Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-AGE/AMBIENT  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Gandalf & Galadriel

GANDALF - Visions (1982)
Par MARCO STIVELL le 29 Août 2010          Consultée 1124 fois

Le succès remporté par Journey to an Imaginary Land permet à GANDALF de se rendre compte qu'il possède un certain public, et c'est sur un rythme effréné d'un album (voire plus !) par an qu'il va pouvoir le satisfaire. Visions est donc son deuxième bébé. Il est clair qu'au bout de seulement un an, la recette n'a pas beaucoup changé, mais Visions comporte son lot de surprises qui le distingue facilement du premier album. Pour commencer, dans la structure, mais aussi parfois dans les instruments.

Visions s'ouvre un peu de la même manière que s'était fermé Journey to an Imaginary Land, en mode "claviers only" aux sonorités cristallines, mais très vite la nouveauté s'impose avec l'arrivée d'une flûte ! A l'instar d'autres morceaux de l'album, "The Magician's Theme" est un titre plutôt court - instrumental bien sûr - qui fait office de petite séquence d'introduction, là où d'autres joueront le rôle d'interlude (tous les morceaux baptisés "Theme" précisément). On constate qu'à part une meilleure réalisation et une rythmique qui ne tarde pas à se mettre en place, le début de Visions, à travers ce "Dance of the Fairy Children" ne s'éloigne pas trop des sentiers ouverts par le premier album. La métrique est impaire, en 7/4 ou 7/8, ce qui donne pour effet une danse (ne nous compliquons pas la vie) non carrée comme le sont les chansons que l'on entend à la radio. C'est sûr, GANDALF a bien sa propre musique. Cela dure six minutes, puis un thème court et doux nous conduit vers des contrées plus orientales. "The Keeper of the Old Forest" est un titre curieux pour un tel choix d'arrangements, avec les cordes sympathiques du tamboura. Après un début planant, la rythmique rentre, avec des fûts martelés sans grand ménagement bien que le tout soit sous-mixé volontairement. Cela se calme un peu pour laisser place à des sonorités de clavier plus aquatiques, avec une sorte de broderie autour des mêmes accords qui nous font voir l'un des paysages que seule la musique de GANDALF est capable d'offrir. Le rythme revient avec son leitmotiv rythmique tandis qu'une guitare-synthé improvise par-dessus. On passe ensuite à quelque chose de plus éthéré et de nettement plus marquant, avant que la rythmique ne revienne et qu'une transition très synthétique vers le morceau suivant soit amorcée. "Strange Mountain Scenes" s'ouvre avec uniquement des guitares et mandolines, précédant l'arrivée de la boîte à rythmes et du synthétiseur. Ceux-ci nous offrent un thème très mélodique joliment repris par la guitare électrique. Puis il y a une succession ainsi faite avec des petits interludes au synthétiseur. La dernière reprise du thème principal est sublime, avec une ambiance très forte. C'est un mini-thème qui vient clore l'ancienne première face.

"The Magician's Theme", a force d'être répété, se révèle être malgré sa courte durée, une réelle jolie trouvaille mélodique, basée sur des accords au demeurant simples, mais comme souvent chez GANDALF, ainsi que l'a prouvé "Strange Mountain Scenes", et que le prouve le début de "The Sleeping Princess", avec un synthé qui, bien que typé, se laisse apprécier sans problème. Certains moments de ce morceau se veulent plutôt légers niveau instrumentation, mais c'est pour mieux faire ressortir les autres où intervient la guitare électrique. Petit thème de transition, et l'on passe à "Mysterious Creatures Gathering at the Gates of Darkness". Les nappes de synthés se font vaporeuses et, comme l'on s'y attend, même un peu glauques. Arrivent des tablas indiens et un tambourin pour faire décoller un peu cette texture totalement contraire à du velours. Il y a une espèce de synthé-voix qui essaie de former une phrase mélodique tandis que les percussions répètent la même. Une cassure rythmique se forme à un moment, la cadence s'accélère, et les effets "frappent" de plus belle. Les guitares arrivent à point nommé même si l'électrique gronde pas mal. En dehors de ce détail, on est vraiment dans un esprit new-age très prononcé, peut-être pas dans son meilleur jour, mais néanmoins intéressant. Nouvel interlude avec le fameux thème traité différemment, et en rapport avec les ambiances du morceau précédent. "After the Evil Was Defeated" est nettement plus lumineux - le contraire serait étonnant avec pareil titre -, très agréable avec ses guitares qui ressortent bien. On reste dans un univers très gandalfien (oui bon ok, le mot est moche), avec le type même de mélodie qui est sa marque de fabrique, du moins pour les albums de ses débuts. Une transition et l'on arrive au dernier titre, "The Ships of the Immortal". Des samples d'eau, une petite guitare acoustique, une petite nappe de synthé, une petite flûte, pour l'instant on en est au plus beau moment de l'album. La bonne nouvelle, c'est que ça dure longtemps, donc on peut aisément se laisser porter sans craindre que cela change trop vite. Rappelons que l'on écoute du GANDALF, et que même si il est facilement cataloguable dans le domaine des musiques progressives, il y a pas une mélodie différente ou un changement de rythme toutes les trente secondes. Le musicien prend le temps de développer ses idées musicales. Ce joli thème est tellement étiré qu'il dure jusqu'à la fin du disque quasiment. Ou comment finir de très belle manière...

Visions n'est sans doute pas l'album le plus recommandé pour aborder la carrière du troubadour autrichien, mais il possède son charme et une structure plutôt inédite qui lui valent presque le rang de concept-album, avec les titres des morceaux et les paysages musicaux créés pour seul scénario. Vivement la suite...

A lire aussi en NEW-AGE/AMBIENT par MARCO STIVELL :


Jean-marc BENAïS
La Carte Aux Trésors (les Plus Beaux Thèmes De...) (1997)
Spirit of 90's !




Anthony PHILLIPS
Private Parts & Pieces Vii - Slow Waves, Soft Stars (1987)
Frissons de froid garantis


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Gandalf (guitares, claviers, percussions)


1. The Magician's Theme
2. Dance Of The Fairy Children
3. Theme
4. The Keeper Of The Old Forest
5. Theme
6. Strange Mountain Scenes
7. Theme
8. The Magician's Theme
9. The Sleeping Princess
10. Theme
11. Mysterious Creatures Gathering At The Gates Of Dar
12. Theme
13. After The Evil Was Defeated
14. Theme
15. The Ships Of The Immortal



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod