Recherche avancée       Liste groupes



      
COUNTRY-POP  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 



Lindsay ELL - Trippin' On Us (+ Singles 2014-2016) (2013)
Par MARCO STIVELL le 30 Juillet 2020          Consultée 146 fois

En 2013, Lindsay ELL a quitté son Canada natal pour de bon et s'est établie à Nashville, le temple de la country. Elle y avait d'abord fait des allers-retours pour se faire connaître en tant que compositrice, mais tout change lorsqu'elle obtient un contrat de longue durée avec le label Stoney Creek Records, un des plus importants de la country actuelle, tout comme son aîné Broken Bow au sein du BBR Group.

Elle qui vient du blues, sans perdre ses racines, elle s'immerge grandement dans la musique country. Sa jeunesse, son physique avenant sont des atouts supplémentaires pour la diriger vers une country plus en accord avec la modernité qu'avec la tradition, comme les stars Shania TWAIN (une autre Canadienne !) ou Michelle BRANCH bien avant. Elle ne cesse cependant point la guitare, bien au contraire, ainsi que le montre la pochette de Trippin' on Us.

Il s'agit d'un single, comme tout ce que Lindsay ELL produit de façon très régulière jusqu'à l'année 2016 incluse. Un titre rejoignant les meilleures productions tubesques des chanteuses susmentionnées en la matière, choeurs masculins aidant, voire de Sheryl CROW, pour l'orgue Hammond et aussi la voix qui garde une certaine distinction.

Avec sa Les Paul en main, la demoiselle âgée de 24 ans fait chanter ses cordes avec une classe blues rare dans cette musique, balance des riffs "pincés" typiques d'une country-pop efficace mais pas pour autant naïve, calibrée sans l'être trop. On vise le meilleur et on le fait bien, même si l'entourage canadien qui se souvient des deux premiers albums a bien dû convenir à l'époque que l'univers de leur chère Lindsay ELL a changé, s'est ouvert en grand !

Cela ne rate pas, "Trippin' on Us" devient l'une des chansons/clips country de l'année au Canada en premier lieu, et parmi les 50 plus écoutées sur les radios étasuniennes. Pendant que la jeune artiste fait les premières parties des trois jumeaux du BAND PERRY sur leur grande tournée, plusieurs journaux la décrivent comme un grand talent, une star en devenir ! Chose méritée, même si on peut espérer qu'elle puisse vite profiter de son succès pour recréer de la façon qu'elle préfère.

Profitons-en donc, même si la note n'est celle que d'une chanson, pour survoler les trois années suivantes en termes de disques, tous des singles restés inédits. Chose amusante, la photo du suivant, Pickup Truck (2014), a été réalisée le même jour que celle de Trippin' on Us, et on aurait bien tort de s'en plaindre ! La simplicité aide à faire ressortir les charmes de Lindsay ELL.

Le son est plus folk sur ce titre légèrement moins efficace mais convaincant à sa façon. On retrouve l'orgue et les choeurs, mais un banjo et une mandoline en sus. La basse se distingue nettement de la Les Paul. "Shut Me Up" (2014 aussi) au rythme sautillant contient d'excellents couplets, mais avec des phrases assénées comme "I'm gonna be a megaphone!" et des effets sur la voix, Lindsay ELL se rapproche plus que jamais d'une pop internationale et impersonnelle.

La Gibson rouge et or revient (y compris pour un solo joli mais court !) sur "By the Way" (2015), tempo funky et davantage de guitare acoustique (la Martin chère à l'artiste, devenue égérie de la marque), banjo, dobro. Bon effort et assez frais, même si ce n'est pas le meilleur titre. "All Alright" enfin (2006), s'aventure davantage en terre americana, un rien bluesy dans le rythme avant de se muer en pop-country élancée. Très jolie pochette, là encore !

Bref, en dehors de "Trippin' on Us", ce sont pour la plupart des chansons à écouter plus par amour pour Lindsay ELL qu'autre chose. Il en va de même de la reprise du "Sugar" de MAROON 5 par le chanteur Landon AUSTIN enregistrée dans l'intervalle et où elle fait des choeurs ; en revanche, son hommage rapide à BB KING sur YouTube au moment de sa mort en 2015 vaut le détour. Il ne reste alors pas beaucoup de temps avant qu'elle revienne à de vrais albums et davantage de personnalité.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


GWENNYN
Avalon (2016)
Pop bretonne et voix de fée




Matthieu Chedid -M-
Lettre Infinie (2019)
Il est (toujours aussi) fort, quand m'-m-...


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



Non disponible


1. Trippin' On Us

- bonus Chronique, Singles 2014 à 2016
1. Pickup Truck
2. Shut Me Up
3. By The Way
4. All Alright



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod