Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (1 / 1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Joe Jackson (2179)
 The Joe Jackson Archive (1471)

Joe JACKSON - Body & Soul (1984)
Par MARCO STIVELL le 9 Octobre 2011          Consultée 2798 fois

La pochette de Body and Soul évoque immédiatement pour les connaisseurs, l'album Vol. 2 du saxophoniste Sonny Rollins. Un clin d'oeil bien évidemment pas gratuit, puisque Joe rend à nouveau hommage au jazz, à sa manière. En effet, ce n'est pas un Jumpin' Jive bis auquel nous aurons droit, mais à la pop teintée de jazz si bien révélée par Night and Day. Joe a aussi tenu à faire de ce disque son album le plus "sérieux"...
D'une part donc, le maître armé de son saxophone nous apporte un prolongement à Night and Day. On s'extasiera devant ces envolées dynamiques, bien servies par un son très clair, mais cependant remises dans le contexte pop. Ainsi, Body and Soul, même avec des morceaux tirant en longueur parait aussi accessible que son prédécesseur. Les cuivres sont ici beaucoup plus présents, les percussions moins. Le fidèle Graham Maby est toujours aussi musical mais moins à l'avant par rapport aux premiers Joe. Il y a aussi de splendides choeurs féminins qui prouvent que Joe choisit vraiment bien ces voix. Et ce n'est que le début...

Body and Soul est en outre un disque élaboré sur la base de la diversité des chansons. Plusieurs genres se côtoient et laissent une impression de linéarité moindre que celle de Night and Day, dont le son était globalement homogène. Celui-ci l'est aussi dans son orchestration notamment, mais la diversité des compositions est plus marquée. Ainsi on trouvera un titre plus jazz par-çi, un autre plus pop, un autre plus latino...

Et si vous, qui avez écouté rapidement ce disque sans être emballé, ne me croyez pas quand je dis qu'il vaut bien tous les précédents de JACKSON, je n'ai qu'une chose à dire : réécoutez-le. Sur ces neuf chansons, c'est bien simple, soit c'est le groove qui l'emporte, soit c'est la rêverie, dans tous les cas, un autre mot domine, c'est l'intensité. Prenons les titres les plus élancées d'abord. "You Can't Get What You Want" reste un favori des fans, avec son funk torride et ses cuivres festifs. Maby y joue un solo de slap, c'est vraiment un tube qui bouge bien. Il est suivi par "Go for It" est sa pop rétro assez vitaminée, qu'un arrangement de rythmique, orgue et choeurs arrivent à rendre passionnante. "The Verdict" démarre le disque dans une variété jazz terriblement belle qui sied à merveille à Joe, au point que celui-ci, toujours aussi expressif, arrive à se faire plus doux sur les couplets. Les cuivres y sont brillants, comme le morceau. "Heart of Ice" est un morceau presque instrumental (sauf à la fin) au rythme jazzy tournant en boucle, avec les autres instruments du disque évoluant gentiment par-dessus. Les séquences sont différentes et c'est ce qui contribue à faire de ce morceau une réussite. Les vocalistes donnent quant à eux une part très soul à la fin. "Happy Ending" est quant à lui un morceau plus dans la mouvance pop de ces années-là, et reste un superbe duo avec la choriste Elaine Caswell (ces deux voix ensemble donnent des frissons).

Les chansons lentes sont quant à elles de véritables joyaux également. "Cha Cha Loco" qui porte bien son nom se rapproche d'un "Oye Como Va" en plus pépère. Dans un autre registre, il y a "Not Here, Not Now" où l'on pense à la relation homme/femme qui préoccupe tant Joe. Petite boîte à rythmes, piano délicat, solo de trompette troublant, bref, une douceur de choix. "Loisaida" est une composition lunaire, très jazz avec renfort de claviers, et le sax alto qui joue par-dessus. Un grand moment de reverie, de beauté fragile. Le deuxième mouvement avec les cuivres et la batterie est carrément déchirant. Enfin, "Be My Number Two" est une ballade magnifique au piano à propos de laquelle Joe a fait des efforts considérables pour l'enrichir(voix, cuivres à la fin).

Il ne manque qu'un petit quelque chose à ce disque pour être un chef-d'oeuvre.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Gilles SERVAT
A-raok Mont Kuit (1994)
Chanson franco-bretonne




TEXAS
Southside (1989)
Pop FM avec des éléments blues


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Joe Jackson (chant, harmonica, piano, saxo)
- Tony Aiello (flute, saxophone)
- Michael Morreale (trompette...)
- Graham Maby (basse, choeurs)
- Ed Roynesdal (violon, claviers)
- Vinnie Zummo (guitare)
- Gary Burke (batterie)
- Elaine Caswell (chant, choeurs)
- Ellen Foley (chant, choeurs)


1. The Verdict
2. Cha Cha Loco
3. Not Here, Not Now
4. You Can't Get What You Want
5. Go For It
6. Loisaida
7. Happy Ending
8. Be My Number Two
9. Heart Of Ice



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod