Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  COFFRET

L' auteur
Acheter Ce Coffret
 


 

- Style : Armens
- Style + Membre : Tristan Nihouarn
 

 Matmatah - Le Site Officiel (1843)

MATMATAH - Antaology (2015)
Par GEGERS le 28 Septembre 2015          Consultée 3128 fois

C'est l'histoire d'un groupe, d'une bande de potes. Pas des amis, non, ce qui aurait rendu les choses à la fois plus aisées et plus complexes. Des relations tendues, puis distendues, les débuts discrets puis explosifs, une fin de grande classe. Il y a 20 ans, MATMATAH s'embarquait pour un long voyage qui allait durer 13 ans, marqué par un succès qui n'avait rien d'un malentendu. De bars en scène ouvertes, les destins de Tristan Nihouarn (Stan) et Cedric Floc'h (Sammy) se mêlent à Brest, et se cristallisent autour d'une passion commune pour la musique rock des années 70. Rapidement, et alors que les Louise Attaque ont prouvé que le succès était possible en dehors des circuits de distribution et de promotion habituels, le groupe devenu quatuor s'engouffre dans la brèche. Le public est prêt et, galvanisé par l'euphorie de l'année 1998 (et 1, et 2, et 3-0), saute comme un seul homme au son des « Moutons », de « Lambe an Dro » et de l' « Apologie ». Si l'étiquette « rock celtique » est bien vite accolée à la musique de ces amateurs d'herbe (et pas forcément de Provence), le groupe aura à cœur de ne pas se laisser griser par un succès qu'il sait « accidentel », et mènera son bout de chemin, fait d'un rock énergique et bariolé, baroque dans l'esprit, déchaîné dans l'interprétation, jusqu'en 2008, année qui verra le combo décider de faire « Bande à Part », pour reprendre le titre du dernier morceau enregistré par les Bretons.

C'est cette histoire hors normes d'un groupe qui l'est tout autant que s'efforce de narrer cette « Antaology » qui éveille un doux sentiment de nostalgie chez tous ceux qui ont suivi la carrière des MATMATAH. Aux multiples facettes, celle-ci se voit rappelée à notre bon souvenir par un double-album à la tracklist audacieuse. En 20 morceaux, dont l'inédit « Triceratops » réenregistré pour l'occasion, ce sont 13 années et quatre albums qui sont ainsi revisités. Les classiques, bien entendu, sont là, mais la sélection des titres, si elle a sans doute été complexe, ne met pas de côté les albums publiés une fois la vague passée, qui s'ils sont plus difficiles d'accès que les deux premiers opus du groupe, renferment leur lot de pépites (« Alzheimer », « La Cerise », « Le festin de Bianca ») et montrent sans aucun doute le visage le plus réaliste de la bande à Stan et Sammy.

Un second CD se fait sucrerie délectable. 20 titres, de nouveau, des inédits, des remix, des démos, des live, autant de bonnes surprises qui nous permettent de jeter un coup d'oeil dans les coulisses du succès. Les démos de 96 et 97, « Troglodyte », « Les moutons », ou encore une première version de « When I get a little bit drunk », permettent de prendre la pleine mesure du chemin parcouru, de la démarche artistique, souvent frappée du saut de la concision au profit d'une énergie rock, qui a permis au groupe de proposer ces titres efficaces et passés à la postérité. Une superbe version de « Kerfautras », enregistrée par l'Ensemble Mattheus, ou cette version en langue anglaise de « La Cerise », sont autant de petits plaisirs qui démontrent, si cela était encore nécessaire, que MATMATAH est bien loin de l'image du groupe condamné pour incitation à la consommation de produits illicites.

Et puis, alors que la carrière du groupe a pris son envol grâce à la scène, plusieurs vidéos viennent témoigner du potentiel du groupe à faire vibrer les foules. Qu'elles soient déjà acquises à sa cause, comme ce concert de l'Olympia 2005 présenté en intégralité, ou encore meurtries par les ravages du tsunami, à l'image de ce road-trip en Inde effectué durant l'année 2005. Et que dire de ce reportage « Bande à part », qui documente la tournée d'adieu de 2008, et montre le visage taciturne d'un Sammy peu concerné (il ne participera d'ailleurs pas au dernier enregistrement du groupe) et l'enthousiasme encore intact de Stan, Fanch et Scholl, qui se démènent pour partir avec classe, tant qu'il en est encore temps.

L'histoire, ou plutôt l'Histoire, est mise en valeur dans un superbe coffret cartonné au tirage limité, agrémenté d'un livret de 60 pages truffé de photos d'archives, de coupures de presse, et de nombreux éléments biographiques. S'il s'agit du testament de MATMATAH, d'un retour furtif avant une nouvelle mise en sommeil, cet objet est sans nul doute le plus beau cadeau que Stan et ses comparses pouvaient se faire et faire à leurs fans. Des Tricards Twins au dernier concert à Bruxelles en 2008, l'histoire d'une bande de potes qui, durant une décennie dorée, auront ravivé l'image du rock français.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


RUNRIG
Day Of Days - The 30th Anniversary Concert (2004)
Anniverscène




Ben HARPER
Live From Mars (2001)
Live extraterrestre


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Tristan Nihouarn (chant, guitares, oud, claviers, flûtes)
- Cédric Floc'h (guitare électrique, chant)
- Éric Digaire (basse, guitare, chant, piano)
- Jean-françois Paillard (batterie)
- Benoît Fournier (batterie)


- cd 1
1. Tricératops
2. Lambé An Dro
3. La Fille Du Chat Noir
4. Emma
5. L’apologie
6. Quelques Sourires
7. Archimède (edit)
8. Abonnée Absent
9. Petite Mort
10. Gotta Go Now
11. Au Conditionnel
12. Alzheimer
13. Casì El Silencio
14. Le Souvenir
15. La Cerise
16. Et Tourne Le Compteur
17. Le Festin De Bianca
18. La Serpeta Del Barrio
19. Crépuscule Dandy
20. Bande à Part

- cd 2
1. Les Demoiselles De Loctudy (feat. Les Goristes)
2. Cherry On The Cake
3. Ouache Away Your Mix
4. Toujours Un Coin Qui Me Rappelle
5. Prologue
6. Broke Lover
7. Video Killed The Video Star (feat. Beverly Jo Scot
8. Chanson Du Forçat
9. Kerfautras (par L’ensemble Matheus)
10. Delhi M’appelle (vs. Svinkels)
11. Radio Edit (@ France Bleu Breizh Izel)
12. Trogdolyte (demo)
13. When I Get A Little Bit Drunk
14. Les Moutons (cuvée 97)
15. Lambé An Dro (cuvée 97)
16. Ya Lo Ha Hecho (et Tu Dormais Déjà)
17. Derrière Ton Dos (@ Vieilles Charrues 2008)
18. Sushi Bar (live Feat. Miossec)
19. La Fleur De L’âge (i Snor Remix)
20. Quitter La Route (demo)
- Dvd 1 : Live à L'olympia 2005
- Dvd 2 : Indian Tour 2005 / Last Tour 2008



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod