Recherche avancée       Liste groupes



      
REGGAE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



SINSEMILIA - Debout, Les Yeux Ouverts (2004)
Par NESTOR le 19 Mars 2022          Consultée 501 fois

Deux années après l’excellent live Sinsé part en live et quatre années après leur précédent album studio, SINSEMILIA nous revient avec son quatrième album Debout, les yeux ouverts. Un disque dans lequel les grenoblois poursuivent leur évolution musicale qui les voit s’émanciper de plus en plus d’un Reggae assez traditionnel pour élargir et enrichir leur palette artistique en s’ouvrant à d’autres genres. Notamment au Rock et à la variété française, suivant en cela un peu la même trajectoire que PIERPOLJAK.

Il faut dire que les choses ont fortement changé durant cette période pour le groupe qui est passé à onze membres avec l’intégration de Olivah au Trombone. Fafa délaissant la trompette pour se consacrer aux claviers et à la guitare. En parallèle, de nombreuses naissances ont naturellement fait évoluer les priorités et la vision de la vie de bon nombre de membres du groupe. Cette évolution n’a pas fait le bonheur de tous les fans du groupe et nombreux sont ceux qui ont critiqué ce qu’ils considéraient comme étant un virage commercial, voire une trahison. Le très large succès public du single "Tout le bonheur du monde" étant sensé apporter de l’eau à leur moulin. J’imagine que ZEBDA et IAM ont souffert du même procès en légitimité avec les succès, non prémédités, de "Tomber la Chemise" et "Je danse le MIA".

Pourtant, à bien y regarder, cet album est loin de mériter cette désaffection d’une part des fans initiaux du groupe. En effet, au rang des réussites on peut citer le dynamique et chaloupé "Il part en guerre", l’entrainant "Né ici" chanté par Natty. Ainsi que "Ca s'régale", un morceau pétillant qui illustre à merveille à quel point le groupe est parvenu à s’affranchir de ses limites artistiques initiales. SINSEMILIA nous conviant, là, à un feu d’artifice musical en jonglant avec du Jazz manouche, du Rock, de la variété… se permettant un petit clin d’œil à Charles TRENET.

"Non sens", porté par un magnifique texte est également a ranger parmi les franches réussites. On le voit, les morceaux entrainants et efficaces ne sont pas rares. Et puis il y a "Tout le bonheur du monde", un titre qui a
projeté le groupe sur le devant de la scène médiatique et qui lui a permis de se faire connaitre du très grand publique. Une "feel good" chanson dont le très beau texte reflétait très probablement la situation et les doutes des jeunes parents qui composaient le groupe.

Mais il faut reconnaitre que tout n’est pas excellent au sein de cet album assez dense, qui comprend pas moins de treize morceaux. Ainsi la reprise du "Marlène" de NOIR DESIR, en une version très sobre, nous laisse un peu sur notre faim. Il en va de même avec "Du mal à croire", qui peine à convaincre du fait de son manque de relief et du caractère répétitif de ses rythmes. De même la nouvelle version acoustique de "From Loneliness to Madness" a du mal a supporter la comparaison avec la version originale que l’on trouvait sur Résistances (1998). Il manque ce petit côté "folie" qui s’exprimait notamment par un solo de guitare bien jouissif. Et c’est là un des paradoxes de Debout, les yeux ouverts. Alors qu’au travers de cet album, SINSEMILIA explore plus d’univers musicaux que par le passé, les compositions se révèlent très homogènes, au point de parfois sembler assez proches l’une des autres.

Il faut dire que les titres semblent ici plus travaillés, plus peaufinés que par le passé. Ils ne sont plus portés par la rage juvénile qui avait contribué à faire de Première récolte un petit bijou de Reggae pugnace. Le moteur de SINSEMILIA n’est plus le même, la lucidité et la réflexion ont pris le relais. Et cela se sent aussi bien dans les textes que dans les musiques qui se révèlent plus apaisés, qui véhiculent des émotions plus mesurées, plus responsables, moins unidimensionnelles. Une évolution qui semble assez naturelle mais qui a paradoxalement poussé certains à considérer que SINSEMILIA trahissait ses combats et ses idéaux en proposant des titres pour « ados rebelles » ou pour « Bisounours ». Alors qu’à mon sens c’est plutôt la montée en puissance d’une certaine maturité, d’une certaine désillusion, qui vient naturellement avec l’âge. Et qu’il aurait été plutôt surprenant de ne pas voir poindre plus de dix ans après la naissance du groupe.

Et l’idée que SINSEMILIA a vendu son âme au diable, ou sa version rasta, Babylone, me semble assez ridicule comme en atteste leur apparition au Journal télévisée de 13 heures sur France 2 en juin 2005. A l’occasion de celui-ci, Mike et Riké, invités pour interpréter leur single "Tout le bonheur du monde", s’interrompent après vingt secondes pour enchainer avec le plus « piquant », et bien moins consensuel, "Bienvenue en Chiraquie". Nul doute que ce petit coup d’éclat ne peut pas être l’œuvre d’un groupe aveuglé par la soif de succès à tout prix.

Si Debout, les yeux ouverts n’est certainement pas aussi marquant que leurs deux premiers albums, il est indéniablement un album sincère et honnête qui est assez proche de ce que SINSEMILIA pouvait faire de mieux à cet étape de sa carrière, pour garder la flamme et l’excitation de la nouveauté et de la découverte.
Je n’aime pas trop l’expression très galvaudée "d’album de la maturité", mais cela y ressemble beaucoup.

A lire aussi en REGGAE par NESTOR :


PIERPOLJAK
Chapeau De Paille (2017)
Riche et lumineux, de la très bonne variété reggae




BIGA*RANX
St Soleil (2021)
Biga ranx ne chôme pas, et c'est réjouissant


Marquez et partagez





 
   NESTOR

 
  N/A



- Riké (guitare, chant)
- Mike (chant)
- Natty (basse, natty)
- Roukin (percussions, scie musicale)
- Karine (saxophone)
- Ivan (batterie, prog)
- Chid (effets son)
- Zazz (claviers)
- Fafa Daïan (claviers, guitare)
- Loucos (saxophone)
- Olivah (trombone)


1. Bienvenue En Chiraquie
2. Du Mal à Croire
3. Ca S'régale
4. +2 Flics (hommage Au Petit Nicolas)
5. Simple D'esprit
6. Non Sens
7. Marlène (reprise De Noir Désir)
8. Il Part En Guerre
9. Né Ici
10. La Route Pour Ailleurs
11. De Quoi S'plaint-on
12. From Loneliness To Madness
13. Tout Le Bonheur Du Monde



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod