Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 



John CARPENTER - Halloween (2018)
Par AIGLE BLANC le 20 Avril 2019          Consultée 621 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Est-il encore nécessaire de présenter la saga Halloween qui bat tous les records de longévité au cinéma (si l'on excepte la franchise des James Bond) ? Commencée en 1978 par John CARPENTER, son concepteur originel, et poursuivie jusqu'à aujourd'hui grâce notamment à l'apport de Rob ZOMBIE qui a proposé une relecture plutôt intéressante de ses deux premiers volets, la franchise aligne au compteur pas moins de onze films comprenant les suites "officielles" (épisodes 2, 4, 5 et 6), deux remakes (ceux signés Rob en 2007 et 2009), un épisode totalement indépendant des autres et centré sur un nouveau concept (l'épisode 3 "Le sang du sorcier" signé Tommy Lee Wallace en 1983, futur réalisateur du téléfilm "Ca" d'après Stephen King) sans oublier deux épisodes révisionnistes ("Halloween, 20 ans après" et "Halloween résurrection" qui ignorent superbement les segments 4 à 6 pour donner une suite à l'épisode 2. Une autre franchise du cinéma d'horreur rivalise avec celle d'Halloween en terme de longévité et de succès : il s'agit de Vendredi 13 pourvue elle aussi de onze épisodes dont un remake en 2002.

Si John CARPENTER n'a signé que le premier volet, de loin le meilleur car le mieux réalisé, il a assuré la musique des épisodes 1 à 3, avec la collaboration d'Alan Howarth qui a pris seul les commandes ensuite lors des épisodes 4 à 6. Déçu par la dégradation du mythe qu'il avait créé en 1978, John CARPENTER par la suite s'est refusé à apposer son nom de quelque manière que ce soit à partir de l'épisode 4. Il garde même un silence curieux au sujet des deux relectures de Rob ZOMBIE, très appréciées pourtant par les fans de la saga. Aussi est-ce surprenant de le retrouver au poste de compositeur du dernier Halloween en date, sorti en 2018 et réalisé par David Gordon Green, qui ignore lui aussi tous les épisodes 2 à 10 pour raconter une suite au premier volet. Inutile de préciser la banalité affligeante de ce nouvel épisode réalisé sans grande conviction ni inventivité formelle et dans lequel Jamie Lee Curtis, malgré un retour sympathique dans le rôle de Laurie Strode, cabotine de manière insupportable en campant une version badasse de son personnage le plus célèbre. Film ni fait ni à faire, à oublier donc.

Il était aussi bienvenu d'accueillir le retour de John CARPENTER à la musique de film. Il signe cette nouvelle B.O, sa première depuis 2001, avec ses deux acolytes Cody Carpenter (son propre fils) et Daniel Davis (le fils de l'ex-KINKS Dave Davis), ceux-là mêmes avec qui il a composé son diptyque Lost Themes I et II. Malheureusement, la déception pointe son nez dès le départ. En effet, ce nouvel Halloween délivre une musique manquant cruellement d'innovation, d'autant plus quand on la compare à celle déployée dans les deux Lost Themes, autrement plus inspirée. CARPENTER oblige, c'est à une B.O électronique que nous avons droit. Tant mieux, les B.O de films d'horreur actuels recourent à des scores orchestraux tous plus insipides et plus interchangeables les uns que les autres. Les années 70 ont été très intéressantes dans leur exploration des instruments électroniques, utilisés dans les films d'horreur avec inventivité et un feeling jamais égalé -réécoutez la B.O de "Massacre à la tronçonneuse", vous m'en direz des nouvelles-.


Le moins que l'on puisse dire, c'est que John CARPENTER se charge de sa mission avec professionnalisme mais sans aucun plaisir semble-t-il au vu de la pauvreté des titres ici proposés, soit qu'il reprenne avec ses comparses le thème principal de son Halloween inaugural, soit qu'il se noie dans des ambiances sonores héritées de l'ambient totalement inodores et sans âme, pire sans créativité. Si vous voulez entendre de la bonne musique électronique vintage, écoutez plutôt les deux Lost Themes sortis en 2015 et 2016.
Pourquoi les trois co-compositeurs n'ont-ils pas poursuivi les travaux commencés avec ces deux albums solo qui modernisaient le propos carpentérien par l'apport d'une guitare électrique et de quelques sonorités plus actuelles ? La guitare électrique est présente dans ce triste Halloween, mais si peu. Les titres se cantonnent à des formules éprouvées mais délivrées ici sans conviction : un comble ! Sans l'apport des images, l'auditeur n'a presque rien à quoi se raccrocher. Mais même avec l'apport des images, cette musique passe-partout joue plus le rôle de tapisserie que celui de créateur d'atmosphère.

Un seul moment à sauver dans cette B.O : le dernier titre, "Halloween Triumphant". C'est le seul pour lequel on sente les musiciens concernés par leur propos. Cette piste qui couvre le générique final reprend dans un premier temps le thème classique d'Halloween avant de digresser à coups de guitare électrique partie dans des variations autour du thème initial, soutenue par des claviers obsédants enfin gorgés de feeling. La B.O aurait gagné à ne sortir que sous le format d'un single qui aurait fait monter la note à 3,5/5. Mais en l'état, ce disque mort-né ne mérite pas plus qu'un 1/5 de fortune.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par AIGLE BLANC :


Colin TOWNS
Full Circle (1978)
Musique envoûtante comme le film qu'elle pénètre




Christopher YOUNG
Haunted Summer (1989)
Des ombrelles souriantes aux effluves de souffre


Marquez et partagez





 
   AIGLE BLANC

 
   BAKER

 
   (2 chroniques)



- John Carpenter (claviers)
- Cody Carpenter (claviers)
- Daniel Davis (guitare, claviers)


1. Intro
2. Halloween Theme
3. Laurie's Theme
4. Prison Montage
5. Michael Kills
6. Michael Kills Again
7. The Shape Returns
8. The Bogeyman
9. The Shape Kills
10. Laurie Sees The Shape
11. Wrought Iron Fence
12. The Shape Huntsallyson
13. Alyson Discovered
14. Say Something
15. Ray's Goodbye
16. The Shape Is Monumental
17. The Shape And Laurie Fight
18. The Grind
19. Trap The Shape
20. The Shape Burns
21. Halloween Triumphant



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod