Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-FOLK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Franz Ferdinand, The Zombies , The Beatles
- Membre : Ray Davies

The KINKS - The Kinks Are The Village Green Preservation Society (1968)
Par OLIVIER le 27 Octobre 2007          Consultée 6811 fois

Il y a tant à dire sur cet album ! Pete Townshend lui-même le considère comme "Ray's masterwork", et n'hésite pas à le qualifier de "Sgt Pepper". Bienvenue en un monde de nostalgie et de fantasmagorie. Bienvenue au Village Green, la perfection pop, au même titre que Pet Sounds des Beach Boys, Odyssey & Oracle des Zombies, Sgt Pepper des Beatles, etc.

Ray Davies était conscient à l'époque d'avoir écrit quelque chose de grand, d'immense, quelque chose qui resterait encore 50 ans après, mais le succès ne fut pas au rendez-vous. Davies qualifia cet album de "most successful failure of all time", soir l'album le plus sous-estimé de tous les temps. Pourquoi ? L'album était en total contre-pied avec son époque. Une époque où la musique sentait bon le LSD, où les cheveux poussaient d'autant plus que les moeurs évoluaient vers une forme de liberté nouvelle, où la jeunesse voulait changer le monde... Et au lieu de s'inscrire dans son époque avec des textes en adéquation avec le mouvement hippie, les Kinks choisissent d'orienter totalement leur album vers ce qu'on appellerait "le bon vieux temps" : la virginité des jeunes filles, les trains à vapeur, la confiture de fraise! De plus, The Village Green Preservation est sorti au mauvais moment. En effet, le même mois sortaient Beggars Banquet des Stones, Electric Ladyland de Hendrix et l'Album Blanc des Beatles... Bref, l'album fut un échec commercial monumental !

Ce qui a fait la renommée de cet album est aussi qu'on ne peut pas sonner plus anglais. Les raisons de ce son unique datent en fait de 1965, année où les Kinks furent bannis des USA en raison d'une tournée totalement désastreuse (bagarres entre les frères Davies sur scène, destructions en tous genres...). De ce fait, les Kinks ne firent pas partie de la British Invasion et gardèrent ce son si typique à la pop anglaise, dénué de toute inspiration américaine. Davies voulait faire quelque chose de singulièrement différent, quelque chose d'anti-commercial. Il en résulte la création d'un univers, fait d'anecdotes et de personnages évoluant dans ce qui serait une Angleterre imaginaire, qui n'aurait existé que dans la tête de Ray. L'album tend justement à se rapprocher du concept-album car les chansons sont toutes en rapport avec cette nostalgie.

Musicalement parlant, l'album est très calme, posé, jouant dans le registre pop sans prise de tête. La musique peut paraître simple à la première écoute, mais finalement s'avère très riche en arrangements, grâce à la magie du mellotron. Deux titres sont néanmoins plus durs que les autres. On trouve le blues très roots de Last Of The Steam Power Trains, qui commence lentement et qui finit à la vitesse d'un train lancé à pleine vapeur, et également Wicked Annabella, sur un riff du cadet Dave qui finit d'une manière plaintive et langoureuse.

La réédition de 2004 contient 3 disques, dont un rempli de singles ne figurant pas sur l'album, mais valant le détour pour leur excellence. Les Kinks auraient véritablement pu faire un album fait de ces singles sortis discrètement à l'époque voire même jamais publiés. On trouve également quelques versions en live à la BBC, peut différentes de l'album car déjà jouées quasiment en live.

En conclusion, The Village Green Preservation Society est carrément ce qu'on peut appeler un album culte, voire mythique, au même titre que le premier album du Velvet Underground avec lequel il partage plusieurs points communs. Cet album des Kinks, malgré son échec commercial, demeure aujourd'hui un chef d'oeuvre pop intemporel. Des mélodies imparables, des arrangements proches de la perfection, des tubes comme s'il en pleuvait, un sens de l'écriture chez Ray excellent... A acheter et à écouter en boucle. Clairement un sans-faute de la part de la bande aux frères Davies.

A lire aussi en POP par OLIVIER :


The KINKS
Something Else By The Kinks (1967)
Très très grand album pop à ne pas sous-estimer




The STANDS
Horse Fabulous (2005)
Un excellent album passé inaperçu !


Marquez et partagez





 
   OLIVIER

 
  N/A



- Ray Davies (guitare, piano, chant)
- Dave Davies (lead guitare, choeurs, harmonica)
- Peter Quaife (basse)
- Mick Avory (batterie)
- Nicky Hopkins (piano sur certaines chansons)



- album Original Sorti En 1968 (version Stéréo)
1. The Village Green Preservation Society
2. Do You Remember Walter?
3. Picture Book
4. Johnny Thunder
5. Last Of The Steam-powered Trains
6. Big Sky
7. Sitting By The Riverside
8. Animal Farm
9. Village Green
10. Starstruck
11. Phenomenal Cat
12. All Of My Friends Were There
13. Wicked Annabella
14. Monica
15. People Take Pictures Of Each Other
- bonus
16. Mr Songbird
17. Days
18. Do You Remember Walter (stereo)
19. People Take Pictures Of Each Other

- album Original Sorti En 1968 (version Mono)
1. The Village Green Preservation Society
2. Do You Remember Walter?
3. Picture Book
4. Johnny Thunder
5. Last Of The Steam-powered Trains
6. Big Sky
7. Sitting By The Riverside
8. Animal Farm
9. Village Green
10. Starstruck
11. Phenomenal Cat
12. All Of My Friends Were There
13. Wicked Annabella
14. Monica
15. People Take Pictures Of Each Other
- bonus
16. Days
17. Mr Songbird
18. Polly
19. Wonderboy
20. Berkeley Mews
21. Village Green (version Sans Violons)

- singles Sortis à L'époque Et Raretés
1. Village Green (orchestra Overdub)
2. Misty Water
3. Berkeley Mews
4. Easy Come, There You Went
5. Polly
6. Animal Farm (prise Alternative)
7. Phenomenal Cat (instrumental)
8. Johnny Thunder (remix)
9. Did You See His Name
10. Mick Avory's Underpants
11. Lavender Hill
12. Rosemary Rose
13. Wonderboy (stéréo)
14. Spotty Grooty Anna
15. Where Did My Spring Go
16. Groovy Movies
17. Creeping Jeans
18. King Kong
19. Misty Water (mono)
20. Do You Remember Walter? (bbc Session)
21. Animal Farm (bbc Session)
22. Days (bbc Session)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod