Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK / COLD-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


WIRE - 154 (1979)
Par ONCLE VIANDE le 29 Décembre 2007          Consultée 3240 fois

Avec « 154 », Wire radicalise l’orientation prise sur « Chairs missing » et produit son album le plus achevé. Cette pochette épurée aux motifs géométriques laisse deviner une œuvre esthétisante visant la neutralité. La musique du groupe n’a jamais été aussi soignée, et il ne subsiste plus rien du punk jovial et mal dégrossi des débuts. Wire est également éloigné des canons de la cold wave incarnés par Joy Division. Sa musique est oppressante mais vaporeuse. Elle n’est pas fondée sur la section rythmique mais se fait volontiers planante et évoque la noirceur poisseuse d’un « Pornography ».

Le disque ne souffre pas des travers de son époque et résiste admirablement au poids des années. La batterie et la basse ne sont pas toujours prépondérantes, de nombreux titres s’en affranchissent même pour créer des formes flottantes. Wire sait installer des climats forts avec peu, mais n’en fait pas un usage systématique et alterne pièces hypnotiques et rock énergique. Quelques perles méritent d’être citées telles « The 15th », plus Pixies que nature, et surtout « The other window » et « A touching display » qui restent des sommets de cold wave ambiante.
L’éventail sonore du groupe s’est considérablement élargi. Il travaille les textures de guitare avec soin, emploie des sons électroniques et fait appel au hautbois, au cor anglais et au violon. Ces timbres floconneux et liquides, ces nappes et ces boucles synthétiques n’auraient pas détonnés chez Fripp, Eno ou Bowie. La réverbération est omniprésente. Elle crée des effets d’éloignements et de profondeurs propres aux atmosphères claustrophobes. Le disque dégage une ambiance aquatique très marquée qui influencera The Cure (« Once is enough », « The other window », « A touching display »).
Wire conçoit ses climats comme décors des mots. La plume est ambiguë et détachée. Elle oscille entre introspections, mises en scènes étranges, situations incompréhensibles ou visions horrifiées. La douleur est effleurée (A touching display) les regrets sublimés (I should have known better) et la folie guette (Indirect enquiries). Le mal-être chez Wire n’est pas source de résignation (Joy Division) ni de fascination (The Cure). Il prend place dans une poétique ténébreuse et est traité avec distance. Le groupe ne sera jamais associé à la frange la plus noire de la cold wave. Il joue avec les ombres comme il joue avec les couleurs. Fuyantes et insaisissables, laissant filtrer ce qu’il faut de lumière pour exalter l’imaginaire.

La version remasterisée propose cinq bonus non retenus sur l’album officiel. Ils dévoilent le visage le plus expérimental de Wire ; instrumental et électronique, délaissant les chansons au profit du collage et de la musique ambiante pure. Ils donnent une idée de l’orientation qu’aurait prise le groupe sous la houlette de Gilbert et Lewis, orientation qu’ils concrétiseront en solo. En 1980, Wire n’existe plus et ses membres poursuivront chacun de leur côté des routes devenues divergentes. Comme beaucoup de groupes à la carrière prématurément écourtée, le combo anglais se reformera en 1985 pour une nouvelle trilogie tout à fait digne d'intérêt.

A lire aussi en NEW-WAVE par ONCLE VIANDE :


TALKING HEADS
Fear Of Music (1979)
Les new yorkais durcissent le ton




JOY DIVISION
Unknown Pleasures (1979)
Post-punk / cold-wave

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   ONCLE VIANDE

 
  N/A



- Colin Newman (chant)
- Robert Gotobed (batterie)
- Bruce Gilbert (guitares)
- Graham Lewis (basse, voix)
- Avec :
- Hilly Kristal (voix basse)
- Kate Lukas (flute alto)
- Tim Souster (violon électrique)
- Mike Thorne (claviers & marimba)
- Joan Whiting (cor anglais)


1. I Should Have Known Better
2. Two People In A Room
3. The 15 Th
4. The Other Window
5. Single K.o.
6. A Touching Display
7. On Returning
8. A Mutual Friend
9. Blessed State
10. Once Is Enough
11. Map Ref. 41n 93w
12. Indirect Enquiries
13. 40 Versions
14. Song 1 (bonus)
15. Get Down, Part 1 & 2 (bonus)
16. Let’s Panic Later (bonus)
17. Small Electric Piece (bonus)
18. Go Ahead (bonus)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod