black Album
1982 Strawberries
1985 Phantasmagoria
1986 Anything
1995 Not Of This Earth
2001 Grave Disorder
2008 So, Who's Paranoid?
2018 Evil Spirits
 

- Style : The Sex Pistols , The Ramones , The Dictators , The Clash , Skiantos, Generation X
- Membre : Captain Sensible

The DAMNED - Machine Gun Etiquette (1979)
Par NOSFERATU le 13 Avril 2015          Consultée 1214 fois

Damned… L’ami Erwin lance un appel de détresse, il faut que votre serviteur se coltine la discographie destroy mais très riche des DAMNED ! Debout les damnés de la terre, car il y a du pain sur la planche !
Les DAMNED furent certainement le meilleur groupe punk anglais et ils ne firent, contrairement aux discours intégristes des "épinglés à nourrice" de l’époque, jamais dans la formule du "trois accords" à fond la caisse (qu’eux même d’ailleurs ont paradoxalement théorisé)... Dans leurs disques, on retrouve certes du crachat linéaire à la RAMONES, les inévitables références aux MC5 et autres STOOGES (Surtout leur première œuvre suintant à la fois la haine, le nihilisme et le je m‘en foutisme le plus débridé) mais aussi du psychédélisme, du goth, du post punk, des sonorités garage us sixties, de la pop à la KINKS, du glam à la Marc BOLAN… Ils commettront même le blasphème de faire produire une de leurs œuvres, le Black album par un progueux du PINK FLOYD, monsieur Nick Mason…

Sorti en 79, à une époque où la vague punk soixante dix septarde commence sérieusement à battre de l’aile. En effet, les PISTOLS partent dans le chaos le plus total, les SHAM 69 préparent la vague suivante et le premier JOY DIVISION annnonce les ténèbres de la cold wave. Les DAMNED se retrouvent coincés entre deux ères. Différents choix s’offrent, soit continuer une carrière "pépére" punk rock à la RAMONES pour être justement en phase avec les jeunes loups du "punk not dead", soit choisir l’aventure… Or, Machine gun etiquette, leur troisième disque, est parfaitement adapté à la période tout en restant dans l’héritage des seventies incontrolables.

Brian James, l’homme de "new rose", le séditieux guitariste du premier lp est parti. Etrangement, c’est ce cinglé de CAPTAIN SENSIBLE (visionnez la pochette, c’est le génial abruti déguisé en poussin géant ! ) qui prend le relais délaissant la basse. Le nouveau officieux pour cette dernière est un certain Algy Ward qui a joué avec les furieux SAINTS ("aussie rock" de haute classe) et qui sera plus tard le leader de TANK (hard rock entre MOTORHEAD et LED ZEPPELIN). D'après la légende, un certain Lemmy Kilminster (MOTORHEAD) aurait participé à certaines sessions...

Le disque a évidemment une tonalité proprement punk et plus spécifiquement "high energy". Le furieux titre éponyme avec aux chœurs de vieux potes, messieurs Joe Strummer et Mick Jones du CLASH l'illustre. "Antipope" rappelle les morceaux "high energy" à la MC5 seconde période avec des passages psychédéliques et tribaux. "Looking at you" est une solide reprise du MC5 en question, à la fois très speed, mais caractérisée par des envolées psychédéliques à la guitare du plus bel effet. Cependant, elle n’est pas aussi terrassante que celle de NEW RACE (super groupe composé de membres des STOOGES, de RADIO BIRDMAN et de MC5). Elle montre cependant un étonnant Captain Sensible capable de rivaliser avec son pote Brian James, voire avec son idole Wayne Kramer (le soliste épileptique du FIVE). "Liar" qui aurait pu sortir sur le premier album, possède un riff bien influencé par les SEX PISTOLS (qui sur leur unique album avaient aussi un morceau du même nom), les chœurs y sont bien punks, les DAMNED s’amusaient souvent d’ailleurs en concert à reprendre "Anarchy in the uk " de qui vous savez…

Mais des traces de pop (oh le gros mot !) se retrouvent ici et là, entre deux riffs furibards. C’est flagrant sur la première beuglante "love song". Elle est certes bien rapide sauf que le chant est étonnamment pop, les riffs font penser à ceux du MC5 et la mélodie évoque lointainement les RAMONES. "Plan 9 channel" réconcilie amateurs de riffs rapides et fans de mélodies recherchées. "Melody lee" commence justement par une jolie mélopée au piano puis le titre s’accélère à une vitesse qui annonce quasiment le hardcore pop à la BAD RELIGION. Les chœurs sont très punks aussi sur "noise noise noise" mais la touche mélodique reste importante.
Le coté franchement pop ressort sur deux chansons qui parodient le genre : "I just can’t be happy today" fait étrangement penser aux STRANGLERS, surtout pour l’utilisation d’un orgue qui part en vrille. La fanfare de "These hands" ressemble à du KINKS en beaucoup plus sardonique avec un rire démentiel de Dave Vanian.

Ce disque aura influencé pas mal de suiveurs, on y discerne, en effet des traces dans les futures productions des DICKIES, voire même dans celles de NOFX… Les DAMNED sont ainsi rentrés en transition tout en conservant leur énergie primaire et s’orientent vers un "post punk" surprenant. Le prochain disque intitulé Black album va même choquer les punks purs et durs par son virage nettement psychédélique…

A lire aussi en PUNK-ROCK par NOSFERATU :


MUDHONEY
Mudhoney (1989)
La bande son de nos soirées estudiantines




RADIO BIRDMAN
Radios Appear (1977)
Symbole de l'"aussie rock"


Marquez et partagez





 
   NOSFERATU

 
  N/A



- Algy Ward (basse)
- Dave Vanian (voix)
- Captain Sensible (guitare, voix, claviers)
- Rat Scabies (batterie, voix)


1. Love Song
2. Machine Gun Etiquette
3. I Just Can't Be Happy Today
4. Melody Lee
5. Anti-pope
6. These Hands
7. Plan 9 Channel 7
8. Noise, Noise, Noise
9. Looking At You
10. Liar
11. Smash It Up (part 1)
12. Smash It Up (part 2)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod