Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


ROXETTE - Have A Nice Day (1999)
Par ERWIN le 15 Mai 2024          Consultée 161 fois

Cinq longues années depuis leur dernier opus en date Crash Boom Bang, un sacré hiatus pour un des groupes de pop majeur des nineties. Ce nouvel album est produit par l’écurie EMI, qui ne le distribue pas aux USA. La situation a donc changé, malgré les semis remorques venus des divers best of des années précédentes. C’est du ROXETTE du swedish dans le ton jusque dans la pochette où le duo ne se prend pas au sérieux et où on voit des bébés nus en pleine découverte du monde, plutôt cool ! Le pari est de rester sur le toit du monde car jusqu’à présent les ventes phénoménales du groupe en font le 2ème groupe suédois de l’histoire derrière les seuls ABBA.

Pas moins de 4 singles en sont extraits. "Wish I Could Fly" est la chanson la plus jouée dans les radios européennes au cours de l’année 99, ça vous pose un titre, non ? Dans une ambiance sophistiquée, Marie pose son chant sur un rythme alambiqué à la James Bond, soutenu par de belles nappes de synthés, mais le bridge nous plonge direct dans des vibes à la ROXETTE, si spécifiques et efficaces. J’ai presque envie de dire que voilà les BEATLES des nineties avec tous ces jolis arrangements de cordes. On poursuit le combat avec "Anyone", une chanson sympa mais dont la vidéo tournée par le spécialiste mister Akerlund fait un tollé : on y voit miss Fredriksson tenter un suicide, ce qui va la bannir de toutes les chaînes télé bien pensantes et casser le single, malgré d’évidentes qualités.

"Stars" évolue dans la surenchère, sa mélodie entraînante sonnant comme un up-tempo de MADONNA. Très technoïdé, ce hit remporte un grand succès en Allemagne. Un choeur d’enfant contribue à adoucir le refrain. Les compositions de Per Gessle ne baissent pas en qualité et le dernier single de l’opus "Salvation" n’échappe pas à la règle. On y retrouve tous les trademarks du groupe : la voix douce et sensible de Marie et les arrangements tellement pop du duo. Pourtant, le titre ne marche pas aussi bien, marquant peut-être un premier faux pas du duo dans son histoire, la mode étant sur le point de passer avec l’arrivée du nouveau millénaire.

J’aime la manière qu’a Marie de répéter le momentum de "Waiting For The Rain" qui a indéniablement quelques éléments sixties en elle, ce qui lui confère une identité très pop. Mais ne sont-ils pas les grands spécialistes du genre à cette époque ? Cette composition est la première de Marie à émerger sur un album des Suédois. Et oui ! "Staring At The Ground" est une petite ballade folky avec harmonica de rigueur et une mignonne ambiance que ne renieraient pas les héritiers de Roberto Zimmermann ou même du Boss SPRINGSTEEN.
Enfin, "Pay the Price" présente un riff simpliste mais efficacité de mise. Oui, c’est du ROXETTE nanti de son refrain bien poppy.

"It Will Take a long Long Time" est sans doute un slow un brin gentillet, je n’ai jamais été trop sensible à leurs essais dans le genre, mais ça sonne pas si mal allons, toujours beaucoup de cordes ! "I Was So Lucky", armé de son grand piano tente de nous refaire le coup de la larmichette, une 'chialante' dirait la jeune et douée Archangel ! La douceur de Marie et les cordes célestes de "Beautiful Things" lui donnent une belle vibe, cela reste 'entendu' mais l’ensemble a une jolie tête, et toujours ces violoncelles à la McCARTNEY, toutes proportions gardées.

4 chansons sont chantées par Per : l'alternatif "Crush On You" s'avère très dans l’air du temps d’alors avec des effets un peu partout et des grattes incisives. Nous restons bombastiques sur "You Can’t Put Your Arms Around What’s Alrealdy Gone", mais comme souvent le chant de Per ne me convainc guère. "7twenty7" est en revanche franchement très agréable, très rock mais avec les habituels tics du groupe et de super belles grattes ! La voix ne me semble à nouveau guère indiquée pour un titre aussi ambiancé que "Cooper", pour moi Marie eût été plus judicieuse sur ce joli titre ambient, la chanson reste belle.

Le sixième opus des Suédois magiques, ceux qui symbolisent le mieux la pop rock de la fin de millénaire, n'apporte pas des masses de surprises en cette fin des nineties. Nous retenons en particulier le single "Wish I Could Fly" et quelques titres bien originaux dont "Waiting For The Rain", la première composition de la blondinette Marie Fredriksson à voir le jour sur un album de ROXETTE. Je reste sur un trois évident, pas de supra classiques dans cette livraison, mais de la belle pop bien ciselée qui se vendra à plus de 2 millions d’unités dans le monde. Pas si mal.

A lire aussi en POP par ERWIN :


The BEATLES
Please, Please Me (1963)
Les scarabés s'envolent




Tori AMOS
American Doll Posse (2006)
Dans l'antre de la déesse


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Crush On You
2. Wish I Could Fly
3. You Can’t Put Your Arms Around What’s Alrealdy Gon
4. Waiting For The Rain
5. Anyone
6. It Will Take A Long Long Time
7. 7twenty7
8. I Was So Lucky
9. Stars
10. Salvation
11. Pay The Price
12. Cooper
13. Staring At The Ground
14. Beautiful Things



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod