Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO-FOLK BRETONNE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Gilles Servat , Yann Fañch Kemener

Denez PRIGENT - Sarac'h (2003)
Par MARCO STIVELL le 31 Mai 2015          Consultée 1168 fois

Sarac'h ("bruissement") est le quatrième album de Denez PRIGENT, une publication un peu isolée car elle se situe au terme d'une période faste pour l'artiste, un deuxième et un troisième album fort remarquables et remarqués. Une vague de succès amplement méritée qui se tassera ensuite, pour cause de (très) longue absence...

La plus grande voix "soul" (non pas au sens groove et paillettes, mais bien l'original, celui de l'âme) de la Bretagne propose ici un disque dans la veine des précédents, reprend leurs recettes sans chercher à innover un instant. Il n'hésite pas à se répéter même, y compris dans les interventions, en conviant par exemple de nouveau la grande Lisa GERRARD pour le premier titre de l'album.

"An Hini a Garan" ("celle que j'aime") est l'un des plus beaux airs de complainte issus de la musique bretonne, et les organes puissants des deux vocalistes se marient à nouveau pour notre plaisir. Celui-ci n'est pas aussi grand qu'au moment de "Gortoz a Ran", en raison d'une orientation musicale plus sobre et moins accrocheuse, tout simplement. C'est, on peut déjà le dire, une caractéristique de Sarac'h.

Le succès permet cependant d'autres rencontres, d'autres collaborations avec des femmes à l'univers plus proche encore que Mlle GERRARD et qui peuvent offrir des moments d'une rare intensité. Denez PRIGENT le sait, puisqu'il invite Karen MATHESON, la chanteuse du groupe écossais CAPERCAILLIE, à le rejoindre pour commémorer la grande famine qui a frappé l'Ukraine dans les années 1930 ("Gwerz Kiev").

Cet album est marqué par les regards en arrière et les hommages, à commencer par celui fait aux Soeurs GOADEC avec "E Garnison", morceau dansant sur une histoire d'adultère et que PRIGENT interprète en kan ha diskan avec le concours de Louise Ebrel, fille d'Eugénie Goadec. Le ton dynamique de ce morceau, chose plutôt rare dans cette oeuvre, ressort comme un point positif, de même que la chanson "Sarac'h", très proche de l'esprit d'"Ar Mab-Laer" sur Irvi (2000).

On retrouve les ingrédients habituels, une présence très marquée des claviers et machines régis par Jean-Marc Illien, ainsi que l'intervention toujours soignée des instruments traditionnels tels que la bombarde, le violon et les cornemuses. Il manque néanmoins quelque chose à ce disque pour s'imposer comme un indispensable de Denez PRIGENT -sauf si l'on considère uniquement le fait de profiter davantage de ses interprétations vocales, de son timbre si envoûtant. En particulier, cette reprise d'une chanson bretonne bien connue sur la conscription obligatoire au XIXème siècle ("Dispi"), dans une tonalité de gwerz sombre à couleur électronique, sonne propre à l'artiste, sans doute trop.

Elle n'est pas la seule, et l'on ne peut pas dire que les points négatifs sont forcément attribués aux morceaux les plus longs, ni même aux plus courts. À ce propos, il convient de citer une perle bien cachée dans ce disque. La merveilleuse "Son Alma Ata" -à laquelle Donal Lunny contribue- est écrite avec humour par Denez PRIGENT qui, le temps d'un concert, s'est retrouvé dans la capitale du Kazakhstan (alors encore république soviétique en 1991). Elle conserve en outre pour symbole d'être sa première chanson écrite, celle qui a lancé sa carrière telle qu'on la connait. Heureusement qu'elle a pu être publiée, quand on connait la discrétion de l'artiste depuis toutes ces années !...

A lire aussi en MUSIQUES FOLKLORIQUES par MARCO STIVELL :


Alan STIVELL
Olympia Concert (1972)
Un des classiques d'Alan Stivell




MOR
Stations (1973)
Unique album du groupe...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Denez Prigent (chant)
- Jean-marc Illien (claviers, programmations)
- Marcel Aubé (basse, violon chinois)
- Alain Pennec (accordéon diatonique)
- David Pasquet (bombardes)
- Valentin Clastrier (vielle à roue)
- Donal Lunny (bouzouki)
- Gilles Le Bigot (guitares)
- Ronan Pinc (violon)
- Lisa Gerrard, Louise Ebrel, Mari Boine, (chant)


1. An Hini A Garan
2. E Garnison
3. Sarac'h
4. Geotenn Ar Marv
5. N'eus Forzh...
6. Dispi
7. Son Alma Ata
8. Gwerz Kiev
9. Ar Gwez-sapin
10. Ar Vamm Lazherez



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod