Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 



COCK ROBIN - Live (2009)
Par MARCO STIVELL le 11 Octobre 2018          Consultée 137 fois

Le Live de COCK ROBIN, c'est l'objet inattendu et trouvé par hasard en rayon, pas forcément bien distribué d'ailleurs – dans mes souvenirs, ça ressemblait à de l'import, alors qu'il a été enregistré en France ! -. La pochette rejoint celle du dernier album, I Don't Want to Save the World, elle a quelque chose qui interpelle, venue d'un groupe en quête de grands espaces.

Grande scène, il faut bien le dire aussi : pour leur retour, Peter Kingsbery et Anna LaCazio ont voulu faire les choses en grand. Un groupe et un son bien fourni, riche, et c'est ce qu'on apprécie en auditeurs non chanceux d'avoir pu assister aux concerts de l'époque. Les overdubs/sons programmés se mélangent fort bien à ceux de la vraie batterie, les sons de guitare se démultiplient intelligemment, et on a nos deux vocalistes dans une grande forme, même si Anna LaCazio semble parfois légèrement en retrait dans le mix, mais pas seulement !

Ce qui frappe d'emblée, c'est que la sélection débute par un titre méconnu, extrait du deuxième album de COCK ROBIN, le plus problématique car il amorce le revers du succès du groupe au milieu des années 80, et c'est le morceau qui fait d'ailleurs suite aux singles, moment où la qualité est en baisse. Le groupe retravaille ce titre et, comme une tentative de réconciliation aboutie, en fait une introduction superbe.

L'absence de public au début nous surprend, mais la chaleur du son, contrairement à After Here Through Midland, et la portée héroïque nous prennent à la gorge, de même que le son de guitare. Et puis Anna se montre divine lorsqu'elle reprend la ligne du refrain sur le final tandis que Peter Kingsbery se libère, aah !

C'est limite si ce deuxième disque mal aimé n'est pas mieux défendu que le dernier en date, I Don't Want to Save the World, dont on a gardé deux morceaux symboliques, ceux qui le débutent, sans trop d'originalité. "Superhuman" n'en garde pas moins son intensité folle, Cory James rajoute un solo de guitare-violon en complément aux efforts d'une Anna toujours délicieuse. En matière de rareté, on nous sert "Hunting Down a Killer", extrait du troisième disque de COCK ROBIN, First Love Last Rites (1989), ponctué de montées dramatiques superbes. Et ce piano-voix de Peter Kingsbery au début !

Live porte bien son nom car le groupe, dont la qualité de l'empreinte vocale et de l'écriture ne sont plus à prouver, parvient à rendre sa musique encore plus vivante, loin du carcan studio qui l'a souvent desservi. Sur un tissu sonore très orchestré mais jamais lourd, les voix semblent s'envoler encore plus, y compris dans "Worlds Apart" pourtant interprété tel quel. Sur ce moment magistral, l'orgue remplace les cuivres d'origine, et la batterie de monsieur Pat Mastelotto, sans doute en mal de KING CRIMSON à l'époque, ne s'en trouve que mieux mise en valeur.

Il y a aussi ce très bel inédit, "After All's Said and Done", typée latino-bossa, et un studio à la fin, coupé du reste, "Open Book", qui prouve - contre toutes attentes -, que le rap et COCK ROBIN, ça ne fait pas deux. Arrivent alors ceux que tout le monde attend, les tubes, le premier album fédérateur dans toute sa splendeur, et même encore plus ici ! Grâce au son, mais pas seulement.

"When Your Heart Is Weak" est plus lourde, bluesy, Peter Kingsbery croone moins, je préfère. "Thought You Were on My Side" prend des airs Motown sur le refrain en particulier, la partie de clavier soliste apporte une saveur Europe de l'Est inédite, c'est très bon. "Because It Keeps on Working" plus planant et onirique, la batterie qui ne rentre qu'au solo de guitare de "The Promise You Made", après le premier refrain, c'est grandiose. Dans la courte discographie de COCK ROBIN, il y a trois albums à écouter absolument : le premier, le troisième, et le live !

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Shania TWAIN
Come On Over (1997)
10ème album le plus vendu de tous les temps




Shania TWAIN
Up! (2002)
Toujours plus haut !


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. I'll Send Them Your Way
2. After All's Said And Done
3. When Your Heart Is Weak
4. Because It Keeps On Working
5. For Experience Sake
6. Superhuman
7. Hunting Down A Killer
8. Worlds Apart
9. I Don't Want To Save The World
10. Thought You Were On My Side
11. The Promise You Made
12. For Dear Life
13. Open Book



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod