Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ariana Grande

Whitney HOUSTON - The Bodyguard (1992)
Par JEREM le 23 Novembre 2015          Consultée 969 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Après avoir conquis les charts du monde entier, Whitney Houston franchit une nouvelle étape dans sa carrière en tournant son premier film au cinéma durant l’année 92. Accompagnée de Kevin Costner - à l’époque l’acteur que tout le monde s’arrache -, la chanteuse se révèlera plutôt convaincante dans son rôle de diva capricieuse, un rôle sur-mesure faut l’avouer. Le film deviendra même un petit classique du genre, même si, on ne va pas s’mentir, « The Bodyguard » est loin d’être un grand film. C’est un long métrage plutôt quelconque, et ce qui l’empêche d’être totalement anecdotique, c’est justement la présence de Whitney et sa bande originale, vendue à plus de 42 millions d’exemplaires. Un record absolu encore aujourd’hui.

Car Whitney ne fait pas que jouer la comédie, elle prend aussi en charge une grande partie des chansons du film. Et l’inspiration est au rendez-vous, c’est le moins que l’on puisse dire. Les tubes sont immenses, intemporels et l’interprétation de Whitney, plus puissante que jamais. Avec le titre « I will always love you », la star est simplement au sommet de sa carrière. Cette reprise d’une petite chanson country passe encore aujourd’hui en boucle à la radio, c’est la power pop parfaite, la ballade romantique par excellence. Vocalement, Whitney terrasse toutes ses concurrentes de l’époque et est à son meilleur niveau, que ce soit les premières secondes en acoustique ou quand sa voix monte lors du refrain. Inoubliable et toujours magique plus de vingt ans plus tard.

Difficile de rivaliser avec un tel hit, et pourtant « I have nothing » est presque aussi fort. C’est à nouveau une ballade particulièrement forte, avec un refrain assez dévastateur. C’est un autre classique de la chanteuse dont on ne peut se lasser. A mettre au moins dans le top 5 de ses meilleures chansons. « Run to you » est également une ballade magnifique, nettement plus délicate et moins dans la démonstration vocale. C’est calme, douillet et l’on se sent comme au coin du feu avec seule la voix de Whitney pour nous bercer. La chanteuse réussit de nouvelles prouesses vocales lors du refrain avec une voix sur-puissante qui parvient à délivrer des notes très pures. La chanteuse n’en oublie pas ses racines gospel avec la reprise de « Jesus loves me ». C’est fort, et on la sent tellement dans son univers.

Deux titres très dansants figurent également sur ce disque, deux autres classiques s’il vous plaît. « Queen of the night » sent bon les 80’s, avec une très bonne mélodie dance, sympa comme tout. Le clip et la tenue de la chanteuse sont d’ailleurs devenus iconiques. Et il y a la titanesque reprise de « I’m every woman », parfaite de bout en bout. Pour ainsi dire, en ce qui concerne les chansons interprétées par Whitney, c’est un sans faute, que des tubes, et peut-être ses plus gros hits. Pour une simple bande originale, c’est fort, très fort.

Le reste des chansons sont l’oeuvre d’autres artistes. On va quand même s’y attarder. « Even if my heart would break » est une petite chanson pop assez sympa, un poil jazz. Le thème du film est sans grand intérêt, mais c’est un titre obligatoire pour toute B.O qui se respecte. Le titre le plus intéressant est finalement la chanson « Someday » interprétée par Lisa Stansfield, assez rythmée, sans non plus parvenir à rivaliser avec la première partie du disque. Quant à « Trust me », on aurait pu s’attendre à mieux de la part de Joe Cocker. Pas d’étincelles.

Bref, plus qu’une simple B.O, Whitney offre ses plus gros tubes. Des hits intemporels, inoubliables la consacrant un peu plus icône de la pop. Dommage, les titres sans la chanteuse sont vraiment peu marquants. C’est néanmoins un sans faute pour Whitney qui devient un peu plus une légende grâce à ce disque, qui annonce une nouvelle ère pour la chanteuse qui se mariera dans la foulée avant de donner naissance à une petite fille. Une nouvelle vie qui va considérablement influencer le rester de sa carrière, pour le meilleur et surtout pour le pire.

A lire aussi en POP par JEREM :


MADONNA
Music (2000)
Hey mister d.j...

(+ 1 kro-express)



MADONNA
American Life (2003)
Madonna en guerre contre l'Amérique

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   JEREM

 
  N/A



- Whitney Houston (chant)
- Joe Cocker (chant)
- Clive Davis (producteur)
- Babyface (producteur)
- Curtis Stiger (chant)


1. I Will Always Love You
2. I Have Nothing
3. I'm Every Woman
4. Run To You
5. Queen Of The Night
6. Jesus Loves Me
7. Even If My Heart Would Break
8. Someday (i'm Coming Back)
9. It's Gonna Be A Lovely Day
10. What's So Funny 'bout Peace, Love And Understandin
11. Theme From The Bodyguard
12. Trust Me



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod