Recherche avancée       Liste groupes



      
EURODANCE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Samantha FOX - 21st Century Fox (1997)
Par BAKER le 9 Janvier 2019          Consultée 147 fois

Samantha FOX fera donc partie de la longue liste des artistes des années 80 morts au combat. Pas assez de voix pour faire du r'n'b, aucune crédibilité pour faire du unplugged minimaliste, et copine avec des hardos chevelus flamboyants qui la grillent derechef niveau grunge : lorsqu'elle sortira un album six ans après Just One Night (une nuit de six ans, c'est une vampire de Sibérie !), l'unique style qui pourra encore lui aller sera la sempiternelle eurodance qui commence à vampiriser (je l'avais dit) les ondes radiophoniques. Il faut avouer qu'elle avait bien préparé le terrain puisque ses deux albums précédents en comportaient déjà une bonne dose. Mais cette fois, aucun hard-rock ni aucune ballade pop ne viendra varier les plaisirs. Vu le niveau abyssal de l'eurodance en général, cet album sera-t-il totalement vomitoire ?

On pourrait trouver un début de réponse dans la pochette : c'est pour l'instant de très loin sa plus belle, sa plus classe - et on n'y voit toujours pas un atome de ses atouts qui l'ont fait connaître. Et l'album dans son ensemble possède les mêmes caractéristiques : ce n'est pas exceptionnel, mais il y a clairement un capital sympathie qui joue en sa faveur. Les chansons sont-elles un peu trop faciles ? Evidemment. La prod pue du pâté ? Bien sûr, pas mal de fois. Les paroles sont niaises, les rythmes trop évidents ? Certes. Mais si ces chansons sont le bas du panier de la petite dame, elles sont en revanche un cran au-dessus de la production dance de l'époque. Des détails, des refrains intéressants, une énergie parfois bien canalisée permettent à cette belette du 21ème siècle de ne pas totalement sombrer.

Oh oui, "Let Me Be Free" et "Just a Dream" sont chantées un peu faux, avec pour la seconde un petit emprunt à Kim WILDE en prime. D'accord, "Boundaries of Love" comporte un bon refrain d'une seule phrase, c'est trop peu. Oui, des titres comme "Do You Want Me", "Wasted NRG" ou "Where is the Love" sont gentillets sans vraiment rester dans la tête. Ce ne sont que des titres faits pour danser ou se vider la caboche, et souvent les deux. Et oui, je l'admets, quand on écoute "Perhaps", d'abord on a envie de demander d'arrêter votre playback pourri s'il vous plait (avant de dire pan !), ensuite on se rend bien compte que cette énième revisite d'un classique du music-hall lui va aussi bien qu'un béret à un mouflon.

Mais que voulez-vous, il m'est impossible de descendre au dernier niveau des titres comme "The Reason" avec sa guitare hispanique surprenante et son traitement latino bien fichu, le trio boîte à rythmes / solo flamenco / pads dance faisait penser à "Firetongues" de TANGERINE DREAM, qui est chasse gardée en ces lieux. "I Dream in Colours" possède une vraie ambiance aux entournures dream pop, "Deeper" est de la pure eurodance mais dégage une énergie drivante, presqu'épique, très bien fichue dans son genre - ressortez vos "MEGA DANCE CD VOLUME 163" pour comparer. Même dans les tempos lents, Samantha n'est pas totalement sur une fox piste : "Say What You Want", bien que trop répétitive, a une ambiance nocturne fiévreuse très prenante, avec un solo de guitare entre CHROMA KEY et David LYNCH - elle aurait mérité un meilleur traitement ; quant à "Watching You", c'est une petite chose charmante, à la prod étouffante, canalisant bien une énergie négative mais pétrie de sensualité.

C'est donc un peu le fond du trou pour notre jolie souris, mais curieusement malgré tous ses défauts, et ils sont nombreux et très voyants, 21st Century Fox est un petit disque de son temps qui est bien plus agréable que dans nos souvenirs. Sûr, les plus chétifs d'entre vous côté synthétiseurs pourris devront se munir d'un sac à vomi, mais sincèrement, comparé à la production de l'époque et notamment en France et en Italie, Sam limite la casse. Votre nostalgie des années boîte de nuit ne répond pas ? Envoyez-lui un bon vieux FOX !

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par BAKER :


STING
All This Time (2001)
Un dvd authentiquement fantastique.




Giorgio MORODER
Solitary Men (1983)
Le superflu a parfois du bon !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Samantha Fox (chant, choeurs)
- Criss Bonacci (guitare, claviers, prog)
- Alex Gunia (guitare, claviers, prog)
- Matthias Krauss (guitare, claviers, prog)
- Dieter Wegner (guitare, claviers, prog)
- Matt Barry (claviers, prog)
- Sarah Fisher (claviers,prog, choeurs)
- Peter Gordino (claviers, prog, choeurs)
- Dave Clayton (claviers)
- Deborah Miller (choeurs)
- L. Bolognini (choeurs)
- Ros Swan (choeurs)
- Farida Merville (choeurs)
- Lorraine Mcintosh (choeurs)


1. Just A Dream
2. The Reason Is You (one On One)
3. I Dream In Colours
4. Deeper
5. Where Is The Love
6. Love Makes You
7. Let Me Be Free
8. Wasted N-r-g
9. Say What You Want
10. Do You Want Me ?
11. Boundaries Of Love
12. Watching You
13. Perhaps



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod