Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Once
- Style + Membre : The Swell Season

Marketa IRGLOVA - Anar (2011)
Par GEGERS le 1er Novembre 2011          Consultée 1070 fois

Marketa IRGLOVA est un petit bout de femme. Timide et réservée, la jeune tchèque est également la moitié du duo The Swell Season, le projet qu'elle mène de front en compagnie de l'Irlandais Glen Hansard depuis 2006. Une collaboration que se cristallisa sur grand écran avec la sortie du film Once en 2007, sur lesquels les deux artistes se partagent l'affiche et la bande-son. A force de tournées, Marketa mûrit et s'affirme, jusqu'à se considérer suffisamment forte pour s'embarquer dans une aventure solo. Celle-ci portera le nom d'Anar, terme perse désignant la grenade (le fruit, pas l'arme). Pour Marketa, la grenade symbolise la fertilité et l'abondance, termes qu'elle peut sans réserve associer à son talent créatif. Cette grenade, qui illustre également la pochette de son album (tirée d'une peinture de l'artiste iranienne Nahid Hagigat), représente l'esprit torturé de la jeune femme, qui propose ici un album proche du sans-faute.

La richesse d'Anar repose sur ces mélodies flamboyantes, paradoxalement mises en avant par des ambiances éthérées et discrètes, ainsi qu'un faible nombre d'instruments. Un spleen baudelairien plane sur ces compositions se limitant le plus souvent au piano et à la voix de Marketa, soutenus par la subtilité du jeu du batteur de jazz Frank Rosaly. Le piano reste l'acteur prédominant de cet album, et se fait le vecteur d'une tristesse et d'une mélancolie latentes qui marquent chacune des compositions. Étrangement, l'auditeur ne se sent pas appesanti par cette lourdeur des sentiments. Car si la tristesse se fait prédominante, elle n'en est pas pour autant accablante. En faisant régulièrement appel à des chœurs féminins, ainsi qu'à une section de cuivres à quelques occasions (et notamment sur la magnifique « Go back »), Marketa prend le taureau par les cornes, et évite ainsi de tomber dans un pathos préjudiciable.

Les références se manifestent rapidement, et l'on pense bien vite à Nick Cave, tant par la prédominance des mélodies au piano que par la profondeur des textes. S'il est question ici d'amours déchues et de déceptions sentimentales, il est aussi sujet de profonde remise en question et de se relever d'un inextricable mal-être. La fragilité apparente de la voix de Marketa, couplée à ces paroles à prendre comme autant de témoignages de faiblesse d'un être humain comme un autre, offrent un résultat tout simplement éblouissant, et bien plus réussi que les interventions de l'artiste sur les albums de The Swell Season, sur lesquels elle ne parvient visiblement pas à imposer pleinement son immense talent.

Anar s'écoute d'une traite, sans que l'on ne ressente une quelconque lassitude ou une mélancolie envahissante. Variées bien que tournant toutes autour d'un même thème, les douze chansons s'imposent par l'impact immédiat des mélodies. Outre le sublime triptyque introductif, des pièces telles que « Divine timing », « Let me fall in love », l'instrumental « Last fall », ou le timide titre final « Now you know » s'imposent comme autant de morceaux fantastiques dont l'apparent dénuement des arrangements cache une richesse inépuisable.

Avec Anar, Marketa Irglova réussit le tour de force de proposer une collection de ses meilleures compositions jusqu'à présent. Les amateurs de la jeune tchèque au sein de The Swell Season seront aux anges, tandis que les amateurs de mélodies chiadées et d'ambiances éthérées découvriront ici une artiste qui espérons-le, se verra reconnue à sa juste valeur dans les prochaines années. Un très grand album !

Le clip de Crossroads : http://www.youtube.com/watch?v=anIaAcPugzo&feature=relmfu

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


SPAARKLES
Promised Land (2017)
Un papillon s'envole




Tim VANTOL
Basement Sessions (2014)
Minimalisme folk qui dépote


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Marketa Irglova (chant, piano)
- Jake Clemons (saxophone)
- Jaimie Branch (trompette)
- Jeff Bishop (trombone)
- Frank Rosaly (batterie)
- Aida Shahghasemi (choeurs)
- Zohreh Shayesteh (choeurs)


1. Your Company
2. We Are Good
3. Crossroads
4. Wings Of Desire
5. Only In Your Head
6. Divine Timing
7. Go Back
8. Let Me Fall In Love
9. For Old Times' Sake
10. Last Fall
11. Dokhtar Goochani
12. Now You Know



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod