Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE ELECTRONIQUE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Syl Kougaï, Frank Riggio
 

 Site Officiel (472)
 Guide Jazz (157)

Amon TOBIN - Taxidermia (2008)
Par SASKATCHEWAN le 26 Septembre 2008          Consultée 3219 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Qu’un jour, Amon TOBIN produise une B.O. de film, c’était inévitable. Qu’il réalise la B.O. de Taxidermie, film trash du réalisateur hongrois Gyorgy PALFI, c’était nettement moins prévisible. D’ailleurs cette collaboration était passée relativement inaperçue en 2006, date de sortie de film. A vrai dire, il a fallu attendre cette année et la sortie de cette mini-B.O. sur le site d’Amon TOBIN pour que je fasse le lien entre cette horreur cinématographique et la musique du Brésilien.
A un moment donné, je me suis senti obligé de revoir le film pour bien distinguer quel thème va avec quelle scène. C’est alors qu’une petite voix intérieure, sans doute la partie « j’aspire à une digestion pépère » de mon inconscient, a tiré le signal d’alarme :

« Hého ! Pas fou non ! »

C’est vrai ça, une fois ça suffit ! D’ailleurs je me rappelle très distinctement la scène où le soldat pervers se fait picorer le gland par un coq, preuve s’il en est que le souvenir de ce film est tout à fait clair dans mon esprit.

« Mais de quoi qu’il cause ? »

Patience, j’allais sortir le pitch de ma poche. Taxidermie c’est l’histoire des trois membres masculins (le grand-père, le père, le fils) d’une famille hongroise un peu (très) tarée. Le film est donc divisé en trois parties, une pour chaque personnage. Le grand-père est un soldat pervers sous la Hongrie fasciste, expert dans l’art de la masturbation et sujet à des fantasmes carrément ignobles (d’où le coq et le pénis cracheur de feu de la pochette). Quelques années plus tard, on suit les tribulations du père dans le monde impitoyable des concours de bouffes organisés par le Parti Communiste Hongrois, tout un programme. Le dernier mais non des moindres, le fils, est taxidermiste, profession prétexte à un final gore au possible.

Et Amon TOBIN dans tout ça ? Eh bien lui, dans l’histoire, il signe une courte B.O. nettement moins glauque que le film, dans le style de son dernier album Foley Room. On remarque d’ailleurs que le dernier titre du fichier, « Taxidermia (Magpie Mix) », contient un sample de « Always » présent sur l’album susdit. La plupart des morceaux, de « Run » à « Bath Scene (Here Comes The Moon Man) », développent des influences orientales, comme souvent chez Amon TOBIN. Cinéma oblige, les cordes se taillent une belle part du gâteau, parfois accompagnées par des basses bien pesantes (« Introducing The Son »). Des percussions plus acoustiques qu’électroniques font parfois leur apparition, comme sur « Run Part ! » et « Rural Soldiers ». Reste que les huit titres qui composent cette B.O. sont pour la plupart très courts et plutôt semblables au niveau des ambiances. On pense à l’album Chaos Theory, lui aussi trop homogène, mais qui avait au moins le mérite d’être plus consistant.

Bien sûr, Taxidermia n’est pas une sortie majeure de l’artiste. Uniquement disponible sur le site internet de l’artiste, cette B.O. se présente comme une offrande aux fans impatients, en attendant le prochain album. On peut quand même souligner les quelques titres qui sortent du lot : les deux « Taxidermia » tout d’abord, mais aussi « Bath Scene (Here Comes The Moon Man) », « Run » et « Introducing The Son ». Une B.O. honnête, ni plus ni moins.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


The BLOODY BEETROOTS
Best Of... Remixes (2011)
Pour un réveil en douceur...




PHUTURE
Acid Tracks (1987)
Spécial Semaine Boîte à Demandes !


Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Amon Tobin (tout)


1. Run Part !
2. Blood, Sweat And More Blood
3. Taxidermia
4. Run
5. Bath Scene (here Comes The Moon Man)
6. Rural Soldiers
7. Introducing The Son
8. Factory Training
9. Taxidermia (magpie Mix)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod