Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ariana Grande

Whitney HOUSTON - My Love Is Your Love (1998)
Par JEREM le 16 Décembre 2015          Consultée 1073 fois

Nous sommes en 1998, et Whitney Houston n’a pas sorti d’album studio depuis huit ans. Pourtant durant toute la première partie des 90’s, la chanteuse n’a pas chômée. Plusieurs films, des B.O à grand succès et pas mal de bouleversements dans sa vie personnelle avec son mariage avec Bobby Brown et la naissance de leur fille, Bobbi Kristina. Le quatrième album de la diva, « My love is your love » - enregistré en à peine 6 semaines selon la légende - est un opus capital pour Whitney qui, épaulée par de nouveaux compositeurs, est à l’apogée de sa carrière. Dans cet album majeur de la fin de cette décennie 90, elle propose un son très actuel et urbain, des textes plus matures et une nouvelle image - à l’instar de la superbe pochette du disque -, adulte et glamour. Un classique du r’n’b américain.

Le changement intervient dès le premier titre, le virevoltant « It’s not right, but it’s ok ». La production est énorme, c’est un son beaucoup plus urbain que les derniers opus de la diva, et niveau vocal, Whitney est toujours inégalable. Ce hit donne aussi le ton pour le reste de l’album. Whitney se livre dans cette chanson traitant d’adultère, un sentiment que connaît d’ailleurs très bien la chanteuse à cette époque, dans sa vie personnelle. En effet, on remarque vite un plus grand travail effectué sur les textes, loin des chansons d’amour assez classiques du reste de sa discographie. Whitney continue de chanter le blues marital avec le tout aussi bon « Heartbreak hôtel », en compagnie de deux chanteuses d’exception. Pure bombe. Quant au tube portant le nom de l’album, c’est simplement l’une des meilleures chansons de la chanteuse. Un hymne universel à l’amour, avec un texte particulièrement fort. Un hit vibrant et incroyablement soul. Classe à tous les niveaux.

Ne laissant pas de côté les bandes originales, Whitney en signe une de plus avec « When you believe », un duo exceptionnel avec sa plus grande concurrente de l’époque, Mariah Carey. Le mélange de ces deux voix, ultra-puissantes, est titanesque, chacune apportant sa pierre à l’édifice, pour un titre certes plus classique, mais tout aussi fantastique que les précédentes chansons. Un hit récompensé, à juste-titre, par l’oscar de la meilleure bande originale. Changement de cap avec « If I told you that », un autre single marquant nettement plus disco. Whitney s’éclate également dans ce registre qu’elle connaît bien, sympa comme tout. Le dernier featuring du disque se fait avec Missy Elliot, encore une grosse pointure du hip-hop américain. « In my business » est une autre chanson urbaine très puissante. Mais ce n’est rien à côté de la suivante, « I learned from the best », l’un des sommets du disque. Whitney y chante ses blessures d’adulte avec une certaine amertume dans la voix. Terriblement beau.

L’interprétation délicate de la Diva est à son paroxysme sur l’envoûtant « Oh yes », l’une des chansons les plus sexys de toute sa discographie. La fin de l’opus est un peu plus faible, avec des morceaux de qualité mais moins marquants. On y retiendra quand même « I bow out », slow tout en puissance où Whitney donne tout. Un tube de manqué car ce titre est vraiment très réussi. C’est le très dansant « I was made to love him » qui referme le disque, ça groove dans tous les sens, c’est une très bonne conclusion. Seul véritable bémol, « Until you come back », une ballade loin d’être ratée mais qui sonne comme un retour en arrière, ça plaira sans doute aux fans nostalgiques de la Whitney années 80, mais je la préfère dans les sens plus actuels de cet album.

Bref, avec « My love is your love », Whitney livre ce qui restera à jamais son meilleur projet. Un album où l’artiste se révèle sous un nouveau jour, explorant ses bonheurs récents mais aussi ses blessures d'adulte. Vocalement, Whitney est encore meilleure que par le passé et les hits sont nombreux et intemporels. L’album de toute une génération en somme.

A lire aussi en POP par JEREM :


Whitney HOUSTON
I'm Your Baby Tonight (1990)
La success story continue...




Mariah CAREY
The Emancipation Of Mimi (2005)
L'opus du renouveau.


Marquez et partagez





 
   JEREM

 
  N/A



- Whitney Houston (chant, choeurs)
- Missy Elliott (chant, auteur)
- Mariah Carey (chant)
- Babyface (producteur)
- Rodney Jerkins (auteur, producteur)
- Diane Warren (auteur)


1. It's Not Right, But It's Okay
2. Heartbreak Hotel (feat. Faith Evans & Kelly Price)
3. My Love Is Your Love
4. When You Believe (feat. Mariah Carey)
5. If I Told You That
6. In My Business (feat. Missy Elliott)
7. I Learned From The Best
8. Oh Yes
9. Get It Back
10. Until You Come Back
11. I Bow Out
12. You'll Never Stand Alone
13. I Was Made To Love Him



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod