Recherche avancée       Liste groupes



      
HEARTLAND ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Bruce Springsteen , The Byrds , John Mellencamp , Bob Seger
- Style + Membre : The Traveling Wilburys

TOM PETTY & THE HEARTBREAKERS - Southern Accent (1985)
Par ERWIN le 6 Octobre 2017          Consultée 207 fois

J'ai personnellement découvert Tom PETTY en 85. Il faut admettre que l'entente fut immédiate entre mes esgourdes et la musique pratiquée par le floridain ! Tom et ses briseurs de cœur en sont déjà à leur sixième opus, ils sont un des actes majeurs de l'Americana, branche Heartland dont PETTY est l'un des principaux artistes avec le Boss SPRINGSTEEN et le Cougar MELLENCAMP. Pour cette nouvelle galette, c'est un certain tintamarre qui règne en guise d'ambiance chez les sudistes. Tom se pète la main pendant les sessions sur un geste d'humeur, les psychotropes tournent, et c'est un des papes de la new wave, le plus américain des rosbifs Dave STEWART qui vient mettre la main à la pâte sur la production et sur quelques morceaux. Une révolution en marche ?

Evidemment, le premier single est le fruit de cette collaboration contre-nature ! Et « Don't come around here no more » est le point d'orgue de cette livraison 85 ! On distingue nettement le chevelu Dave STEWART en joueur de sitar au tout début de la superbe vidéo mettant en scène le groupe et une Alice d'opérette qui finit dévoré en gâteau. Morceau qui mixe résolument les goûts des deux lascars : d'un coté le folk rock de PETTY, de l'autre des aspects psyché qui lorgne vers la New wave avec des sons de batterie en carton et une basse rondouillarde, un rythme qui n'a plus rien à voir avec le Heartland pratiqué les les HEARTBREAKERS. L'efficacité est redoutable et le morceau porte un sceau d'une grande originalité. Je l'écoute toujours avec le même plaisir 32 ans plus tard.

« Rebels » est le single suivant, le hammond et les grattes légères comme la brise sont les trademarks habituels du groupe, qu'on retrouve aussitôt. Les choeurs efficaces, les interventions solides de Campbell. Pas exceptionnel, mais bien sympa. Mais... Voila qu'on retrouve l'EURYTHMICS sur le troisième single « Make it better », mais oui ! Et là, on s'y perd, le titre évolue dans un registre plus soul doowop qu'autre chose, presque un morceau de la tamla. Plein de cuivres partout, une gratte funky... c'est presque drôle ! Dieu merci, Mike Campbell se radine avec un solo de derrière les fagots en slide qui remet bien les pendules à l'heure.

Le reste des titres est bien équilibré. On retiendra l'éponyme « Southern accent », avec son piano martial, une des jolies contributions de PETTY au monde de la musique. « Mary's new car » est une ritournelle qui semble destinée aux radios avec son léger beat de synthé plutôt dansant mais pas transcendant. La voix traînante du Tom soutient le slow de fermeture « The best of everything », avec à nouveau des cuivres. Enfin, les titres « Dogs on the run » ou « spike » sont de facture classique, et ne desservent pas l'ambiance générale sympa qui découle de ce disque, tout comme « It ain't nothin on me », le dernier titre proposé par Dave STEWART.

Cette cuvée un peu à la croisée des chemins ne sera pas un des grands classiques de Tom PETTY et ses HEARTBREAKERS. Toutefois « Don't come around here no more » reste avec opiniâtreté dans les mémoires, croyez-moi ! On retiendra qu'il s'agit d'une collaboration entre un iconique Anglais déraciné et un classieux Américain d'une large ouverture d'esprit. Il manque un classique supplémentaire.

A lire aussi en ROCK par ERWIN :


Axel BAUER
Simple Mortel (1998)
Superbe renflouage




Axel BAUER
Peaux De Serpent (2013)
Retour du matelot


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Tom Petty (chant-guitare)
- Mike Campbell (guitare)
- Benmont Tench (claviers)
- Stan Lynch (batterie)
- Howie Epstein (basse)


1. Rebels
2. It Ain't Nothin On Me
3. Don't Come Around Here No More
4. Southern Accents
5. Make It Better
6. Spike
7. Dogs On The Run
8. Mary's New Car
9. The Best Of Everything



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod