Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (4)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1983 Queensrÿche
1984 The Warning
1986 Rage For Order
1988 Operation Mindcrime
1990 Empire
1991 Operation Livecrime
1994 Promised Land
1997 Hear In The Now Front...
1999 Q2k
2001 Live Evolution
2003 Tribe
2004 The Art Of Live
2006 Operation Mindcrime 2
2009 American Soldier
2013 Queensrÿche
2015 Condition Hüman
2022 Digital Noise Allianc...
 

 Site Officiel (668)

QUEENSRΫCHE [QUEENSRYCHE] - The Warning (1984)
Par ELK le 15 Août 2023          Consultée 686 fois

En 1984, il ne fallait pas traîner pour monter dans le train de la gloire d’un Heavy Metal triomphant. Les albums géniaux n’en finissaient plus de pleuvoir, et la barre était extrêmement haute pour attirer l’attention de fans gavés de chefs-d’œuvre. Face à cette déferlante essentiellement européenne, les USA allaient réagir en étalant coup sur coup deux cartes maîtresses, deux combos qui allaient devenir légendaires : METALLICA bien entendu avec son premier opus en 1983, et QUEENSRYCHE qui nous propose en 1984 ce formidable The Warning.

Originaire de Seattle, le groupe nous avait déjà titillé les oreilles l’année précédente avec l’E.P éponyme porté par le titre "Queen Of The Reich", mais ce premier véritable album impose d’entrée une signature unique qui allait devenir emblématique d’un des plus grands groupes de l’histoire du Heavy Metal.

Cette première offrande est déjà d’une exceptionnelle maturité, même si la dimension progressive qui deviendra la marque de fabrique des Américains n’est pas encore omniprésente ; on est plutôt ici dans un compromis entre les deux géants britanniques JUDAS et MAIDEN dont les ombres monumentales flottent sur la plupart des titres de l’album. Mais cette affiliation n’empêche pas le groupe d’afficher déjà une personnalité et une classe porteuses des plus grands espoirs. La recette fera date : une section rythmique bondissante, alternant lourdeur de circonstance et subtilité quand nécessaire, une prodigieuse paire de guitaristes, Degarmo / Wilton, capables de nous asséner des riffs bien lourds puis de nous clouer par de magnifiques arpèges ou de tout emporter par des solos ou parties de guitares harmonisées divins. Et puis il y a le Facteur X, celui sans lequel le talent du groupe ne pourrait pas éclore avec une telle grandeur : Geoff Tate est un chanteur unique, parfait rejeton des meilleurs vocalistes britanniques, mais possédant un timbre et une capacité à émouvoir inimitable, quel que soit le registre proposé. Sa voix posée sur des compositions impeccables, gorgées de moments de grâce, de surprises rythmiques ou d’accalmies magnifiques, nous donne indiscutablement le frisson dès ce premier enregistrement.

Tout au long du disque, les grands titres s’enchaînent sans temps mort : "The Warning" est une superbe entrée en matière, mais le niveau ne va pas cesser de monter tout au long d’une progression fantastique ; "En Force", "Take Hold On The Flame", "Deliverance" et "Before The Storm" sont des tueries Heavy, alors que "No Sanctuary" est une sublime ballade où la voix de Tate atteint des sommets, et que "N M 156" est la première pierre étincelante d’une série de titres totalement novateurs, porteurs de prémisses de Metal mêlé à des sonorités indus. Et ce n’est pas fini car il nous reste les deux meilleurs titres du disque : "Child Of Fire", maidenien jusqu’au bout des ongles, est un titre prodigieux doté d’un break simplement divin, alors que les 9’40 de "Road To Madness" finissent de nous convaincre qu’un très grand, que dis-je, qu'un immense groupe est né. Que dire de plus sur un tel titre d’une inspiration, d'une profondeur et d'une émotion folles ?

QUEENSRYCHE, réussissant dès son premier essai un coup de maître, s’installe brusquement à la table des grands. Même la production du disque est exempte de toute critique, bien que l’on sache que les Américains développeront encore leur formule, devenant les maîtres des arrangements et de la sophistication extrême d’une musique Metal rarement autant choyée que par le quintet de Seattle. Un immense coup de chapeau pour avoir réussi un tel exploit, d’autant plus que l’on sait que c’est loin d’être fini. Du coup, mon 4,5 se transforme en 5.

A lire aussi en METAL par ELK :


AVENGED SEVENFOLD
Life Is But A Dream (2023)
Coup de génie ou coup d’esbrouffe ?




QUEENSRΫCHE [QUEENSRYCHE]
Empire (1990)
Virage mainstream bien négocié


Marquez et partagez





 
   ELK

 
  N/A



- Geoff Tate (chant)
- Chris Degarmo (guitare)
- Michael Wilton (guitare)
- Eddie Jackson (basse)
- Scott Rockenfield (batterie)


1. Warning
2. En Force
3. Deliverance
4. No Sanctuary
5. N M 156
6. Take Hold The Flame
7. Before The Storm
8. Child Of Fire
9. Roads To Madness



             



1999 - 2023 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod