Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-PUNK  |  LIVE

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Jaz Coleman
- Style + Membre : Ministry, Prong
 

 Killing Joke Official Facebook (362)

KILLING JOKE - Ha! (1982)
Par STREETCLEANER le 28 Novembre 2009          Consultée 2425 fois

Ha! (ou Ha) est un live de courte durée enregistré les 9 et 10 août 1982 à Toronto, le premier live enregistré de KILLING JOKE d'ailleurs. On peut noter également une des premières performances du nouveau bassiste Paul RAVEN, en remplacement de YOUTH suite à l'affaire de l'escapade islandaise cette même année (cf. chronique de l'album Revelations).

Comme je le disais donc, ce live est court (6 titres soit 26'30 sans les bonus tracks et 38'30 en tenant compte des bonus de la version remasterisée en 2005) mais en contrepartie il ne s'embarrasse pas de titres inutiles. Et dès le début ça commence sur les chapeaux de roues avec ce "Pssyche" à l'énergie punk incroyable, sans doute un des meilleurs titres de toute la discographie de KILLING JOKE, si ce n'est le meilleur. La batterie alliée à une guitare au riff simpliste mais mémorable, et à l'efficacité redoutable, procure une énergie organique et débordante qui entraîne tout sur son passage. La guitare de Geordie est féroce, tranchante, brutale et métallique comme une scie circulaire. Jaz, qui visiblement est venu avec l'intention de mettre le public K.O., n'hésite pas à hurler ses fins de phrase (et à crier des "ha!" d'où le nom du live sans aucun doute). On peut même entendre FERGUSON (il semblerait que ce soit lui, COLEMAN laissant en général chanter le batteur une partie de la chanson lors des concerts) rouler les "R". Pour résister à un titre aussi entraînant il faut en être arrivé à un stade dans lequel plus aucune émotion ne passe.

Puis on enchaîne sur "Sun Goes Down", un excellent titre à la rythmique tribale qui figurait sur un EP (on ne le trouve originellement pas sur un album) nommé Birds Of A Feather, sorti en octobre 1982, et qui faisait la transition entre les albums Revelations et Fire Dances. Mais comme les maisons de disques ressortent les anciens LP agrémentés de bonus, on pourra profiter de cet EP puisque les trois titres composant celui-ci (Sun Goes Down, Birds Of A Feather, Flock The B Side) ont été intégrés en bonus sur la réédition de ce présent live, ce qui est une bonne idée puisque ceux-ci sont de la même époque.

Les quatres titres restant sont issus des albums Revelations (The Pandys Are Coming), What's THIS For ...! (Unspeakable) et Killing Joke (Wardance). Seul "Take Take Take" est un inédit, de bonne facture de surcroît. Le morceau "The Pandys Are Coming" constitue, quant à lui, et à mes yeux, un des tout meilleurs titres de Revelations. Avec ses essences orientales il découle évidemment de l'histoire personnelle de Jaz (qui a des origines orientales, indiennes plus précisément). Un titre soutenu par une section rythmique carrée et puissante, presque martiale, un titre entraînant, hypnotique et dansant, purement irrésistible, comme souvent chez KILLING JOKE.

On pourrait signaler que la remasterisation n'apporte au final pas grand-chose par rapport à la version d'origine, qui comportait un son étonnament clair, d'une qualité assez incroyable compte tenu de l'époque et des moyens du groupe, permettant de profiter pleinement de l'ensemble des instruments et du chant (et hurlements) de COLEMAN.

Enfin, s'agissant des bonus (l'ancien EP Birds Of A Feather de 1982), si "Sun Goes Down", ou "Birds Of A Feather" et "Flock The B Side" (deux autres bons titres eux aussi) sont tout à fait dans la veine des compositions bien tribales de l'époque, on sent déjà plus sur "Birds Of A Feather" une certaine inclinaison vers ce que le groupe nous proposera sur Fire Dances, à savoir des titres un peu plus mélodieux préfigurant ceux de Night Time. Finalement, cet EP est effectivement un relais logique, une bonne transition, entre les albums Revelations et Fire Dances.

Pour conclure, malgré le faible nombre de morceaux, la qualité est bien présente. Rien qu'un titre comme "Pssyche" vaut ici largement l'achat du live. Toutefois, ceux qui ne sont pas fans ultimes de KILLING JOKE pourront retrouver ce morceau sur la compilation "Laugh ? I Nearly Bought One !" sortie en 1992 et qui représente une assez bonne rétrospective de la période 1979-1982 du combo anglais.

A lire aussi en PUNK-ROCK par STREETCLEANER :


The RAMONES
Rocket To Russia (1977)
Les punks aiment aussi le surf




The DAMNED
Damned Damned Damned (1977)
Raw power 1977


Marquez et partagez





 
   STREETCLEANER

 
  N/A



- Jaz Coleman (chant et claviers)
- Geordie Walker (guitare)
- Paul Raven (basse)
- Paul Ferguson (batterie)


1. Pssyche
2. Sun Goes Down
3. The Pandys Are Coming
4. Take Take Take
5. Unspeakable
6. Wardance
- Version Remasterisée En 2005 Avec Bonus Tracks
7. Sun Goes Down
8. Birds Of A Feather
9. Flock The B Side



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod