Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  SINGLE

L' auteur
Acheter Ce Single
 


 

- Style : Once
- Style + Membre : The Swell Season , Emiliana Torrini

Marketa IRGLOVA - Mother (2021)
Par GEGERS le 13 Juin 2021          Consultée 740 fois

Mère, en un souffle tu expires le monde. Tu donnes la vie, transmets une bienveillance et un amour conditionnels qui deviendront, peut-être, des valeurs pour ta progéniture. Comment te rendre hommage, si ce n'est en te rendant fière de ton travail accompli ? La fierté ne passe pas forcément par la perpétuation de l'espèce, mais par la certitude d'avoir engendré une personne fondamentalement bonne. La mère de Marketa IRGLOVA peut être fière. L'artiste désormais islandaise d'adoption a peut-être des défauts que nous ne connaissons pas, quelques tics qui agaceraient les plus patients de son entourage, nous n'en savons rien. Ce qui est une certitude, c'est le talent, la beauté créatrice, le don, corps et âme, dans son art.

"Mother" confirme la volonté de Marketa de proposer, épisodiquement, des morceaux unitaires, indépendants du concept d'album. Des "singles", dans la forme, mais bien plus que cela dans le fond, puisque comme les deux titres publiés en 2020, "Mother" titre à plus de 10 minutes. Près de 16, dans ce cas précis. A travers cette pièce épique, passant du statut de ballade folk, portée par un délicat piano, à celui d'incantation tribale, agrémentée d'une entreprenante section d'instruments à corde, ce titre se présente comme un hommage à la connexion qui unit la mère et son enfant, au pouvoir de la création, et à la force nourricière de l'amour que porte une mère. A travers ses paroles, Marketa IRGLOVA rend hommage à tous les mères du monde, celles en tout cas qui inculquent la compassion et la tolérance sans rien attendre en retour.

Divisé en deux chapitres, "Mother" se fait tout d'abord apaisé, délicat. La voix céleste de Marketa se pose, légère et éthérée, sur un piano dont les lignes mélodiques, pures et intimes, évoquent la chaleur du foyer, l'apaisement, quelques bruits d'oiseaux confortant cette impression de plénitude. Et puis, peu à peu, des éléments supplémentaires viennent s'ajouter pour symboliser le tourment et la douleur auxquels font face toutes les mères. Des bruits de volcans en éruptions évoquent la douleur de l'accouchement, tandis que les cordes et la voix des deux Webb Sisters (choristes notamment pour Leonard Cohen et Tom Petty) construisent des ambiances mystiques, évoquant des temps ancestraux, pour célébrer toutes les mères de l'Histoire. Marketa, en chantant des invocations de déesses issues de différentes cultures, s'exprime alors en Hindi, en Egyptien, en Yoruba ou en Farsi, renforçant alors l'impression d'universalité qui prédomine.

Comme souvent, Marketa IRGLOVA construit un morceau-monde sans réel début ni fin. Nous découvrons ici un véritable voyage créatif, une vision réalisée porteuse de beauté, de grâce, de sensualité et d'une bonne dose de magie. "Mother" est un titre intemporel, qui se révèle un hommage, non pas aux mères, ni aux femmes, mais à l'humanité. Voici le chant des temps primitifs et celui du transhumanisme, qui accompagne l'espèce depuis les origines et résonnera à la mort de l'univers. Marketa IRGLOVA a donné la vie, a donné l'amour, a donné son talent. Elle a engendré la beauté.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Marie-annick LéPINE
Au Bout Du Rang (2007)
La violoniste des cowboys fringants prend l'air...




ACOUSTIC REVOLUTION
Haunted By Numbers (2012)
L'acoustique, c'est la trique


Marquez et partagez







 
   GEGERS

 
  N/A



- Markéta Irglová (chant, piano)
- Charley Webb (guitare)
- Hattie Webb (harpe)
- The Webb Sisters (chant)
- Marja Gaynor (violon)
- Patrick Dexter (violoncelle)
- Manuel Barreto (batterie, percussions)


1. Mother



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod