Recherche avancée       Liste groupes



      
VARIETE INTERNATIONALE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


DION - Wish Upon A Star (1960)
Par ERWIN le 22 Mai 2020          Consultée 151 fois

L'histoire retiendra qu'en 1959, alors en tournée avec Buddy HOLLY, Ritchie VALENS et le BIG BOPPER, DION Di Mucci considéra qu'il ne pouvait pas s'offrir les 36 dollars de coût de l'avion que prennent les autres pour joindre rapidement le lieu du concert suivant. On retient ce jour comme « celui où la musique s'éteignit ». DION continue donc brinquebalant sa carrière, toujours en proie à une sévère adiction à l'héroïne alors qu'il campe une teenage idol représentant toute la sanité de l'Amérique triomphante des années Eisenhower. Bref, les BELMONTS remettent le couvert rapidement et les premiers conflits apparaissent entre DION qui souhaite faire du Rock et les deux autres Italiens qui veulent clairement intégrer le tiercé gagnant de la variété. Cette situation engendre ce Wish Upon A Star, leur dernier album ensemble avant 1966.

Il n'y a clairement plus le moindre aspect rock dans ce seconde opus de DION and The BELMONTS. Beaucoup de reprises classiques en revanche : du SINATRA / CROSBY à toutes les sauces, voyez plutôt : on débute par "In Other Words" soit "Fly Me To The Moon", que je trouve bien loin de la qualité de l'originale. En revanche, la superbe "Swinging On A Star", à nouveau Frank et Bing, nous est livrée dans une jolie version bien achalandée. On est vaguement swing sur "When The Red, Red Robin Comes" de Bing CROSBY, mais rien de vraiment remarquable. "In the Still Of The Night" des FIVE SATINS préfigure le boléro de "Venus" de Frankie AVALON, c'est la transition entre les fifties et les sixties. Les harmonies vocales sont ici terriblement belles. Le grand SINATRA ne fera pas mieux.

"All the Things You Are" nous voit concurrencer les grandes voix féminines d'alors, Ella FITZGERALD, et la fusion des voix des BELMONTS est juste splendide. On est à des années lumières du rock'n'roll, mais qu'importe, c'est beau ! Toujours Ella avec "It's Only A Paper Moon", dans une version gaie et tellement fifties. La voix de DION y fait toute la différence. Ella et Marylin MONROE pour "I'm Through With Love", c'est doux mais il manque tout de même le smooth ou le sexy des deux artistes précitées. Nous avons aussi du Billie HOLLIDAY sur "September Song", bien sûr c'est plus moderne, mais la sensualité du titre disparaît un peu aussi.

Pour le reste, je rejoins la B.O de Pinocchio de mon camarade Marco sur "Whish Upon A star" et il faut admettre que voilà de la bien belle ouvrage. On assiste aussi au retour de Doc Pomus et de Mort SHUMAN, qui leur proposent un autre titre après "A Teenager In Love", du doowop rythmée où DION peut enfin laisser aller un peu sa voix, rien de mémorable toutefois. Enfin, "A Lover's Prayer" est une comptine mignonette, alors que "My Day" est un slow larmoyant.

Ce second album est totalement à contre courant et malgré un succès constant, le groupe doit se séparer rapidement sur des désaccords financiers et musicaux. Les BELMONTS continuent de manière confidentielle de leur côté alors que DION Di Mucci débute une carrière solo pleine de promesse et plus proche d'un Doowop vitaminé que de la variété. Il doit aussi faire face à ses démons et trouver une solution à ses addictions, les médecins ne donnant pas cher de sa peau s'il continue ainsi.

A lire aussi en VARIETE INTERNATIONALE par ERWIN :


ANASTACIA
Resurrection (2014)
Subjugué




Robbie WILLIAMS
Swing When You're Winning (2001)
Super gai et réussi.


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Wish Upon A Star
2. In The Still Of The Night
3. A Lover's Prayer
4. My Private Joy
5. My Day
6. Swinging On A Star
7. All The Things You Are
8. It's Only A Paper Moon
9. In Other Words
10. I'm Through With Love
11. When The Rer, Red Robin Comes Bob
12. September Song



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod