Recherche avancée       Liste groupes



      
BLUES/FOLK/ROCK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Hot Tuna, Jack Casady , Jorma Kaukonen , Led Zeppelin, Ben Harper
 

 Site Officiel (266)

COTTON BELLY'S - Live Session Vol.2 (2017)
Par LONG JOHN SILVER le 29 Janvier 2018          Consultée 1208 fois

Deuxième volet de la série Live Session, toujours en 2017, le volume 2 (donc) voit les COTTON BELLY’s explorer le concept des relectures de leur répertoire (mais pas que) enregistrées en vrai/faux live, en studio. Ou plutôt en différents studios, et toujours avec l’appui de musiciens extérieurs au groupe. Cette livrée va d’ailleurs plus loin que la première, délivrant les clés, au-delà du simple fait de proposer au public des CD contenant des versions de chansons plus fidèles à leur teneur en Live qu’à leurs versions studio. Cette livraison poursuit donc l’expérience opérée sur la première en l’approfondissant, pour une durée équivalente avec un nombre de titres égal, mais avec plus d’invités. Elle est surtout plus aventureuse, j’allais dire : osée.

C’est là qu’on entend le groupe aller aux racines, lesquelles puisent aux sources de la musique Blues. « My Friend », bien plus convaincante que dans sa livraison sur album, nous ramène au Ragtime de la fin du XIXe, un second guitariste soliste (invité) répond au titulaire, puis le piano endiable l’atmosphère quand « Cup Song (Nola) » se la joue couleur Jazz Nouvelle Orléans : ce qui était esquissé sur le premier album arrive à maturation ici.
. La ballade « Georgia » immortalisée jadis par Ray Charles fait suite à la reprise de « Superstition » en mode Bluegrass qu’on doit à un autre « Genius » aveugle de la scène Afro-Américaine, ici dans une version folk qui vire au blues. Elle ne tarde pas à s’épaissir alors quelle commence doucement, laissant s’insinuer l’émotion au fil des écoutes successives.

Il n’en reste pas moins que le sommet des ces Live Sessions est constitué par le diptyque « This Day-Mambo », deux extraits du deuxième et du premier disque des Cotton qui traitent de la même histoire, celle d’un pianiste amérindien emprisonné. Ces deux titres étaient placés en fin d’album, les voici assemblés pour former une authentique saga, dans une version fidèle à celle interprétée sur scène chaque soir, soit près de 15 minutes de bonheur pur. Cette reconstitution fait de cet assemblage une sorte de roman épique folk/rock/blues à tiroirs pas exactement prog mais comme attirée vers. Énorme.

Suite à quoi voilà « Rainy Road (Work Song) » rhabillée en chanson bagnarde, telle que le veut la tradition Étas-unienne. On écoute les masses fracasser les cailloux, on jurerait entendre tinter les chaînes, le tout appuyé par le chœur des condamnés qui soutient le chant sur chaque terminaison de vers. Yann Malek précise dans la présentation de ce titre qu’il est ici dans sa version originelle alors qu’il a été enregistré en version Blues/Rock au moment de la production de l’album éponyme. C’est par ailleurs la seule chanson qui n’est pas captée en Live.

Tout cet EP est parcouru d’arrangements soignés, l’impro Live y trouvant également son comptant, au même titre que l’assise prédéfinie, le tout formant une alchimie aussi subtile qu’évidente. Ainsi fait, les COTTON BELLY’s nous offrent avec ces sessions un rendu confondant de beauté. D’aucuns parleraient de magie.

PS : Les COTTON BELLY’s publient également à la même période un « vrai » disque Live, enregistré à La Chapelle des Lombards » à Paris, on en reparle très vite.

A lire aussi en BLUES par LONG JOHN SILVER :


The YARDBIRDS
Five Live Yardbirds (1964)
Au nom du père...




The PRETTY THINGS
The Pretty Things (1965)
Chicago blouse


Marquez et partagez







 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- Yann Maleck (chant,harmonica, guitare, lapsteel)
- Jéröme Perraut (guitare)
- Christophe Etienne (basse)
- Aurélie Simenel (batterie)
- +
- Léa Worms (piano sur 1)
- Mick Ravassat (guitare sur 1)
- Harold Et Ronald Vaubien (choeurs sur 1)
- Emilie Hedou (choeurs sur 1)
- Clément Caratibi (clarinette sur 2)
- Valentin Pellet (trompette sur 2)
- Philippe Sternis (bouzouki sur 4)


1. My Friend
2. Cup Song (nola)
3. Georgia
4. This Day/mambo
5. Rainy Road (work Song)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod