Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  LIVE

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Joe Jackson (2116)
 The Joe Jackson Archive (1427)

Joe JACKSON - Two Rainy Nights: Live In Seattle & Portland (2001)
Par MARCO STIVELL le 25 Novembre 2011          Consultée 2030 fois

Après la parution de la suite au premier Night and Day, logiquement appelée Night and Day II, Joe JACKSON fait paraître ce nouveau disque live, pas son premier ni son dernier ! Pour un artiste qui n'aime pas les disques live, on peut dire qu'il y met plus de soin que d'autres qui les sortent à la va-vite. En tout cas il arrive à chaque fois à nous surprendre par la qualité de ces disques, et celui-ci reste indubitablement un des ses meilleurs. Un des mieux réalisés, pour l'interprétation et la production. Prélevé sur plusieurs dates au nord-ouest des Etats-Unis à Portland dans l'Oregon et Seattle, le disque réunit un groupe contenant presque autant de femmes que d'hommes, ce qui n'est pas un mince détail.

L'ouverture du live est on ne peut plus élégante avec cette nappe de synthé sur laquelle évoluent le violoncelle et les petites percussions. Et Joe débute ainsi par "Hell of a Town", sans doute l'un des nouveaux titres les plus proches du premier Night and Day. Sur la basse groovy du "old chap" de Graham Maby, c'est une fiesta de percussions, le tout sonnant beaucoup moins moderne que sur l'album studio. Car Joe est bien décidé à défendre son nouvel album (par ailleurs excellent) dans des versions plus naturelles. C'est ainsi que le début du concert fait la part belle à ce disque. "Happyland" sonne elle aussi plus "vraie" malgré l'abondance de claviers et s'intègre parfaitement à l'ambiance rythmée du disque. Les cordes classiques sont essentielles à "Just Because". "Glamour & Pain" est quant à elle juste éblouissante... On est ainsi entre force tribale et magie rêveuse, éthérée. En fait, on a vraiment le sentiment que débarrassés de leur moëlle électro, les morceaux de Night and Day II sont beaucoup plus proche du I ! On retrouve ainsi avec bonheur toute la spontanéïté de ce classique. Chaque morceau est une perle de densité, et c'est aussi valable pour toutes les autres pièces du disque.

Le public explose de joie lors des premières paroles de "You Can't Get What You Want", "Is She Really Going Out With Him ?", ce qui prouve que ces vieux tubes n'ont jamais quitté le coeur des fans. "You Can't Get What You Want", ce morceau sonne aussi latino que funky, Roberto Juan Rodriguez, Sue Hadjopoulos et Catherine Bent mettant réellement le feu à l'ensemble. La soul de "Another World" brille avec les choeurs de Allison Cornell et Graham Maby, ce dernier s'autorisant même un joli solo. Du même album, que dire de ce "Real Men" au début acoustique piano-percussion-cordes et aux décollages de ce fait plus merveilleux ? "Target" aussi a sa personnalité, avec ce solo d'orgue très musical. "Home Town" de Big World est joué dans une version ballade voix-piano absolument somptueuse. Et "A Slow Song" termine le tout magistralement et en toute intimité, avec ce cher Graham...

On peut dire qu'il ne manquait que cette chaleur pour les habitants de la pluvieuse région américaine. Ce live est une réussite magistrale à mettre au niveau des meilleurs productions de Joe. A déguster sans modération !

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


John ILLSLEY
Glass (1988)
Deuxième album solo du bassiste de dire straits




Eliza DOOLITTLE
Eliza Doolittle (2010)
La petite Eliza débarque enfin en france !


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Joe Jackson (chant, piano...)
- Graham Maby (basse)
- Sue Hadjopoulos (percussions)
- Allison Cornell (violon, chant, claviers)
- Catherine Bent (violoncelle)
- Andy Ezrin (claviers)
- Roberto Rodriguez (batterie)


1. Prelude - Hell Of A Town
2. You Can't Get What You Want (til You Kno
3. Happyland
4. Stranger Than You
5. Another World
6. Is She Really Going Out With Him
7. Home Town
8. Real Men
9. Stranger Than Fiction
10. Glamour & Pain
11. Target
12. Just Because
13. Got The Time
14. Slow Song



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod