Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


 

- Style : Syl Kougaï, Frank Riggio
 

 Site Officiel (1426)
 Guide Jazz (373)

Amon TOBIN - Ghostcards (avec Thys) (2020)
Par SASKATCHEWAN le 12 Août 2020          Consultée 304 fois

Je vous l’avoue de clavier à moniteur, à ma grande honte, je n’avais jamais écouté NOISIA avant de rédiger cette chronique.*1 Le trio néerlandais est pourtant assez connu dans le genre drum and bass / breakbeat, mais les Pays-Bas représentent l’angle mort de ma culture électronique. Toutes ces années, Thijs de VLIEGER, Nik ROOS et Martijn van SONDEREN ont pourtant multiplié les appels du pied : ils ont remixé PRODIGY, ils ont invité Amon TOBIN sur leurs albums et, globalement, produit de l’électro d’excellente facture. En 2020, les trois acolytes ont décidé de se séparer pour explorer des chemins différents. Thijs de VLIEGER, alias THYS, est le premier à présenter son nouveau projet : Ghostcards, un E.P en collaboration avec Amon TOBIN, D.J brésilien connu comme le loup blanc en ces pages.

À vrai dire, il existe une parenté évidente entre les quelques titres de NOISIA dénichés sur la toile et les albums les plus rythmés d’Amon TOBIN : Permutation et Supermodified. Pourtant, l’orientation musicale choisie par les deux artistes sur l’E.P Ghostcards ne doit pratiquement rien à ces travaux. Le choc entre ces deux fous de rythme et de textures a produit un ambient énigmatique rehaussé de cuivres et de synthés étouffés, avec quelques touches de piano pour parfaire le mélange. Une musique pour siroter du thé glacé à la bergamote en costume trois pièces, le visage mangé par une barbe poivre et sel. L’hyperactivité récente du sieur TOBIN prend décidément un tour intéressant.

Ça grésille tout du long. Ça grésille déjà sur le premier morceau, "Ghostcards", avec sa trompette langoureuse et ses synthés lascifs. Il s’agit de se laisser flotter, emporter par une vague de nostalgie en sépia. La tension dramatique remonte d’un cran sur "Letter from St. Anthony’s", où les extra-terrestres signalent leur présence d’un hululement aux claviers, auquel la Terre répond par un motif discret de basse et quelques touches de piano. Ce sont encore les mêmes qui dialoguent sur la reprise du morceau qui conclut l’E.P.

Ghostcards possède tout ce qui manquait à l’album Long Stories d’Amon TOBIN, c’est-à-dire de l’émotion. Une composition comme "House of Mirrors", habitée par un spectre bienveillant lové au creux des boucles synthétiques, reprend les mêmes ingrédients que le dernier album du Brésilien, mais avec cette touche indéfinissable essentielle aux grands morceaux d’ambient. Quelque chose comme la beauté, sans doute.

Un E.P de quatre titres, chacun durant moins de trois minutes, c’est un peu léger. J’espère que c’est une sonde balancée par ces deux aliens en prévision d’une invasion en bonne et due forme dans les mois à venir. Sinon, bonjour la frustration. Dans la foultitude de projets initiés par Amon TOBIN sur son nouveau label The Nomark Club, celui-ci est de loin le plus prometteur.

*1 Les collègues de dnbfrance offrent une séance de rattrapage ici : https://www.dnbfrance.fr/2019/09/27/noisia-top-20-retrospectif/ Il y a beaucoup de bonnes choses dans cette sélection !

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par SASKATCHEWAN :


MAGDA
From The Fallen Page (2010)
L'art de la techno




APHEX TWIN
Selected Ambient Works Volume Ii (1994)
Pour un sommeil apaisé

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez





 
   SASKATCHEWAN

 
  N/A



- Amon Tobin
- Thijs 'thys' De Vlieger


1. Ghostcards
2. Letter From St. Anthony's
3. House Of Mirrors
4. Letter From St. Anthony's (reprise)



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod