Recherche avancée       Liste groupes



      
POP ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MAROON 5 - Songs About Jane (2002)
Par ERWIN le 3 Juillet 2020          Consultée 750 fois

KARA'S FLOWER est à la fin des années 90 un groupe comme il y en a des milliers dans l'agglomération de Los Angeles, toujours la même rengaine : percer. Le prix à payer n'est guère important : devenir riche et célèbre, vivre la vie de rock star dans la cité du vice, les bagnoles de sport, les femmes, les maisons à Beverly Hills, les tatouages. Le chanteur guitariste Adam Levine en est le leader, et le principal compositeur. Une vie classique, à l'image de celles de ses collègues du groupe tous en high school ; le groupe s'accroche mais son deuxième opus The Fourth World ne se vend qu'à hauteur de 5000 unités, pas encore la panacée. C'est alors le tournant : le groupe change son nom en MAROON 5, embauche le guitariste James Valentine, un ami de John MAYER époque Berklee. C'est dans cette configuration que les choses vont changer.

Si on excepte les grosses écuries du genre de RADIOHEAD ou de MADONNA, extraire cinq singles d'un album, cela n'arrive plus en ce début de 21ème siècle. On débute avec "Harder To Breathe", une chanson de Levine dédicacée à la fameuse Jane, l'inspiratrice de cet album, où il évoque le stress. Un titre pop rock qui rappelle certaines ambiances de Lenny KRAVITZ, un bon exemple à suivre pour avoir du succès ! Le refrain est sympa, efficace et très poppy. "This Love" embraye immédiatement et c'est à mon sens avec ce titre que le groupe rencontre son public. Le refrain est très brit-pop, avec un ton général proche des RED HOT CHILI PEPPERS, une gratte funk, super addictive. La preuve ? Il reste dans les mémoires avec beaucoup de facilité et est taillé pour plaire au plus grand nombre.

Les vidéos s'enchaînent et "She Will Be Loved" entérine le nouveau statut du groupe en atteignant à nouveau la cinquième place du billboard. La voix nasillarde de Levine fait bien le taf, et comme pour moi, je suppose que cette chanson est restée gravée dans vos mémoires. Elle se fredonne bien tranquilou sous la douche. Il s'agit de la première collaboration entre Levine et Valentine, une belle réussite ! Le ton est plus laidback sur "Sunday Morning" avec son piano paresseux et son ambiance lounge, ses cuivres, dans un environnement très mainstream. Le groupe est en train de réussir son pari de s'imposer durablement, même si le succès est moins au rendez-vous. "Must Get Out" clôt l'album avec sa vibe intimiste, brit-pop de cœur, même si la mode est un peu derrière nous. Tous ces singles sont indubitablement de qualité.

C'est cependant avec le reste de l'opus que l'on va déterminer si MAROON 5 est autre chose qu'un groupe à top 50, et si la qualité reste de mise, qualité essentielle pour faire du groupe un cador de la musique populaire. Je retiens en premier lieu l'éthéré "Secret" qui propose une approche différente, des claviers plats, une guitare douce, et Adam qui chante sur un ton presque soul. Voilà un titre annonciateur d'une carrière plus diversifiée que ce à quoi on aurait pu s'attendre. L'essai aurait pu être tenté de sortir ce morceau en single. J'aime beaucoup. On revient à quelque chose de plus mordant avec "Through With You". Tout est relatif bien sûr, mais l'aspect plus agressif est tout aussi impactant que les ritournelles pop.

On retrouve une gratte funky dans "Shiver" qui sonne encore très californien, nanti de quelques petites intonations à la JAMIROQUAI. "The Sun" présente le même genre d'attributs. Et toujours ces rythmiques de gratte à la KRAVITZ comme dans "Sweetest Goodbye", c'est même flagrant dans "Tangled". Au moins, on connait la provenance de tout ceci, avec un superbe refrain de la seconde vraiment bien troussé. Enfin, il manque sans doute à "Not Coming Home", avec sa wah wah et son ton haché, une explosion pour vraiment convaincre.

Au final, il est délicat d'attribuer la note juste à ce premier album signé MAROON 5. Plus de dix millions de copies des chansons de Jane se sont écoulées dans le monde, c'est d'autant moins négligeable en 2002 ! Les influences oscillent entre une brit-pop bien digérée et quelques noms très ricains comme KRAVITZ et les R.H.C.P. Il s'y dégage par conséquent une vibe funky bienvenue et rafraîchissante. Pas de doute en revanche sur la postérité des titres "This Love" et "She Will Be Loved", ce qui est déjà en soi une belle performance. Je penche donc vers un quatre certes un peu généreux, mais loin d'être déplacé.

A lire aussi en POP par ERWIN :


William SHELLER
Les Machines Absurdes (2000)
Top de la pop psychédélique.




Tori AMOS
Unrepentant Geraldine (2014)
Aucune absolution !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



- Adam Levine (chant-guitare)
- James Valentine (guitare)
- Jesse Carmichael (claviers)
- Mickey Madden (basse)
- Ryan Dusick (batterie)


1. Harder To Breathe
2. This Love
3. Shiver
4. She Will Be Loved
5. Tangled
6. The Sun
7. Must Get Out
8. Sunday Morning
9. Secret
10. Through With You
11. Not Coming Home
12. Sweetest Goodbye



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod