Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-ROCK  |  STUDIO

Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Muse
- Membre : Atoms For Peace
- Style + Membre : Thom Yorke

RADIOHEAD - A Moon Shaped Pool (2016)
Par A.T.N. le 23 Mai 2016          Consultée 2224 fois

Des dizaines de violons frappent frénétiquement leurs cordes du "mauvais côté" de l'archet (cette technique s'appelle "col legno" j'ai lu sur le ouaibe). Un drône arrive, soutenu par une percussion sourde et une cymbale syncopée. YORKE chante pleinement. Le refrain prend une ampleur folle, dans une ambiance d'amphithéâtre grec, bientôt lacérée par des cordes tranchantes. Pas de basse? Ah si, la voilà. Sporadique, intrigante, essentielle à ce moment-là. Puis elle s'en va. C'est absolument su-blime. En 3 minutes 40 seulement, la baffe est magistrale. RADIOHEAD est de retour.

On les avait perdus en 2011, le torturé leader et son taciturne guitariste s'étaient égarés dans les machines. Désincarné, nombriliste, The King of Limbs s'était noyé dans l'intellect de ses auteurs, oubliant les tripes, le coeur, les vibrations de l'âme.

Dans le "Burn the Witch" d'ouverture, les instants évocateurs des plus grands moments de leur discographie sont nombreux. Basse on/off comme sur "Airbag", orchestre de cordes qui coupe le souffle par son romantisme et ses variations dynamiques (comme Jonny GREENWOOD, l'arrangeur symphonique du groupe, l'avait fait sur son orchestration 'à la Messiaen' sur "How to Disappear Completely" en 2000), chant ambitieux... pour nous proposer un morceau original, inimitable, très rock et en même temps bien plus que ça, bref, du RADIOHEAD.

Et ce n'est pas l'unique titre qui fout les poils. Sans pour autant atteindre les sommets de Kid A, Hail to the Thief ou In Rainbows, cette piscine en forme de lune nous propose bien des trésors : un "Daydreaming" qui évoque "Videotape" ou "Sail to the Moon", dans cette capacité à entourer un morceau lent au piano de textures diffuses pour créer une poésie qui n'appartient qu'à eux. "Decks Dark" est LE mid-tempo de l'année, typique de la capacité du groupe à ne rien faire comme les autres: un morceau 'laid-back', presque cool, mais qui est tout sauf relax en fait, tant chaque partie musicale est conçue au millimètre et imbriqué dans un tout qui frise la perfection. Le majestueux "The Numbers" fait penser au folk de Nick DRAKE qu'on aurait fait passer dans une moulinette orchestrale boursouflée, et "Present Tense" est une bossa-nova d'une finesse rare qui ressemble à tout, sauf à une bossa-nova (le chant, l'habillage...). Comme sur "Burn The Witch", les choeurs aigus sont merveilleux.

Le London Symphony Orchestra, très sollicité sur le disque (superbement mené par Jonny GREENWOOD), n'est jamais imposant. Il n'intervient qu'à des moments précis (violoncelle sur "Glass Eyes", zébrures d'animal blessé sur "Daydreaming"), et apporte une force romantique et mélancolique parfaitement dosée.

Des titres comme "Desert Island Disk", "Tinker Tailor Soldier" ou "Identikit" ne sortent pas du lot, et la version réarrangée de "True Love Waits" (titre déjà présent sur I Might Be Wrong) est beaucoup moins émouvante que la seule version qui perce le coeur, que les fans connaissent bien même si elle n'est jamais sortie officiellement (celle de Bruxelles 1995 avec Jonny aux claviers, https://www.youtube.com/watch?v=Kl9RyWdLx5M).

Bref, AMSP n'est pas parfait. Mais en 2016, un album pareil, quelle claque. Ça valait le coup d'attendre. 4 étoiles pour le situer dans le reste de la discographie, mais déjà le probable meilleur album de l'année.

A lire aussi en POST-ROCK :


SWANS
To Be Kind (2014)
Vous avez adoré The Seer ? Voici son petit frère !




EXPLOSIONS IN THE SKY
Those Who Tell The Truth Shall Die... (2001)
Post-rock


Marquez et partagez







 
   A.T.N.

 
   SASKATCHEWAN

 
   (2 chroniques)



- Thom Yorke (chant, guitares)
- Jonny Greenwood (guitares, direction d'orchestre)
- Colin Greenwood (basse)
- Ed O'brien (guitares)
- Phil Selway (batterie)
- Nigel Godrich (production)


1. Burn The Witch
2. Daydreaming
3. Decks Dark
4. Desert Island Disk
5. Ful Stop
6. Glass Eyes
7. Identikit
8. The Numbers
9. Present Tense
10. Tinker Tailor Soldier [...]
11. True Love Waits



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod