Recherche avancée       Liste groupes



      
SYNTHPOP, VARIETE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Samantha FOX - Touch Me (1986)
Par BAKER le 21 Août 2018          Consultée 653 fois

Les années 80 sont très souvent synonymes de paraître, d'artifice, d'esbroufe et de superficialité. Et dans l'inconscient collectif, Samantha FOX en est un des plus brillants exemples. "Page 3" la plus populaire des années 80 avec sa copine Mariah Whittaker, débutant sa carrière dans le nu à l'âge de seize ans (oui, hum hum, mais René pourquoi t'es tout rouge ?), la petite fiancée des Britons s'est soudainement reconvertie dans la chanson. De quoi alimenter les rancoeurs et les jalousies : oui, il serait naïf de penser que Sam n'a commencé sa carrière QUE grâce à un organe vocal hors norme. Mais d'une part, elle ne comptait pas sur la beauté et la sensualité de ses pochettes pour vendre. Ah ça non.

D'autre part, la petite se débrouille ma foi correctement. Si ses quelques incursions dans le domaine du soupir érotique font plus tiquer qu'autre chose, elle possède un brin de voix correct, pas irritant, pas faux (bien moins que ce qu'on livre actuellement), et qui sait s'adapter car la demoiselle donne dans la synthpop de l'époque, avec une funkisation du rythme pour percer aux US, mais aussi dans de la pop rock un peu plus dure ou dans le revival rockab. Un mélange de légèreté et d'efficacité qui trouve un équilibre un peu précaire, d'autant plus que ce disque était quand même pas mal bassement commercial et que par conséquent, il a été distribué n'importe comment avec plusieurs tracklists mélangeant les chansons.

Et si l'on prend la version anglaise comme référence, on se rend compte qu'il y a des ritournelles un peu bêtes, des coquineries sans grande envergure, aucun chef d'oeuvre évidemment, mais aucune daube non plus. Les dix titres s'enquillent avec une bonne humeur certaine, Sam et son groupe n'essayant pas de réinventer la poudre mais juste de faire passer un bon moment à leurs auditeurs. C'est rythmé, plutôt frais (plutôt seulement car la prod a méchamment morflé), et il y a des tubes : son plus connu, "Touch Me", un peu rigide mais tout à fait bon pour son époque, et "Do Ya Do Ya", plus rock mais aussi moins attractif *.

Energique et pimpante, FOX se donne à fond sur un "Hold On Tight" qui fait bien plus penser à Keith FORSEY ou aux STRAY CATS qu'à STOCK AITKEN WATERMAN, chante un "I'm All You Need" cucul au refrain croquignolet, bouge son (joli) corps sur un "He's Got Sex" déséquilibré mais au refrain épique, et convainc totalement sur la bonne surprise du disque, un "Baby I'm Lost For Words", petite pépite pop sautillante où en prime la demoiselle s'occupe de son propre contre-chant avec soin (NdAuteur : A une époque où un contre-chant ne se faisait pas en prenant la ligne vocale originale et la passant à la transpose sur Autotune. Parce que oui, ça se fait... Testé et approuvé...)

Au final, un album très typique des années 80 dans ce qu'elles avaient de plus basique : c'est très gras, outrageusement optimiste, mais ça ne fait pas vraiment de mal. C'est un petit disque dans lequel on se sent bien, juste pour le fun. Son capital sympathie reste intact, malgré quelques soucis sonores, et bien sûr un manque total et absolu d'identité puisque compositeurs et producteurs se sont joyeusement enchevêtrés. On parle souvent de plaisir coupable : nous sommes en plein dedans.

Le remaster proposé par Cherry Red Records est truffé de petits soucis techniques, mais a pour avantage de proposer près de deux heures de faces B et remixes. Vous aurez donc la version US de l'album, où les nouvelles chansons sont plus axées big rock FM et guitares saturées, sans convaincre. Quelques faces B se montrent d'une nullité consternante ("Aim To Win" notamment), mais une d'elles est largement à la hauteur de l'album : "Never Fall In Love Again". Etrange, envoûtante et un peu dérangeante, elle se situe entre Phil COLLINS et de la cold wave, preuve que Sam sait se diversifier un peu plus. Les très nombreux remixes n'apportent pas grand-chose, juste un son plus bourrin, mais les plus téméraires auront 4 versions instrumentales. L'occasion de voir que reprendre du Samantha FOX n'est pas si aisé ! Et qu'elle méritait bien le droit à un second album, qui ne tardera pas à pointer le bout de son nez.

* (...et que je ne peux plus prendre au sérieux depuis sa parodie en mode metal extrême)

A lire aussi en POP par BAKER :


Paul WILLIAMS
Phantom Of The Paradise (1974)
"Ink is nothing to me winslow...now sign !"




The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA
Sometimes The World Ain't Enough (2018)
Le convecteur temporeeeeeeeel !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Non Disponible (malgré les plus de 70 éditions différentes)


1. Touch Me (i Want You Body)
2. I'm All You Need
3. Suzie, Don't Leave Me With Your Boyfriend
4. Wild Kinda Love
5. Hold On Tight
6. Do Ya Do Ya (wanna Please Me)
7. Baby, I'm Lost For Words
8. It's Only Love
9. He's Got Sex
10. Drop Me A Line
- bonus Remaster
11. Tonight's The Night
12. Want You To Want Me
13. Rockin' In The City
14. Never Gonna Fall In Love Again
15. Rockin' With My Radio
16. Aim To Win
17. Holding
18. Touch Me (alternative Version)
19. Hold On Tight (radio Mix)
20. I'm All You Need (single Remix)
21. Touch Me (extended Version)
22. Do Ya Do Ya (extended Version)
23. Hold On Tight (extended Version)
24. I'm All You Need (extended Version)
25. Suzie, Don't Leave Me With Your Boyfriend (single
26. Wild Kinda Love (remix)
27. Touch Me (blue Mix)
28. Do Ya Do Ya (vixen Mix)
29. Rockin' With My Radio (extended Version)
30. Aim To Win (extended Version)
31. Holding (extended Version)
32. Suzie, Don't Leave Me With Your Boyfriend (extende
33. Touch Me (instrumental)
34. Do Ya Do Ya (instrumental)
35. Hold On Tight (instrumental)
36. I'm All You Need (instrumental)
37. Holding (dub Mix)



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod