Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1987 Sacrilegio
 

- Style : Les Sheriff , Oth

PARABELLUM - In Vivo Veritas (1991)
Par NESTOR le 11 Novembre 2021          Consultée 258 fois

Après un début de carrière très Rock N’ Roll effectué pied au plancher, mais pénalisé par des disques au son abominable les PARABELLUM ont enfin la possibilité de briller ailleurs que sur scène, leur domaine de prédilection. Sans surprise, c’est au travers d’un album live que le groupe peut laisser un témoignage de la flamme qui l’habite et de ses énormes qualités.

Ironiquement, c’est à ce moment que les relations avec ses maisons de disques virent du très tendues à exécrables. Leur dernière en date, Just'in, en proie à de gros soucis financiers, est rachetée par Fnac-Music, ce qui n’arrange pas les choses. La promotion est réduite à sa plus simple expression et les frais sont directement imputés au groupe, ce qui traduit une vision à très court termes, voir la volonté de ne pas donner suite à leur contrat. Comme tout ne peut pas aller de travers en même temps, cette période marque un retour à la normal des relations entre le groupe et le Géant vert, leur parolier historique.

Quoiqu’il en soit, et faisant fi de ces problèmes, le groupe enchaine les concerts, que ce soit en France, mais également en Suisse, en Belgique, et un peu plus tard au Canada. PARABELLUM est donc particulièrement affuté lorsque se présente la possibilité d’enregistré un album Live à l’occasion de deux concerts donnés à l'Espace Ornano de Paris, les 19 et 20 décembre 1990. Et c’est un groupe à l’énergie palpable qui balance une dizaine de titres bien Rock dans un esprit qui rappelle un peu celui des RAMONES et du MC5.

Les morceaux qui paraissaient un peu poussifs sur vinyle se voient transfigurés pour devenir des hymnes à un Rock sévèrement burné, au travers duquel transparait une certaine ironie. Et également, une volonté farouche qu’affiche le groupe de tracer sa route sans trop se préoccuper des contraintes institutionnelles. PARABELLUM sur scène, c’est du Rock libertaire. Une sorte de version oscillant entre réflexion et humour des RAMONES, avec une sensibilité légèrement plus Rock ‘n Roll.

Ainsi, le très banal et dispensable "Casbah Rodeo" issu du très récent Parabellum devient une invitation à agiter son corps et brûler sa chemise. Alors, que dire des brûlots que sont "Les hommes torpilles", "Îlot Amsterdam", le très court "Zig Zag Rock", "Cayenne", ou bien le fantastique "Osmose 99" ?
C’est tout simplement imparable ! On peut également citer la version très énergique du "You Can't Catch Me" de Chuck BERRY, alors inédite, et que l’on retrouvera en Bonus d’une future réédition de Parabellum.

L’expérience de la scène parle pour le groupe, et que ce soient les interventions de Papa Schultz, pleines d’ironies, ou bien l’agencement de la set-list, il n’y a pas de faute de goût. Ainsi, après neuf déflagrations bien Rock, le plus calme "Le dernier trocson" est habilement placé pour laisser l’auditeur récupérer un peu. Ce morceau qui fleure bon la chanson populaire et qui évoque un peu le répertoire de PIGALLE sert de très belle lampe de lancement pour le classique "Cayenne" qui commence par un rythme lent avant d’accélérer inexorablement.

Avec cet excellent album live, qui reste toutefois un cran en dessous de la bombe ultime à venir que sera Post Mortem Live six ans plus tard, PARABELLUM assoit enfin son statut de groupe majeur de la scène Rock énervé française. Il est a noté que deux morceaux ne sont pas issus des concerts de l’espace Ornano. En effet, "You Can't Catch Me" et "Osmose 99", ont été enregistrés à l’occasion d’un concert à Blayes le 20 juillet 1990. Mais cela ne brise pas réellement le rythme de l’album qui présente un groupe hyper efficace.

A lire aussi en PUNK-ROCK par NESTOR :


SUICIDAL TENDENCIES
Still Cyco Punk After All These Years (2018)
C'est dans les vieux chaudrons que l'on fait...




PARABELLUM
Bordel Inside (1999)
Très bon punk rock porté par d'excellents textes


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Roland Chamalow (basse)
- Patrick Lemarchand (batterie)
- Sven Lava Polhammer (guitare)
- Schultz (chant, guitare)


1. Casbah Rodeo
2. Les Hommes Torpilles
3. La Bombe Et Moa
4. Le Bal Des Canailles
5. Îlot Amsterdam
6. Zig Zag Rock
7. Welcome To Paradise
8. La Belle
9. You Can't Catch Me
10. Le Dernier Trocson
11. Cayenne
12. Osmose 99



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod