Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Genesis, Mike Rutherford , Paul Carrack , Roxy Music

MIKE & THE MECHANICS - M6 (1999)
Par MARCO STIVELL le 15 Décembre 2010          Consultée 1350 fois

A peine sorti de la tournée avec Genesis dans sa dernière formule, Mike prend un peu de temps pour peaufiner son nouvel album avec les MECHANICS. L'histoire se veut moins simple que ce qu'en dit cette dernière phrase : Mike aurait cédé au chantage de Paul Carrack, ce qui n'a fait qu'amener la dissolution, même non officielle, de Genesis. Sachant que, pour ceux qui savaient tout cela, les fans de ce dernier groupe le sont souvent plus (fans) que des carrières solo, et notamment des escapades de Mike avec les MECHANICS, autant dire que ce nouveau disque n'était pas des plus ardemment attendus... et ne sera pas non plus des plus cordialement accueillis. Il est le cinquième du groupe en studio si l’on ne compte pas Hits, mais le groupe a quand même décidé d'inclure la compilation dans le nombre, sinon il n'aurait pas appelé ce nouveau disque M6.

D’emblée quand commence "Whenever I Stop", on est confronté à un couple de pensées. Forts de leur expérience avec "Over My Shoulder" quatre ans plus tôt, Mike et ses mécaniciens ont voulu continuer sur leur lancée dans leur volonté de créer des tubes "acoustiques", avec prédominance de guitare du même style et une production léchée ce qu'il faut, sans être trop chargée. Ou alors autre idée, ils sont allés tellement loin dans les ambiances et la richesse des sons de claviers sur Beggar on a Beach of Gold qu’ils ont voulu revenir à un registre plus simple et évident, en passant donc par la case de quelques accords plaqués sur des guitares folk.

Une chose qui ne s’applique cependant pas à tout l’album, comme en témoignent les deux ou trois morceaux les plus "dance" ou tirant sur la soul, en tout cas ceux qui comportent un certain groove, à savoir "When I Get Over You", l’excellent "Asking (For the Last Time)" et surtout "Now That You’ve Gone", tout deux tubesques à souhait. Quant à "When I Get Over You", elle donne l'impression d'être passe-partout au premier abord, mais se bonifie avec les écoutes. Et puis il faut profiter à fond de la présence de Paul Young sur ce disque quand on sait que... Enfin, vous verrez par vous-même.

Mais pour la plupart des chansons, on reste dans un registre très accessible et gentillet, à défaut d’être simplement acoustique. Il ne faut en réalité pas oublier qu'ils s'y sont mis à quatre aux programmations, tout n'est donc pas si simpliste que ça. "All the Light I Need", "Whenever I Stop" sont très plaisants, de même pour les "Did You See Me Coming" et "What Will You Do" dans un registre plus élancé (pour ne pas dire rock). Que de preuves supplémentaires en ce qui concerne la faculté de Mike et ses acolytes à écrire des chansons (très) efficaces, même quand il ne s'agit pas de tubes.

Curieusement cet album est souvent malmené, voire ignoré, alors que les bonnes idées ne manquent pas. D’aucuns se chargeront de qualifier les dernières chansons chantées par Paul Young à ce jour ("Ordinary Girl", "Look Across at Dreamland") de mièvres, avec leur emballage de cordes. Elles n’en demeurent pas moins de belles réussites. De même pour "My Little Island" peut-être un peu plus contrebalancée entre ses couplets et ses refrains, ces derniers ayant du mal à se positionner au même niveau que les premiers.

En fait, pour la première fois depuis longtemps, on sent que l’album, pour parler de ses chanteurs, penche nettement plus d’un côté que de l'autre, et là il s’agit plutôt de Paul Carrack. Les prestations de ce dernier sont réellement à la hauteur, notamment sur "If Only", une des perles cachées de l’album. De l'autre côté, on ne peut pas dire que Young soit en reste : quand on connaît un peu l’histoire du groupe en cette fin de millénaire, on se dit que "Look Across at Dreamland", morceau tendance rêverie à la "Going, Going Home" (du précédent album) mais plus forte encore ici, est un parfait testament. En effet le chanteur décèdera quelques mois plus tard d'une crise cardiaque, il est allé rejoindre les étoiles mentionnées dans cette dernière magnifique chanson. A ces vocaux toujours de qualité, et pour la première fois dans l’histoire du groupe, ajoutons l’intervention fréquente (non pas tout court) de chœurs féminins bien placés. Sharon Woolf donne un certain plus aux chansons comme "Whenever I Stop", ou même "Asking (For the Last Time)", aux influences rhythm'n'blues/soul évidentes.

On pourra reprocher à cet album un léger manque de personnalité, comme si le groupe se cherchait un peu par moments, avec ce grand renfort de programmations, et Paul Carrack qui se pose en multi-instrumentiste. Je dis bien on pourra, car M6 peut aussi accrocher facilement ou après quelques écoutes, et reste avant tout un disque très convivial. Certes, le groupe ne pouvait pas sans arrêt faire des "Over My Shoulder", ou des chansons qui plaisent à tout le monde, ou tenter un Beggar on a Beach of Gold bis, mais j’ai quand même envie de dire qu’encore avec cet album, ils sont arrivés à nous surprendre pour le moins agréablement. Il n'en aura pas moins fait un bide, comparé aux disques précédents du moins... M6, à la manière du premier album ou de Word of Mouth, s’adresse aisément au grand public, et bien sûr à tout amateur de pop pure et simple.

Note réelle : 3,5/5

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Paul CARRACK
Groove Approved (1989)
Pop soul




Joe JACKSON
Big World (1986)
Le disque pop studio enregistré en live


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Mike Rutherford (guitares, basse)
- Paul Carrack (chant, claviers, guitare, batterie)
- Paul Young (chant, percussions)
- Gary Wallis (batterie, programmations)
- Matthew Vaughan (programmations)
- Steve Pigott (programmations)
- Oscar Paul (programmations)
- Sharon Woolf (chœurs)
- Simon Hale (arrangements et direction des cordes)


1. Whenever I Stop
2. Now That You've Gone
3. Ordinary Girl
4. All The Light I Need
5. What Will You Do
6. My Little Island
7. Open Up
8. When I Get Over You
9. If Only
10. Asking (for The Last Time)
11. Always Listen To Your Heart
12. Did You See Me Coming
13. Look Across At Dreamland



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod