Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


WIRE - Chairs Missing (1978)
Par ONCLE VIANDE le 23 Décembre 2007          Consultée 1825 fois

Le virage amorcé avec « Chairs missing » est moins radical qu’on ne le dit. On y trouve encore quelques grumeaux punk non dissous tels « Another the letters » ou « Men 2nd », et des gimmicks hérités de « Pink Flag ». Wire y aborde néanmoins une musique plus calme et plus introvertie. Il suffit de regarder la tracklist pour constater que les plages timbre-poste ont fait les frais de la métamorphose, et avec elles, une frénésie envolée.

La vraie rupture a lieu au niveau du son. Wire fait désormais appel aux claviers pour enrichir sa musique et la porter vers des accents plus atmosphériques. Au-delà de cette apparition remarquée des synthétiseurs, c’est dans sa façon de traiter les instruments qu’il marque une évolution décisive. Les claviers et les guitares tissent des dissonances subtiles et installent un malaise latent. Le groupe travaille les sons comme on travaille les couleurs. Les effets de guitares sont très recherchés, que ce soit au niveau des timbres ou du mixage, élément clé du son Wire. « Sand in my joints », « I am the fly », « Question of degree » et « Former airline » montrent une utilisation avant tout atmosphérique de l’instrument, faite de motifs et de nappes sur lesquels les chansons prennent appui pour se développer.
Wire ne renie pas sa quête de dépouillement. La diversification des sons lui permet d’en user avec économie et de jouer sur les complémentarités. « Marooned », « Heartbeat » et « Used to » perpétuent l’approche minimaliste qu’il affectionne, n’utilisant que quelques couleurs pour installer des climats entêtants.
Les recherches sonores ne visent pas la visibilité. Elles apparaissent en filigrane et donnent aux chansons une étrangeté que l’on pourrait croire fortuite ou maladroite. « Chairs missing » montre un groupe à la démarche intelligente, sachant rester accessible pour l’amateur de rock binaire et attractif pour l’esthète. Il pratique la retenue, cultive le flou et laisse l’auditeur perplexe face à des chansons d'une simplicité biblique.
Quelques éléments témoignent d’une ambition d’aller au-delà du format pop (l’introduction de « Being sucked in again ») et de flirter avec la musique ambient, cap que Wire ne franchira jamais vraiment faute de consensus au sein du groupe, et dont les rares tentatives ne seront pas retenues sur disque.
Comme « Pink Flag », l’album joue sur les ressemblances pour installer des humeurs récurrentes, et les sursauts de vitalité sont autant de tentatives vaines pour tirer vers la lumière un disque froid et mélancolique. La plupart des titres dégagent la même atmosphère et plongent l’album dans une léthargie dérangeante. Certains y verront sa mollesse, d’autres sa force.

« Chairs missing » est l’album le moins attractif de Wire, parce que le moins affirmé dans ses choix. Les amateurs de punk-rock critiqueront ses sons électroniques et ses climats dépressifs, les adorateurs de « 154 » le verront comme une étape intermédiaire, et donc comme un travail inachevé. Plus objectivement, on l’envisagera comme le point d’équilibre d’une trilogie reconnue aujourd’hui comme majeure, et accessoirement, comme l’un des premiers disques de cold wave.

A lire aussi en NEW-WAVE par ONCLE VIANDE :


TALKING HEADS
Fear Of Music (1979)
Les new yorkais durcissent le ton




PERE UBU
The Modern Dance (1978)
Post-punk


Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Colin Newman (chant)
- Robert Gotobed (batterie)
- Bruce Gilbert (guitares)
- Graham Lewis (basse, voix)
- Avec :
- Kate Lukas (flûtes sur « heartbeat »)
- Mike Thorne (claviers et synthétiseurs)


1. Practice Makes Perfect
2. French Film Blurred
3. Another The Letter
4. Men 2nd
5. Marooned
6. Sand In My Joints
7. Being Sucked In Again
8. Heartbeat
9. Mercy
10. Outdoor Miner
11. I Am The Fly
12. I Feel Mysterious Today
13. From The Nursery
14. Used To
15. To Late
16. Go Ahead (bonus)
17. Question Of Degree (bonus)
18. Former Airline (bonus)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod