Recherche avancée       Liste groupes



      
ELECTRO / DARK AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Cabaret Voltaire
- Membre : Coil
- Style + Membre : Monte Cazazza

THROBBING GRISTLE - Heathen Earth (1980)
Par CORNELIUS le 6 Juillet 2021          Consultée 334 fois

Avec Heathen Earth, nous comprenons une chose essentielle : le projet THROBBING GRISTLE était déjà arrivé à terme, peut-être au moment même de la sortie du Second Annual Report. Mais il a continué parce qu’il était de la musique avant tout, envers et contre toutes les affirmations contraires des principaux intéressés (enfin surtout le très volubile Genesis P-ORRIDGE).

L’ouverture, toute de vert bien glauque, est parfaitement représentative du dimanche après-midi pluvieux d’une banlieue anglaise à l’abandon. La 4ème piste, "The World Is A War Film", confirme magnifiquement ce sentiment d’abandon, de vide complet ; probablement un des meilleurs titres du quatuor.
Cela dit, il ne faudrait pas oublier les morceaux plus catchy, plus dansants comme la 5ème piste très influencée par Chris CARTER, et plus encore la lobotomisante "Don’t Do As You’re Told" avec son entêtante rythmique proto-techno sur laquelle Genesis répète inlassablement son programme en forme de mantra : 'Don’t do as you’re told / Do as you think'.
Le final est étrangement rassurant, comme la voix d’un lointain mais très proche confrère du docteur Timothy Leary nous accueillant au sortir d’un rêve éveillé particulièrement intense, voire éprouvant (pour les fragiles).

On sent ici un groupe qui n’a plus rien à prouver mais qui le prouve admirablement. Peut-être parce que, dès sa fondation, il n’a jamais eu l’intention de prouver quoi que ce soit d’autre que son pur rejet de l’industrie musicale.

Enregistré live au studio d’Industrial Records devant une petite audience choisie (dont l’innommable Monte CAZAZZA, qui a filmé l’intégralité du show), Heathen Earth fait figure à la fois de témoignage de ce que THROBBING GRISTLE pouvait transmettre dans un contexte plus intime que celui d’une salle de concert classique, et aussi de confession d’un groupe fatigué d’être devenu un groupe.

Loin de l’inquiétante audace des précédents opus, ce 'faux' live, ou plutôt ce vrai live enregistré en studio, a le mérite de la belle unité, d’un certain monolithisme assez fascinant et annonçant l’ultime effort d’un groupe arrivé à terme, In The Shadow Of The Sun. Mais contrairement à ce dernier, très méditatif, Heathen Earth s’écoute plus volontiers, c'est-à-dire plus souvent, à la manière d’un 20 Jazz Funk Greats ; les facéties 'à la Zappa' et autres violents contrastes en moins.

Personnellement, j’ai découvert T.G avec leur deuxième rapport annuel, et je ne m’en suis bien heureusement jamais remis. Maintenant, si je devais recommander au néophyte une porte d’entrée pour ce si singulier collectif, c’est ce disque qui s’imposerait en tant que réponse non dénuée d’objectivité. Le futur initié s’en remettra sûrement et saura alors s’il est judicieux pour lui-même de stopper net ici toute relation ou bien de continuer l’intense et sinueuse aventure – elle en vaut la peine.

A lire aussi en INDUS par CORNELIUS :


MONTE CAZAZZA
The Worst Of Monte Cazazza (1992)
The man you love to hate




MINISTRY
Dark Side Of The Spoon (1999)
Cramé à blanc


Marquez et partagez





 
   CORNELIUS

 
  N/A



- Cosey Fanni Tutti (cornet, guitare)
- Chris Carter (boîte à rythmes, synthés)
- Peter Christopherson (cassettes, cornet)
- Genesis P-orridge (chant, basse)


1. Cornet
2. The Old Men Smiled
3. Improvisation
4. The World Is A War Film
5. Something Came Over Me
6. Still Talking
7. Bass
8. Don't Do As You're Told, Do As You Think
9. Painless Childbirth



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod