Recherche avancée       Liste groupes



      
NOISE ROCK/EXPéRIMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (360)

SONIC YOUTH - Confusion Is Sex (1983)
Par JOVIAL le 9 Février 2011          Consultée 2571 fois

J’avais lu tellement de critiques négatives à propos de Confusion is Sex que je m’étais d’emblée imaginé un album catastrophique, avant même de l’avoir écouté. Décrié comme un opus « inécoutable, bordélique et raté » du groupe américain, je me demande encore ce qui m’a poussé à l’acheter. Ignoré du grand public, car trop difficile d’accès, Confusion is Sex est en réalité tout, sauf un album raté. Loin de là. Je conçois parfaitement qu’il ne puisse pas plaire à tous le monde, mais de mon point de vue, il s’agit tout simplement d’un des meilleurs enregistrements de SONIC YOUTH. Difficile de lui décerner la première place du podium, car nombreux sont ceux qui pourraient également y prétendre, Bad Moon Rising en tête, mais j’avoue que j’ai toujours eu un faible pour celui-ci.

Ce qui frappe, et ce, dès les premières secondes, c’est le son. Dégueulasse, crasseux et brûlant. Des guitares ultra-saturées, une basse grondante, une batterie furieusement énervée, des expérimentations noisy, une rage enfouie et menaçante se dégageant de chaque morceau, voilà comment l’on pourrait définir Confusion is Sex au premier imbécile venu. Mettez déjà le nez dans « (She’s in a) Bad Mood », et vous comprendrez ce que je veux décrire. Ce malaise grimpant, cette sensation de perte, de folie. Et le pire, c’est qu’à chaque morceau, c’est une nouvelle sensation dérangeante qui apparaît. L’ambiance morne de « Protect Me Out » ou la stupéfiante mécanique de « Shaking Hell », restent glaçante de bout en bout, tandis qu‘« Inhuman » traduit merveilleusement bien la haine horrifique nous crispant le visage. Contrairement au premier album éponyme, le chant, essentiellement assuré par Gordon et Moore, devient un élément beaucoup plus (et mieux) exploité sur Confusion is Sex, et gagne une importance considérable dans la musique de SONIC YOUTH. Se résumant bien souvent à de longues plaintes mélancoliques et désabusés, il est aussi capable de nous exploser à la figure, ce que l’on pressent pas du tout au départ. Ainsi, Gordon se mue en hurleuse professionnelle sur « Freezer Burn/I Wanna Be Your Dog » (1), quand Moore nous crache à la gueule durant toute la durée d‘« Inhuman ».

Confusion is Sex est loin d’être bordélique et inécoutable. SONIC YOUTH n’est pas un groupe de musiciens opportunistes, simples bidouilleurs d’amplis, mais de véritables artistes, sculpteurs de sons inédits, et leur musique est de loin une des plus avant-gardistes à l’époque. Pas forcément des compositions très expérimentales, mais certainement jamais entendues auparavant, et peut-être même après. Jettez donc une oreille sur « The World Looks Red » et ses incroyables solos tordus à l’extrême; sur la prison de « Lee is Free », aux relents aussi asiatiques qu’inquiétants; sur la décrépitude progressive de « Confusion is Next » … Ce qui nous tombe dessus pendant 35 minutes, c’est une pluie sale, froide, noire et violente. Et le pire, c’est que l’on se demande par la suite ce qui vient de nous arriver. Confusion is Sex est un mystère, dont on ne ressort pas indemne, hébété et fiévreux de cette musique qui décidement fait incontestablement partie des meilleurs du monde du noise rock. SONIC YOUTH écrit là un très grand album, malheureusement trop décrié à mon goût, et peut-être encore un peu incompris par ceux qui n’ont pas voulu renouveler une deuxième fois l’expérience, dégoûtés par l’insoutenable angoisse de la première. Tant pis pour eux.

Une tuerie : 5/5

(1) Fan des Stooges, quittez cette salle s’il vous plaît, n’écoutez pas cette [excellente] reprise, il en va de votre survie.

A lire aussi en ROCK par JOVIAL :


The CESARIANS
Pure White Speed (2015)
Retour des génies !




THIS HEAT
Out Of Cold Storage (2006)
Un indispensable de l'expérimental anglais.


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Thurston Moore (guitare/chant)
- Kim Gordon (basse/chant)
- Lee Ranaldo (guitare/basse)
- Jim Sclavunos (batterie)
- Bob Bert (batterie sur 3 et 8)


1. (she's In A) Bad Mood
2. Protect Me You
3. Freezer Burn/i Wanna Be Your Dog
4. Shaking Hell
5. Inhuman
6. The World Looks Red
7. Confusion Is Next
8. Making The Nature Scene
9. Lee Is Free



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod