Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Ayreon
- Membre : Pink Floyd

Roger WATERS - Amused To Death (1992)
Par LULUBELLEIII le 25 Septembre 2009          Consultée 5318 fois

Lors de son départ officiel du groupe Pink Floyd en 1985, Waters avait déjà entamé sa carrière solo. Cet Amused To Death est son 3ème opus, et il suit The Pros And Cons Of Hitchiking (1984) et le très « tendance années 80 » Radio KAOS (1987). Cet album est pour moi, le plus abouti et le plus intéressant de tous. Comme à son habitude, Waters ne nous livre pas ici un enchaînement de chansons indépendantes les unes des autres... Non, tel un The Wall ou un Animals du temps de Pink Floyd, c'est un album concept. Tout l'album s'articule autour d'un singe, représentant l'espèce humaine qui a régressé dans l'évolution, regardant la télé et zappant de chaîne en chaîne. Ce singe qui zappe et ce qu'il voit à la télé sont l'occasion pour Waters de donner son avis sur plusieurs thèmes :

- La guerre : The Ballad of Bill Hubbard nous entraîne dans les souvenirs douloureux d'un vétéran de la seconde guerre mondiale qui a dû abandonner son ami dans un no man's land. L'ambiance est posée, la musique est calme et mélodique, ce qui contraste avec l'horreur du discours du vétéran.
The Bravery Of Being Out Of Range, le morceau le plus « heavy » de l'album dénonce dans une atmosphère lourde et pesante les décideurs, ceux qui organisent la guerre, qui sont si courageux (brave) car ils sont hors de portée (out of range). Vous aurez saisi l'ironie du message.

- La religion : Le triptyque What God Wants est la pièce maîtresse de l'album, les choeurs puissants et quasi sectaires « What God Wants, God Gets, God Help Us All » nous restent en tête très facilement. A ne pas rater, le magnifique solo de guitare de Jeff Beck, dans la partie 3 (morceau le plus floydien de l'album) glissant et aérien, nous rappelant un certain David Gilmour dans ses meilleures heures.

- Le pouvoir et la toute puissance des médias : ce message est disséminé dans presque toutes les chansons, mais il trouve sa plus forte illustration dans la conclusion époustouflante de cet album, Amused To Death, dans laquelle des aliens découvrent l'espèce humaine éteinte et assise autour de postes de télévision. Ils en déduisent la cause de cette extinction : littéralement, ils ont été « amusés jusqu'à la mort »...

- Le pouvoir démesuré de l'argent : la très faussement religieuse It's A Miracle, dont l'ambiance planante, comme une litanie, ne peut que vous transporter, est, encore une fois, à prendre au second degré, et on comprend que les « miracles » cités, n'en sont pas vraiment pour Roger Waters.

Il ne me reste plus qu'à vous donner quelques conseils si vous voulez apprécier cet album à sa juste valeur.
Tout d'abord, écoutez-le vraiment de bout en bout, du début jusqu'à la fin, car cet album joue beaucoup sur une mise en ambiance, grâce en particulier à la technologie Q Sound, qui permet de positionner le son et les divers bruitages dans un environnement 3D.
Ensuite, ne vous arrêtez pas à une première écoute, il en faut au moins une dizaine afin d'être suffisamment familiarisé avec l'album pour pouvoir l'apprécier.
Si vous suivez ces conseils, cet album sera vite un de vos albums de chevet, croyez moi...

A lire aussi en ROCK :


Stephan EICHER
Carcassonne (1993)
L'album indispensable d'Eicher




JANE'S ADDICTION
Ritual De Lo Habitual (1990)
Face B dantesque


Marquez et partagez





 
   LULUBELLEIII

 
   SUNTORY TIME

 
   (2 chroniques)



Non disponible


1. The Ballad Of Bill Hubbard (4:19)
2. What God Wants, Part I (6:00)
3. Perfect Sense, Part I (4:16)
4. Perfect Sense, Part Ii (2:50)
5. The Bravery Of Being Out Of Range (4:43)
6. Late Home Tonight, Part I (4:00)
7. Late Home Tonight, Part Ii (2:13)
8. Too Much Rope (5:47)
9. What God Wants, Part Ii (3:41)
10. What God Wants, Part Iii (4:08)
11. Watching Tv (6:07)
12. Three Wishes (6:50)
13. It's A Miracle (8:30)
14. Amused To Death (9:06)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod