Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Once
- Style + Membre : The Swell Season , Emiliana Torrini

Marketa IRGLOVA - Among The Living (2020)
Par GEGERS le 11 Novembre 2020          Consultée 214 fois

"Among the Living" est une élégie. Un poème, long de 13 minutes, aux allures de lamento pour les morts. Après les 10 minutes de "Quintessence", publié plus tôt dans l'année, Marketa IRGLOVA propose une nouvelle pièce très ambitieuse, que l'artiste a choisi de diffuser uniquement via les plateformes de téléchargement et de streaming. C'est peut-être le fait de s'affranchir des contraintes liées au support qui a incité Marketa à ne pas s'imposer de limites. Prenant cette fois-ci en charge toutes les parties de chant et de piano, l'éternelle interprète de "Falling Slowly" effectue également la direction artistique et les arrangements d'une section à cordes qui, omniprésente, donne à ce morceaux des allures de symphonies.

"Among the living" démarre tout en délicatesse, dans le mariage subtil et incomparablement beau du piano et de la voix pure de Marketa. Hommage aux disparus, la première partie du morceau voit la chanteuse formuler ces regrets éternels que l'on éprouve, le goût amer de ne pas avoir tout dit à la personne disparue, la culpabilité de l'absence. Paradoxalement, c'est cette première partie de morceau qui se fait la plus lumineuse. L'artiste en suite se fait plus alambiquée, douce-amère, et plus cinématographique également alors que la section à cordes se fait de plus en plus présente. Pourtant, les paroles, témoignent d'une paix retrouvée, qui n'efface pas la tristesse mais qui transforme le fardeau de la disparition en souvenir à chérir. A mesure que la musique progresse, le fardeau s'allège.

Le piano se contente de suivre les mélodies, mais celles-ci se multiplient et se font de plus en plus aventureuses, pour atteindre un climax vers la moitié du morceau. La difficulté que rencontre Marketa, c'est celle de maintenir une intensité générant des émotions le plus souvent mélancoliques dans un maëlstrom déstabilisant. Il faut ainsi multiplier les écoutes pour prendre la pleine mesure du morceau, se familiariser également avec les fortes connotations religieuses qui voient, sur sa seconde moitié, le texte prendre le pas sur les instrumentations.

En ce sens, "Among the Living" est un morceau plus complexe à aborder que "Quintessence". Pour autant, si ses mélodies sont moins évidentes, ce titre constitue un tour de force incroyable, et témoigne de la métamorphose d'une artiste qui ne s'interdit rien. Ce nouveau titre peut ainsi, et en ce sens, constituer une synthèse de la carrière de l'artiste, puisqu'il débute dans la timidité d'un échange piano-voix pour s'achever dans un lyrisme presque grandiloquent et une apothéose bouleversante, qui voit la chanteuse Aida Shahghasemi rajouter à l'intensité musicale par des lignes vocales aériennes. Un morceau intense, à la fois lumineux et complexe, qui témoigne de la maturité musicale de Marketa Irglova.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


CAL
Turning The Tide (2012)
La découverte ou l'ignorance




Chuck RAGAN
Feast Or Famine (2007)
Marathon man


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Markéta Irglová (chant, piano, orgue)
- Una Sveinbjarnadóttir (violon)
- Helga Þóra Björgvinsdóttir (violon)
- Þórunn Ósk Marinósdóttir (alto)
- Sigurður Bjarki Gunnarsson (violoncelle)
- Aida Shahghasemi (chant)


1. Among The Living



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod