Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1985 We Care A Lot
1987 Introduce Yourself
1989 The Real Thing
1991 Live At The Brixton Acad...
1992 Angel Dust
1995 King For A Day, Fool ...
1997 Album Of The Year
2015 Sol Invictus
 

- Membre : John Zorn , Nevermen, Peeping Tom, M. Patton / J-c. Vannier, FantÔmas, Mr. Bungle
- Style + Membre : Tomahawk

FAITH NO MORE - King For A Day / Fool For A Lifetime (1995)
Par LE BARON le 18 Juillet 2021          Consultée 509 fois

Après avoir atteint le pinacle de sa propre créativité avec Angel Dust, FAITH NO MORE revient avec King For a Day / Fool For a Lifetime. On pouvait craindre une baisse de régime, souvent constatée lorsqu’un groupe a passé un sommet, mais ce n’est pas le cas. Certes, le groupe a perdu en chemin un peu de sa démence juvénile, mais il a conservé toute sa force, et gagné en précision.

Plusieurs changements ont été opérés. Le son, d’abord. Alors qu’Angel Dust rappelait encore les années 1980, ne serait-ce ce que pour le traitement pas toujours très heureux de la caisse-claire*, King For a Day est plus ancré dans les années 1990, et privilégie un son brut, comme si le groupe revenait à un rock pas forcément basique, mais plus direct, sans les fioritures pourtant assez extraordinaires de l’album précédent.

Le fait d’avoir choisi Andy Wallace** comme producteur y est évidemment pour quelque chose, de même que le retrait partiel de Roddy BOTTUM aux claviers. Signalons également l’arrivée d’un nouveau guitariste, Trey SPRUANCE, en transit de chez Mr. BUNGLE. Mike PATTON, quant à lui, fait moins appel à différents microphones, et a définitivement abandonné, parmi ses multiples voix, la plus nasillarde, celle qui fit les beaux jours d’"Epic".

"Get Out", le titre qui ouvre le disque, est un exemple évident de cette orientation nouvelle, mais on peut également citer "What a Day" ou l’explosif "Digging the Grave". Tous ces titres sont forgés par les 4 éléments fondamentaux d’un rock simple et jouissif : guitare, basse, batterie, voix. Du rock simple mais pas simpliste, porté par des musiciens impeccables formant un groupe extraordinairement puissant, expérimenté, sûr de lui.

Pour le reste, si FNM ne va pas forcément aussi loin dans l’expérimentation que pour l’album précédent, le groupe montre toujours un bel appétit pour la diversité. Pour l’esprit métal déjanté et réjouissant, on citera l’inquiétant "Cuckoo for Caca", le brillant "Ugly in the Morning" ou l’énorme "The Gentle Art of Making Ennemies", qui rappelleront à chacun que le groupe sait envoyer du bois quand il veut, et mieux que beaucoup.

Mais il y a aussi pas mal de crooneries plutôt sombres ("Take This Bottle", "King For A Day"), quelques titres plus ou moins funky ("Evidence", "Star A.D." et sa section de cuivres), et même, avec "Caralho Voadorà", une espèce de bossa-nova de pacotille dont le kitsch serait pleinement assumé. Dans la même veine – le kitsch –, l’Amérique du Sud aura d’ailleurs droit à la reprise de "I Started A Joke", des sémillants BEE GEES, pour clore le disque. Le marché européen, lui, se régalera en single*** de cette dégoulinade de sirop.

Le kitsch est souvent présent chez FNM, notamment par l’entremise des synthétiseurs de Roddy BOTTUM, au son souvent assez pauvre et comme étranglé, sans ampleur ni profondeur. Il est également présent lorsque le groupe reprend Lionel RICHIE, les BEE GEES ou Lady GAGA, et ce d’autant plus que ces reprises sont toujours faites au 1er degré, ce qui les rend délicieusement ambiguës. Il faut dire que FNM est un groupe sachant cultiver sa différence au sein du monde du rock, puisqu’il a de l’humour.

King For a Day / Fool For a Lifetime est un très bon album, dont l’apparente simplicité ne doit pas cacher la quasi perfection. Moins expérimental qu’Angel Dust, plus abouti que The Real Thing, il s’avère au fil du temps remarquablement équilibré et tient parfaitement son rang parmi les albums les plus marquants de cet excellent groupe.



*Si je fais volontiers partie des contempteurs du son des années 1980, c’est notamment pour le son des caisses-claires. On a les obsessions qu’on peut.
**Andy Wallace a notamment produit et/ou mixé, en ce début des années 1990 : Seasons in the Abyss, de SLAYER, Nevermind, de NIRVANA, Dirty de SONIC YOUTH, le premier album de RAGE AGAINST THE MACHINE, plein d’autres encore.
***Le titre sera également repris sur la compilation Who Cares A Lot ? en 1998.

A lire aussi en ROCK par LE BARON :


Lou REED
Magic And Loss (1992)
Inspiré par le crabe




MASADA
Electric Masada, 50th Birthday Celebration - 4 (2004)
De bruit et de fureur


Marquez et partagez





 
   LE BARON

 
  N/A



- Mike Bordin (batterie)
- Roddy Bottum (clavier)
- Billy Gould (guitare basse)
- Mike Patton (chant)
- Trey Spruance (guitare)


- king For A Day / Fool For A Lifetime
1. Get Out
2. Ricochet
3. Evidence
4. The Gentle Art Of Making Enemies
5. Star A.d.
6. Cuckoo For Caca
7. Caralho Voador
8. Ugly In The Morning
9. Digging The Grave
10. Take This Bottle
11. King For A Day
12. 'what A Day
13. The Last To Know
14. Just A Man



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod