Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK-ROCK ANGLAIS  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Fotheringay, Oysterband
- Style + Membre : Fairport Convention, Steeleye Span, Richard Thompson

The ALBION BAND - Lark Rise To Candleford (1980)
Par MARCO STIVELL le 22 Avril 2024          Consultée 177 fois

Certes, Rise Up Like the Sun (1978) était une parenthèse dorée, mais malgré le succès, il n'apporte pas de stabilité à l'ALBION BAND déjà en perpétuel mouvement (malgré un noyau dur, les musiciens ne font que passer, revenir) et la fin des années 70 marque une période de cinq ans de grosse hésitation. Pour le projet définitif d'Ashley Hutchings, il en va ainsi à une époque où le folk-rock se sent quelque peu maudit (FAIRPORT CONVENTION et STEELEYE SPAN ne sont clairement pas dans de bons jours non plus). Mais il y a tout de même, au milieu de nulle part, ce projet appelé Lark Rise to Candleford, en 1980. On y retrouve même Shirley COLLINS, pour un titre certes, alors qu'elle et Hutchings ont divorcé rudement des mois plus tôt.

Un disque étrange à l'écoute qui se trouve en fait être la bande sonore de la pièce musicale du même nom, dirigée par le metteur en scène et homme de télévision Keith Dewhurst, et mise en musique par Hutchings ainsi que le chanteur John Tams, en adaptation plus ou moins fidèle de l'œuvre de Flora Thompson. Cette autrice qui a vécu et connu le succès au tout début du XXème siècle, bien aux dépens de son mari qui ne la confortait point dans sa passion, avait écrit une série de nouvelles en trois volumes parus durant la Seconde Guere Mondiale, dépeignant la vie de villageois des comtés ruraux de l'Angleterre allant de l'Oxfordshire au Lancashire (sud-ouest/nord-ouest donc) et à deux périodes précises de l'année : hiver et été.

La version scénique, jouée en 1978-79, ramène les trois tomes en deux parties distinctes, Lark Rise (été) et Candleford (hiver), avec une dizaine de titres chacune, l'écart se situant après "Battle of the Somme". Simon Nicol, totalement absent - on se doute pourquoi vu la situation chez FAIRPORT -, est remplacé par Doug Morter. Certains éléments brillants des albums précédents se retrouvent, comme John Tams, Graeme Taylor aux guitares (résolument électriques, par ailleurs), Michael Gregory à la batterie, Pete Bullock aux claviers. Martin Carthy est de nouveau présent aux vocaux, John Kirkpatrick revient jouer quelques parties d'accordéon et dérivés, tandis que les cuivres (trompettes, trombone, tuba, bugle, euphonium) omniprésents offrent une couleur particulière à l'effort.

Effort pour le moins louable mais assez ardu pour l'auditeur car nombre de morceaux, dès le deuxième titre ("Lemady/Arise and Pick a Posy") se voient couramment interrompus par les récitations et jeux des rôles par les acteurs (Flora Thompson, l'autrice, étant elle-même incarnée en 'Laura' par Valerie Whittington), y compris des jeunes pousses. Pendant une part du spectacle (disque non-live), cela se laisse écouter plus ou moins facilement, mais le résultat peut parfois être terriblement frustrant pour le mélomane. Pour preuve, cette magnifique "Witch Elder" toute en ambiances et résonances de cymbales-guitares-synthés, la chanson unique et ultime de Shirley COLLINS pour l'ALBION BAND, impériale jusqu'au bout. Toutefois, le plus souvent, l'acting est placé au début ou relégué à la fin des musiques.

Musiques qui, elle-même, ne sont pas toujours au beau fixe, chose qui se vérifie notamment dans la dernière partie où tout ou presque sonne gentillet, sans plus. Malgré les interventions de John Tams, à partir de "Cart Music", l'ensemble s'essouffle. Heureusement néanmoins, Hutchings & co ne ratent pas le final, ce "Jacob's Well" façon retour de guerre en beauté pleine, que ce soit le thème 'chorale' où sa reprise rock instrumentale, les cuivres ne bougeant point de place entre les deux. Et puis, les défauts que l'on trouve à cet album sont largement compensés par des titres forts, à commencer par l'égayant quadrille de "The Girl I Left Behind Me", banjo et guitare slide à l'appui. On note d'ailleurs, dès le suivant, que les premiers chants audibles sont ceux des oiseaux campagnards !

Les amateurs de l'ALBION BAND et du revival folk électrique y trouveront forcément leur compte, mais en s'accrochant. Les moments comme "The Grande Circle Dance", pure invitation de fête avec meneur (Hutchings himself), la chorale ternaire galante "Abroad for Pleasure" entre nombreuses polyphonies paysannes, sont toujours communicatifs et convaincants. Cependant, il y a bien trois-quatre mastodontes, toutes sous forme de marches rock et d'inspiration diverse dans leurs arrangements : "John Dory", "Snow Falls" et "The Battle of the Somme". La note parle d'elle-même, ce n'est pas un album à ressortir tous les jours mais comme du Jean-Pierre Mocky version musique anglaise, il est d'importance sociologique et les idées flattent la curiosité. Côté scène, il n'y avait pas de fauteuil et le public participait !

Note réelle : 2,5

A lire aussi en MUSIQUES TRADITIONNELLES par MARCO STIVELL :


Carlos NUñEZ
Celtic Sea (2023)
Bon voyage




CLANNAD
Crann Ull (1980)
Printanier


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Ashley Hutchings (basse, chant)
- John Tams (chant, voix, mélodeon, harmonica)
- Shirley Collins, Martin Carthy (chant)
- Doug Morter (guitares)
- Graeme Taylor (guitares, choeurs)
- Michael Gregory (batterie)
- Pete Bullock (claviers)
- Brian Proteroe (claviers, choeurs)
- Martin Simpson (banjo)
- John Kirkpatrick (chant, voix, accordéon, concertina, mélod)
- Howard Evans (trompette, bugle)
- Steve Saunders (trombone, tuba, euphonium)
- Bill Caddick (chant, triangle)
- Valerie Whittington, Paul Davies-prowles (voix)


1. The Girl I Left Behind Me
2. Lemady/arise And Pick A Posy
3. All Of A Row
4. Tommytoes
5. John Dory
6. Witch Elder
7. All Of A Row (reprised)
8. Abroad For Pleasure
9. The Day Thou Gavest
10. The Battle Of The Somme
11. The Grand Circle Dance
12. Speed The Plough
13. Snow Falls
14. Cart Music
15. The Holly And The Ivy
16. Postmans Knock
17. Hunt Music
18. Scarlet And The Blue
19. Dare To Be Daniel
20. Jacob's Well
21. Jacob's Well (reprise)



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod