Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (10)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Simple Minds, The Silencers , Big Country, The Chameleons , Kitchens Of Distinction
- Membre : The Edge

U2 - The Unforgettable Fire (1984)
Par JEREMY le 23 Août 2004          Consultée 7297 fois

Après avoir sorti « War » un an plus tôt et s’être positionné comme l’un des groupes de rock les plus prometteurs du moment, U2 était attendu au tournant avec ce « Unforgettable Fire ». Et comme les Irlandais ont la réputation d’être têtus, U2 ne faisant pas exception à la règle, la recette de ce disque est pratiquement la même que celle de l’album précédent.

« A Sort Of Homecoming » ouvre l’album timidement, et je devine la déception des fans qui s’attendaient à un « Sunday Bloody Sunday bis » pour débuter le disque. Déception bien vite effacer par « Pride » et « Wire », les deux titres qui suivent. Le rock de U2 est toujours aussi efficace. Le chant de Bono va toujours chercher dans les aigus (« Bad ») et offre des mélodies entêtantes et vraiment bien trouvées (à titre personnel, avant de m’atteler à la rédaction de cette chronique, j’avais dû entendre trois fois le titre « Wire » ; pourtant en me le repassant aujourd’hui pour la première fois depuis plusieurs années, je le connaissais encore presque par cœur !!). Et The Edge nous gratifie encore et toujours de ses arpèges clairs et envoûtant.

Le disque connaît un petit passage à vide sur les pistes 4, 5 et 6, c’est à dire sur « The Unforgettable Fire » (U2 essaie de calmer le jeu et de rajouter quelques éléments progressifs – très peu – mais la sauce ne prend pas), « Promenade » (le groupe n’a jamais été très fort pour écrire des ballades), et « 4th Of July » (interlude instrumental inutile). L’excellent « Bad » prend le relais dans un rythme lancinant et hypnotique, emmené par un Bono en grande forme. « Indian Summer Sky » et « Elvis Presley and America » sont des bons titres, mais sans plus. Ils leur manquent un peu de vivacité, de pêche, pour qu’ils soient vraiment réussis. C’est d’ailleurs un peu le défaut principal de l’album, trop lancinant dans l’ensemble. « MLK » boucle l’album telle une douce berceuse pour enfant. Un joli morceau, mais sans trop d’intérêt.

U2 devait confirmer le succès obtenu grâce à War, mission accomplie. Pas forcément de la meilleure des manières, beaucoup auraient préféré voir le groupe faire preuve de plus d’entrain, de pêche, car il est indéniable que « The Unforgettable Fire » est beaucoup plus calme que son prédécesseur. Néanmoins, cela ne l’empêche pas d’être un disque bien fait, agréable, comportant son lot de mélodie qui tue (« Pride » et « Wire » sont, à mon avis, les deux meilleurs titres de l’album) et d’arpèges magnifiques ; bref, du bon U2 !

A lire aussi en ROCK par JEREMY :


The STROKES
Room On Fire (2004)
Rock !!! avec la musique de la pub edf ! :d




COHEED AND CAMBRIA
In Keeping Secrets Of Silent Earth 3 (2004)
Emo-rock/prog/punk de très bonne qualité !


Marquez et partagez





 
   JEREMY

 
  N/A



- Bono (chant)
- The Edge (guitares, claviers)
- Adam Clayton (basses)
- Larra Mullen Junior (batterie)


1. A Sort Of Homecoming
2. Pride
3. Wire
4. The Unforgettable Fire
5. Promenade
6. 4th Of July
7. Bad
8. Indian Summer Sky
9. Elvis Presley And America
10. Mlk



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod