Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Marc Moulin

TELEX - Looney Tunes (1988)
Par ARP2600 le 6 Décembre 2015          Consultée 1015 fois

On ne se moque pas, svp. Oui, cette pochette avec un canard en plastique est ridicule, mais je ne suis pas responsable. Si vous n'êtes pas contents, allez vous plaindre auprès de Michel Moers, c'est déjà lui qui avait commis celles des deux albums précédents. TELEX, non content d'être un groupe humoristique, a toujours eu le chic pour se tirer exprès une balle dans le pied. Si leurs deux ou trois premiers albums sont relativement connus (relativement), leur dernier opus « avant qu'ils en refassent un dans les années 2000 » est une rareté, très peu diffusée déjà à l'époque et restée inconnue.

Si certains comme moi-même le connaissent, c'est bien grâce à l'intégrale de 1993, Belgium... one point, malheureusement également devenue indisponible depuis. Ce qui nous amène au problème de la date. Quasiment personne ne possède un original, et le groupe prétend sur l'intégrale que le disque date de 86 (et aussi que le premier album date de 78). Il s'agit peut-être des dates d'enregistrement, c'est possible... les sources les plus sûres concernant la publication indiquent cependant 1988, ce que nous supposeront donc jusqu'à preuve du contraire. Il faut encore dire que ce disque a été publié sur le fameux label Atlantic et était destiné au public américain orienté house. Comme nous l'avons dit, cela n'a pas tellement marché.

Looney Tunes n'est pas à proprement parler de la house. Il s'agit cependant d'une musique plus rythmique que sur les autres albums, moins pop et donc moins kitsch. Ici, l'utilisation de nombreux samples et les effets humoristiques sont bien plus faciles à avaler que sur Wonderful World. On pourrait dire qu'ils ont continué sur la base lancée par l'intéressant « The Voice ». Et donc, Looney Tunes n'est certainement pas raté, il aurait mérité un poil plus de succès. On pourrait encore dire que le style se rapproche de YELLO, sans atteindre la qualité des meilleurs albums de leurs homologues suisses, toutefois. Il n'est que normal qu'on puisse enfin les comparer, après tout, la Belgique et la Suisse partagent certaines choses, dont le multilinguisme, ce qu'on retrouve dans le goût des deux groupes pour l'utilisation de diverses langues dans leurs paroles, du reste peu sérieuses.

Se référer aux fameux Looney Tunes de la Warner (tiens donc, Atlantic est un label Warner...) est déjà une chose. Certains de ces dessins animés (et de la série sœur, Merrie Melodies) restent soixante ans après des sommets d'humour absurde et déjanté, misant plus sur les textes que ceux de Tex Avery. Le disque a donc une orientation humour américain, qu'on retrouve sur la chanson « Spike Jones », qui a d'ailleurs fait un succès en discothèques en Belgique (1). Peut-être faut-il expliquer rapidement qui est Spike Jones ? Décrire sa musique est à peu près impossible... lui et son groupe pratiquaient un genre de musique big band humoristique d'un style tout-à-fait unique, du côté des années 1940, s'amusant à massacrer des tubes de la chanson américaine ou de la musique classique au moyen de nombreux bruitages. Il est compréhensible que les trois de TELEX leur aient rendu hommage, mais cette chanson abuse trop de références pour être vraiment réussie.

Le reste est plus intéressant. Le début est le plus ouvertement humoristique, avec l'ironique « I don't like music » et cette histoire du gars qui doit travailler à mi-temps en costume de poulet, plus « Spike Jones » donc. La suite est juste de la musique, presque sans paroles et sans sujet, pas très sérieuse, ou plutôt pratiquant des arrangements étranges sans complexe, ce qui est étrangement réussi sur des titres comme « Beautiful Li(f)e », « I want your brain » ou « Baby, when? ». La fin de l'album est plus proche de la new wave, même si « Peanuts » était une tentative de faire quelque chose d'un peu plus hip-hop. Enfin, Marc Moulin a dit que « Rendez-vous dans l'espace » était une blague, mais n'est-ce pas le cas de toutes les plages du groupe ? Une remarque au troisième degré, manifestement. Le fait est que cette chanson ne sonne pas si mal que ça, avec les chœurs de B.J. Scott et Julia Lo'ko.

Looney Tunes est sans doute l'album le plus authentique de TELEX avec leur premier. Ils avaient décidé de ne plus se mettre la moindre pression et ont travaillé en toute liberté pour enfin retrouver le sentiment de n'importe quoi de leurs débuts. Il est délirant et pas du tout sérieux, et c'est paradoxalement peut-être leur plus crédible. L'écouter n'est pas une priorité, bien sûr, mais il pourrait intéresser les amateurs de YELLO ou d'ART of NOISE.

(1) Voir la chronique de Wonderful World pour quelques explications sur le mouvement new beat, auquel Looney Tunes n'est pas non plus étranger... 88, c'était en plein dans cette époque, et les rythmes marqués et très... belges du disque ne pouvaient que s'y fondre.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par ARP2600 :


TANGERINE DREAM
Hyperborea (1983)
Enième grande réalisation de T.D

(+ 1 kro-express)



TANGERINE DREAM
Logos (1982)
Grand live de musique électronique signé T.D

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Michel Moers
- Marc Moulin
- Dan Lacksman


1. I Don't Like Music
2. Temporary Chicken
3. Spike Jones
4. Beautiful Li(f)e
5. Dingo Bells
6. I Want Your Brain
7. Baby, When?
8. Peanuts
9. Happy End (i Wanna)
10. Rendez-vous Dans L'espace



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod