Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-DISCO-ROCK-FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


SAD CAFé - Façades (1979)
Par MARCO STIVELL le 21 Août 2017          Consultée 234 fois

Façades, le troisième album de SAD CAFÉ, est une de ces petites vacheries que certains talents musicaux en (re-)construction sèment parfois au cours de leur carrière. En l'occurrence, il contient les plus gros tubes du sextet mancunien, notamment "Every Day Hurts", mais c'est à peu près tout en fait.

Le changement a déjà opéré avec le remplacement du batteur d'origine Tony Cresswell par Dave Irving, et à la production, John Punter laisse sa place à Eric Stewart. Ce conseil vient du manager Harvey Lisburg, ancien collaborateur d'HERMAN'S HERMITS dont on retrouve des membres dans 10CC, avec qui travaille Stewart à l'époque.

Tout cela vise à mettre l'accent sur le versant pop de la musique de SAD CAFÉ, en donnant l'impression que la richesse de Fanx Ta-Ra (1977) ne s'est pas perdue, ce qui est pourtant bien le cas. Non pas que la popisation d'un groupe soit une mauvaise chose par définition, bien évidemment ! Les ROLLING STONES font bien des Black & Blue et des Some Girls à la même époque. Une fois de plus on peut observer un parallèle.

Sur Façades par exemple, il y a "Emptiness", dans le même genre pop-disco adopté par la bande à Keith Richards. Les saxos de Lenni interviennent pour la seule fois en 1979, ils sont totalement absents du reste de l'album. C'est frais, léger, pas folichon mais heureusement, le refrain à guitares nerveuses rattrape le coup.

C'est aussi le seul effort de ce genre dans l'album, pourtant rempli de bluettes pour demoiselles. "Nothing Left Toulouse", troisième mention de la France après le nom du groupe et le titre de l'album, est lancé sur un tempo soft avec cordes électroniques, plutôt bien écrit même si le son manque de relief. Sur "Angel", on apprécie l'esprit folk ample qui sied fort bien à la voix de Paul Young.

C'est également lui qui fait le principal intérêt de "Every Day Hurts", ballade-slow tellement remplie des cordes de Vic Emerson qu'il en déborde. Le refrain, léché et ultra-basique, nous parle, l'atmosphère planante aussi, mais de là à faire une percée dans le top 10 anglais... Tant mieux pour le groupe bien sûr, dont le songwriting ne permet pas de créer de vrai tube définitif, car il est trop gourmand, au vu des cinq personnalités influentes qui composent.

La plupart des titres restants, "Take Me to the Future" et "My Oh My" (sorti en single) particulièrement, ne sont pas trop mal mais ils laissent la sensation d'un groupe de jeunes rockeurs qui veulent mener la grande vie tout en sortant du système, et le défaut d'inspiration apparaît clairement dans une lourdeur d'ensemble, un propos bavard.

Cependant, quelques créations arrivent à sauver cet état de fait, comme par hasard les élans moins pop où Ashey Mulford, Ian Wilson et Vic Emerson peuvent se lâcher davantage, avec des parties instrumentales étirées. "Cottage Love" d'abord, "Strange Little Girl" ensuite qui a même constitué un mini-hit grâce à son rythme chaloupé. Avec ses ambiances étranges, c'est le morceau qui se rapproche le plus de l'album Fanx Ta-Ra. On parle également de "Crazy Oyster", pourtant écrit entièrement par le chanteur Paul Young !

Trois titres très bons, un reste gentillet mais souvent ennuyeux. Façades ne peut dépasser le stade moyen du coup, et sa qualité est inférieure à tous les autres disques de SAD CAFÉ.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


The CORRS
All The Way Home (2005)
Le plus beau cadeau du groupe




Paul CARRACK
Groove Approved (1989)
Pop soul


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Paul Young (chant)
- Ian Wilson (guitares, choeurs)
- Ashley Mulford (guitares solo, choeurs)
- Vic Emerson (claviers)
- John Stimpson (basse, guitare acoustique, choeurs)
- Dave Irving (batterie, percussions)
- + Lenni (saxophones sur 6)


1. Take Me To The Future
2. Nothing Left Toulouse
3. Every Day Hurts
4. Strange Little Girl
5. Crazy Oyster
6. Emptiness
7. Cottage Love
8. Angel
9. Get Me Outta Here
10. My Oh My



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod